Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Drowning By Humanity

Chronique de Drowning By Humanity

Deserted Fear  - Drowning By Humanity (Album)

La force de l'habitude...



Issu de l'excellente écurie F.D.A Records, inlassable pourvoyeur de talent en matière de Death Metal, DESERTED FEAR a fait jusqu'à présent un parcours sans faute. Parus sur l'excellente écurie F.D.A Records, inlassable pourvoyeur de talent en matière de Death Metal, les deux premiers albums My Empire en 2012, Kingdom Of Worms en 2014 ont permis au groupe de se faire un nom. Le troisième opus Dead Shores Rising sortait en janvier 2017 et scellait un nouveau deal avec Century Media. Il validait la montée en puissance du trio en entrant dans le top 50 allemand (belle perf pour un album de Death Metal). Le début de carrière semble parfaitement géré et DESERTED FEAR compte bien enfoncer le clou avec son quatrième album Drowned By Humanity.

Ce qu'il y a de bien avec DESERTED FEAR, c'est que, quand on introduit le cd dans la platine, et que les premières notes retentissent, on reconnaît de suite la patte du groupe. Le producteur a beau avoir changé (Henrik Udd à la place de Dan Swano), celle-ci est toujours bien présente. Ce qui fait la force de DESERTED FEAR, c'est cette capacité à nous sortir des riffs qui déclenchent de vraies émotions, que ce soit dans les rythmiques toujours entraînantes, ou dans les solos toujours justes. Les guitares sont d'ailleurs beaucoup mises en avant dans le mix, contrairement à une basse et une batterie plus en retrait. Leurs sonorités font écho aux premiers albums d'AMORPHIS (The Karelian Isthmus en 1992 et Tales From The Thousand Lakes en 1994). Tout est parfaitement exécuté et tenu, autour de textes pessimistes sut l'état de notre monde, et, même si les Allemands ne renouvellent pas vraiment leur fond de commerce d'un album à l'autre, il faut bien constater que la séduction opère toujours.

DESERTED FEAR a toujours fait la part belle aux mélodies et ce constat est encore plus vivace ici. Le groupe se repose ainsi beaucoup sur des partitions mid-tempo et groovy, qui constituent la majeure partie de l'album. Dans ce domaine, certains titres sont vraiment très bons ("Welcome to reality" ou "Scars of wisdom" par exemple), d'autres un peu plus passe-partout ("The final chapter", "Sins from the past". Cela finit par s'essouffler un peu sur la fin d'autant plus que l'album est long (47 minutes), comme souvent chez les Allemands. Et ce ne sont pas les deux bonus tracks ("Die in vain" et une version réenregistrée de "Tear of my throne") qui vont changer la donne puisqu'elles se situent encore une fois dans un registre plutôt écrasant. C'est un peu dommageable car dès que le groupe accélère le rythme et retrouve la hargne de ses débuts ("An everlasting dawn", le fantastique" Reflect the storm"), deux titres à la construction assez similaires), il devient plus intéressant et capte plus sûrement notre attention.

Car il est indéniable que celle-ci baisse en quelques occasions. Le groupe a du talent mais il ne doit pas se reposer sur ses lauriers et tomber dans la facilité en nous proposant des albums (et des titres) interchangeables, un écueil souvent difficile à éviter, quel que soit le genre abordé. On avait senti les premiers frémissements de cette petite baisse d'inspiration sur l'album précédent, et on a la même impression ici. Malgré cela, l'ensemble reste très solide et mérite une place dans votre discothèque. Pour ne rien gâcher, l'emballage est très soigné avec un artwork somptueux et un beau digipack pour la version cd…finalement… ça va être dur de ne pas se laisser tenter.

Les + : Un savoir-faire évident qu'on retrouve avec plaisir.

Les - : Mais quelques longueurs et redites. Un petit manque de folie, et de fougue.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Gandalflegris  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Drowning By Humanity - Infos

Voir la discographie de Deserted Fear
Infos de Drowning By Humanity

Sortie : 8 février 2019
Genre : Death Metal
Label : Century Media Records
Playlist :
1. Intro
2. All will fall
3. An everlasting dawn
4. The final chapter
5. Reflect the storm
6. Across the open sea
7. Welcome to reality
8. Stench of misery
9. A breathing soul
10. Sins from the past
11. Scars of wisdom
12. Die in vain
13. Tear of my throne (re-recorded)
écouter : Ecouter l'album

Deserted Fear

Albums chroniqués :
Chronique de Drowning By Humanity
Drowning By Humanity
2019

Chronique de Dead Shores Rising
Dead Shores Rising
2017

Deserted Fear
Deserted Fear
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Asphyx
Asphyx
1994

Chronique de Last One On Earth
Last One On Earth
1992

Chronique de The Rack
The Rack
1991

Asphyx
Asphyx
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de On Divine Winds
On Divine Winds
2010

Hail Of Bullets
Hail Of Bullets
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: