Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de West In Hell

Chronique de West In Hell

Skahinall  - West In Hell (Album)

 9 
10

Non seulement ils savent tirer, mais ils savent aussi jouer !



Plus qu'un groupe, SKAHINALL est un véritable collectif au service d'un projet musical et littéraire puisque outre les musiciens, le groupe se repose aussi sur une romancière (Sabrina Meyer) et un dessinateur (Sébastien) pour proposer un univers complet autour d'un personnage central Skah, que l'on retrouve dans tout (d'où le nom SKAHINALL). Un premier album, West In Hell, en même temps qu'un roman voit donc le jour, écrit par Mike Meyer (également compositeur) et sa sœur Sabrina. L'histoire se passe dans une période de guerres entre tribus indiennes et "envahisseurs blancs", dans un Ouest ravagé par les conflits politiques et culturels. Nous nous garderons bien de juger le roman (que nous n'avons pas lu), mais nous allons nous intéresser à sa bande originale, si on peut l'appeler ainsi.

L'aspect western n'est pas surexploité. Bien entendu, l'imagerie autour du groupe le relaye (costumes, pochette), mais au niveau musical, il trouve surtout sa place dans la quasi instrumentale chanson titre "West in hell". Un tube imparable qui nous transporte dans l'Ouest américain sur un air proche d'Ennio Morricone. Pour le reste, le groupe brasse pas mal d'influences mais arrive à nous délivrer une partition plutôt personnelle et c'est un bon point. On chevauche ainsi entre le Folk, le Prog Metal (DREAM THEATER), le Heavy Power Metal (chœurs bien virils sur "From life to death"),le Symphonic Metal avec des claviers très présents ("From life to death encore), le rock metal US (STAIND sur la ballade "Mother's pain" par exemple) ou les derniers albums de DEMON HUNTER ou TRIVIUM. Quelques éléments plus extrêmes viennent aussi s'ajouter avec parcimonie : quelques growls sur "Gallows" et "Alanah dies" et de la double pédale sur "Dilemma". C'est très large et cela pourrait sembler indigeste mais ce n'est pas le cas du tout, les ingrédients sont bien dosés et le résultat est souvent emballant.

Les morceaux restent assimilables et simples et trouveraient parfaitement leur place sur les ondes US. Au chant, Adrien Saenger se débrouille plutôt bien, se montrant aussi à l'aise dans un registre agressif que dans un style plus posé. On pourrait le comparer à Matt Heafy de TRIVIUM (encore). Les guitaristes (Adrien, Cyril Cozza et Yannick Meyer) effectuent également un travail important, d'autant plus que les parties instrumentales sont souvent mises en avant. Les nombreux solos générent souvent de vrais moment épiques. Basse (Sébastien Burn) et batterie (Geoffray Schnoebelen) assurent à cette équipée de solides arrières et n'hésitent pas à se faire plaisir comme sur "Dilemma" déjà évoqué plus haut. L'album est assez copieux (11 titres pour 54 minutes) mais le groupe réussit à gardr une vraie qualité jusqu'au bout sans montrer de signes d'essoufflement, comme en témoigne l'excellent single "Skah's limbo", placé en dernière piste. Le produit final est très bien fini au niveau de l'enveloppe sonore, un peu moins au niveau de la pochette de l'album, un peu trop basique et simpliste, même si elle restitue bien l'esprit du projet.

C'est bien le seul bémol à mettre au débit de ce premier album. Car SKAHINALL nous offre une œuvre parfaitement exécuté et pensée. Il arrive à rendre sa musique accessible et attractive, tout en conservant un minimum de férocité et de puissance. On ne voyage pas seulement dans l'Ouest américain mais aussi dans toutes les sphères du rock et du metal. Quel qu'il soit, l'auditeur saura trouver de nombreux points d'accroche et savourer sans retenue l'écoute de cet excellent disque.

Les - : une pochette pas forcément engageante…

Les + : à tort, car la musique est très séduisante !




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 0 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




West In Hell - Infos

Voir la discographie de Skahinall
Infos de West In Hell

Sortie : 22 février 2019
Genre : Rock Metal
Label : M & O Music
Playlist :
1. Father's fate (06:19)
2. West in hell (05:49)
3. Gallows (04:02)
4. Nostalgia (06:11)
5. Ayanna dies (04:02)
6. Spirit of brother (03:35)
7. From life to death (05:23)
8. Her paradise (04:57)
9. Mother's pain (04:51)
10. Dilema (04:29)
11. Skah's limbo (05:03)
écouter : Ecouter l'album

Skahinall

Albums chroniqués :
Chronique de West In Hell
West In Hell
2019

Skahinall
Skahinall
Voir la page du groupe
Création : 2013
Genre : Rock Metal
Origine : France




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de True Defiance
True Defiance
2012

Demon Hunter
Demon Hunter
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: