Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de From Days Unto Darkness

Chronique de From Days Unto Darkness

Hatriot  - From Days Unto Darkness (Album)

 7 
10

Tel père, tels fils...



HATRIOT c'est une histoire de famille. Le père Steve "Zetro" Souza, légende du thrash depuis ses débuts dans EXODUS, a fondé le groupe en 2010, mais il est depuis parti retrouver ses anciens compères. Il a laissé les clés du camion à ses fils, Cody au chant et Nick à la batterie, accompagnés de Kosta Varvatakis et du nouveau venu Kevin Paterson. La fratrie a déjà sorti deux albums : Heroes Of Origin en 2013 et Dawn Of The New Centurion en 2014. Elle a pris son temps pour perpétrer la tradition du thrash estampillé "Bay Area" et nous délivrer sa troisième offrande From Days Unto Darkness, paru le 26 juillet toujours chez les Allemands de Massacre Records.

HATRIOT n'hésite pas à proposer des titres assez longs comme "One less hell" (ce qui est assez couillu en ouverture) ou encore "Frankenstein must die", mais il sait aussi nous servir des bonnes patates bien speed comme "Daze into darkness" , "World flesh & devil" et "Delete". HATRIOT remplit le cahier des charges avec aplomb et nous offre ainsi tout ce dont on est en droit d'attendre d'une formation de thrash. Au chant Cody Souza s'époumone avec la même hargne que son paternel, mais dans un registre plus large et puissant. Les deux gratteux moulinent à tour de bras entre riffs acérés et solos pas dégueulasses. La section rythmique tenue par les frangins donne un tempo fiévreux à l'ensemble et se met en valeur à l'occasion (le très chouette "Carnival of extinction"). L'allure est souvent effrénée et il faut attendre le septième titre "In the mind of the mad" pour avoir un peu de répit avec un mid tempo rageur… tout au moins au début car ça s'énerve quand même bien sur la fin…chasser le naturel, il revient au galop !

Le genre est très codifié et n'est pas réputé pour engendrer des oeuvres pleins de surprises. Les amateurs ne pardonnent pas beaucoup les écarts de conduite. Pas de problème ici, HATRIOT ne se permet que de menues digressions : quelques notes de guitare acoustique à la fin de "Daze into darkness" et une intro façon cirque (un peu convenue) sur "Carnival of extinction"…C'est d'ailleurs sur ce point précis que le bât blesse car le respect des traditions n'empêche pas un petit effort de créativité. Or, la structure des titres ne varie pas beaucoup, à l'instar de ces refrains en grosse voix bien death, façon Chuck Billy, sympas mais trop systématiques. Néanmoins, ils permettent à HATRIOT d'ouvrir une nouvelle ère, avec des perspectives différentes, plus moderne, que les opus précédents (plus friands de gang vocals à l'ancienne que de voix d'outre-tombe). Le groupe ne s'est d'ailleurs pas trompé en faisant appel pour le oproduire à Cody Fuentes et Juan Urteaga (MACHINE HEAD, SKINLAB, TESTAMENT) qui savent donner à HATRIOT une enveloppe sonore robuste et actuelle.

Le groupe poursuit solidement son petit bonhomme de chemin et en profite même pour muscler son jeu et lui apporter une touche de modernité. Ses compositions ont beau avoir un petit air de déjà entendu, on apprécie toujours un album de thrash servi avec fougue et sincérité. Papa Souza peut être fier de ses fistons !

Les - : des schémas un peu répétitifs.

Les + : du combat, de la hargne et du gros son.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 7 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




From Days Unto Darkness - Infos

Voir la discographie de Hatriot
Infos de From Days Unto Darkness

Sortie : 26 juillet 2019
Genre : Thrash
Label : Massacre Records
Playlist :
1. One less hell (07:31)
2. Daze into darkness (04:25)
3. Carnival of execution (05:34)
4. Organic remains (06:38)
5. World, flesh & devil (04:26)
6. Frankenstein must be destroyed (07:00)
7. In the mind of the mad (06:13)
8. Delete (04:29)
9. Ethereal nightmare (06:06)
écouter : Ecouter l'album

Hatriot

Albums chroniqués :
Chronique de From Days Unto Darkness
From Days Unto Darkness
2019

Hatriot
Hatriot
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Bonded By Blood
Bonded By Blood
1985

Exodus
Exodus
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Bound, Gagged and Blindfolded
Bound, Gagged and Blindfolded
1997

Skinlab
Skinlab
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Testament
Testament
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France