Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Extinction(s)

Chronique de Extinction(s)

Unearth  - Extinction(s) (Album)

Pas envoir en voie d'extinction...



Cela faisait un petit moment que nous n'avions pas eu de nouvelles d'UNEARTH. Le groupe était resté muet depuis la sortie de Watchers Of Rule en octobre 2014 sur EOne. Les Américains ont toujours été toujours été un des fers de lance de la scène metalcore, mais son essoufflement progressif les a un peu relégués au second plan, comme bon nombre d'autres groupes officiant dans ce style un peu décrié. Mais UNEARTH en a vu d'autres et a patiemment construit son retour. Et il s'effectue avec Extinction(s), et par la grande porte s'il vous plaît (Century Media).

Le groupe ne va pas décevoir et va nous nettoyer les esgourdes avec force et cohésion. Au turbin depuis plus de vingt ans, les deux guitaristes, Buz McGrath et Ken Susi, n'ont plus rien à prouver en matière de riffs dévastateurs. Et une nouvelle fois, ils nous démontrent toute leur science sur des titres comme "One with the sun", "Survivalist", "Cultivation of infection", des titres qui sauront remuer les cervicales ! Ces deux là ne font pas que bourriner, et savent nous gratifier de quelques passages plus chiadés comme sur "Incinerate". Basse (Chris O'Toole) et batterie (Nick Pierce) profitent à plein du mixage surpuissant de Will Putney, guitariste de FIT FOR AN AUTOPSY et producteur émérite (OCEANO, MISS MAY I, THY ART IS MURDER...). Trevor Phipps a mangé du lion et son chant n'a jamais paru aussi féroce que sur cet opus. Le chant clair de Darkness In The Light (assuré par le guitariste Ken Susi) est désormais un lointain souvenir. Tout juste notera t'on un bref passage parlé sur "The hunt begins".

Comme à son habitude, UNEARTH ratisse un peu plus large qu'une étiquette metalcore, souvent un peu réductrice pour lui. Les influences du melodeath nordique se font sentir sur "Dust" ou l'excellent "No reprisal". On se croirait revenu au temps des premiers albums d'IN FLAMES. Mais il y a aussi, de façon indéniable, et plus nouvelle, une influence deathcore évidente, avec des titres comme "Sidewinter" ou "Hard lined downfall" et son final d'une lourdeur extrême. Avec Will Putney derrière les manettes, ce n'est guère surprenant. Globalement, le groupe reste dans son registre, et on ne peut donc pas vraiment parler d'évolution, mais quelques apports discrets et bienvenus amènent un petit plus appréciable. On doit ainsi reconnaître à UNEARTH une certaine capacité à s'adapter à son époque et à l'air du temps.

La partition du groupe ne sent donc pas le moisi, loin de là. A l'instar de leurs compatriotes de DARKEST HOUR en 2017 ou de LIGHT THIS CITY en 2018, et en attendant AS I LAY DYING en 2019, UNEARTH signe un excellent retour avec Extinction(s). Le combo a encore des choses à dire, il maîtrise parfaitement son sujet et nous offre une expérience auditive intense, empreinte de nostalgie et d'un peu de modernité. Un excellent album à consommer avec délectation et sans modération.

Les -: Une pochette pas terrible. Une musique qui ne se renouvelle pas vraiment.

Les + : Quelques touches plus modernes. Une assurance et une maîtrise impressionnantes. Des compos très efficaces. Une production en béton.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Gandalflegris  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Extinction(s) - Infos

Voir la discographie de Unearth
Infos de Extinction(s)

Sortie : 23 novembre 2018
Genre : Metalcore
Label : Century Media Records
Playlist :
1. Incinerate (03:59)
2. Dust (03:53)
3. Survivalist (03:54)
4. Cultivation of infection (03:55)
5. The hunt begins (03:11)
6. Hard lined downfall (04:00)
7. King of the arctic (02:51)
8. Sidewinder (03:21)
9. No reprisal (04:37)
10. One with the sun
écouter : Ecouter l'album

Unearth

Albums chroniqués :
Chronique de Extinction(s)
Extinction(s)
2018

Chronique de The March
The March
2008

Unearth
Unearth
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm Und Drang
VII: Sturm Und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Miss May I
Miss May I
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Thy Art Is Murder
Thy Art Is Murder
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : Australie


Darkest Hour
Darkest Hour
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Light This City
Light This City
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Melodic Death Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de The Powerless Rise
The Powerless Rise
2010

Chronique de An Ocean Between Us
An Ocean Between Us
2007

As I Lay Dying
As I Lay Dying
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: