Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Era

Chronique de Era

Bleed From Within  - Era (Album)

 9 
10

Nouvelle ère..



BLEED FROM WITHIN a parfaitement mené son début de carrière avec 3 albums d'excellente qualité : Humanity en 2009, Empire en 2010 et Uprising en 2013. Le dernier nommé confirmait une belle montée en puissance. Sur le plan artistique, l'album était excellent et recevait de bonnes critiques un peu partout (ne vous fiez pas au 5 % méprisants obtenus sur Encyclopedia Metallum !). Sur le plan commercial, le groupe avait également franchi une étape en signant sur Century Media. L'album a atteint la 13ème position du top rock / metal anglais, et BLEED FROM WITHIN a été élu meilleur nouveau venu par Metal Hammer UK. Tout allait pour le mieux dans le plus deathcore des mondes, mais le scénario idéal allait un peu dérailler. Après un dernier soubresaut, le EP Death Walk en novembre 2014, le groupe allait complètement disparaître des radars pendant quatre longues années. Après ce long hiatus, les revoilà donc en ce mois d'avril 2018, avec leur nouvel album Era. Et, sans forcément avoir la larme à l'œil, on aurait aimé avoir des nouvelles d'Ecosse un peu plus tôt.

Car le groupe a toujours su concilier les genres avec un certain à-propos (deathcore, metalcore, melodic death metal et groove metal), en les dégraissant de leurs tics parfois envahissants. Il évite ainsi soigneusement les refrains en chant clair envoyés par le bassiste (dans les groupes de metalcore, c'est toujours le bassiste qui assure le chant clair, allez savoir pourquoi !). BLEED FROM WITHIN n'a pas véritablement révolutionné sa partition avec ce nouvel opus et continue de brasser les divers courants déjà évoqués. Mais il a mûri. Era se montre ainsi mieux équilibré que son prédécesseur Uprising. Sans doute frustrés par de longues années de silence, les Ecossais démarrent fort avec des bombes comme "Clarity", "Crown of misery" ou "Cast down". La rage avait besoin d'être libérée, mais elle s'apaise un peu par la suite. Sur Uprising, la facette plus mélodique du groupe était finalement assez peu exploitée, en dehors du court intermède "Sleepless" et de "I am oblivion", donnant à l'album un aspect assez monolithique. Les Ecossais varient désormais beaucoup plus les rythmes et les tempos. Un titre bien vicieux comme "Shiver" s'enchaîne avec une déflagration plus directe comme "Bed of snakes", avant que le rampant "I am oblivion – Part 2" (tiens donc !) ne reparte sur des bases plus onduleuses.

L'arrivée de Steven Jones à la guitare en 2016 (en lieu et place de Martyn Evans) aura été d'une grande importance puisque celui-ci a non seulement participé au processus d'écriture, mais également à la production, en compagnie du bassiste de PERIPHERY, Adam Getgood, qui avait déjà bossé sur Uprising et qui compte aussi à son crédit ANIMAL AS LEADERS, CYNIC ou DEVIN TOWNSEND PROJECT. Era a été enregistré au Middle Farm Studio de Newton Abbot (Devon, Royaume-Uni) et dans le propre studio du groupe. Le son est très costaud. Les deux gratteux (Steven Jones et Craig "Goonzi" Gowans) dressent une véritable muraille de riffs. Bassiste (Davie Provan) et batteur (Ali Richardson) forme également une paire redoutable. Elle insuffle un groove permanent qui trouve peut être son apogée sur le lancinant et hypnotique "Ruina". Au chant, Scott Kennedy progresse encore et livre une féroce et solide prestation. Aucun temps faible ne vient diluer l'intérêt de l'auditeur. L'intensité est constante, même dans les passages les plus mélodiques. "State of decay" et "Drag you to the ground", les deux bonus tracks de la version limitée, ne sont pas à négliger, loin de là, et apportent une belle plus-value un ensemble qui avait déjà fière allure !

A l'image de la pochette dessinée par le bassiste Davie Provan, Era marque une véritable résurrection. Century Media a maintenu sa confiance au combo et lui apporte une grosse promotion avec déjà 3 clips vidéos publiés (le bien nommé "Alive", "Afterlife" et "Crown of misery"). Si pour certains groupes un tel soutien laisse perplexe, on a ici aucun doute sur son bien-fondé. Car BLEED FROM WITHIN constitue assurément le haut du panier en matière de metalcore (même si on ne peut pas vraiment limiter la musique du groupe à cette seule catégorie). Pour son retour, la formation écossaise nous sort son album le plus abouti à ce jour. Il serait bien dommage de passer à côté !

Les - : une trop longue attente depuis le dernier album…

Les + : mais cela valait le coup d'être patient car le retour est fracassant !






Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 9 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Era - Infos

Voir la discographie de Bleed From Within
Infos de Era

Sortie : 6 avril 2018
Genre : Melodic Death Metal / Groove Metal / Metalcore
Label : Century Media Records
Playlist :
1. Clarity (04:31)à écouter en premier
2. Crown of misery (03:29)à écouter en premier
3. Cast down (04:02)à écouter en premier
4. Afterlife (04:28)à écouter en premier
5. Shiver (05:09)à écouter en premier
6. Bed of snakes (04:15)à écouter en premier
7. I Am Oblivion (Part. 2) (03:58)à écouter en premier
8. Alone in the sun (04:16)à écouter en premier
9. Gatekeeper (03:38)à écouter en premier
10. Ruina (04:06)à écouter en premier
11. Alive (04:45)à écouter en premier
12. State decay (04:39)à écouter en premier
13. Drag you to the ground (03:48)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album

Bleed From Within

Albums chroniqués :
Chronique de Era
Era
2018

Bleed From Within
Bleed From Within
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Periphery
Periphery
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Kindly Bent to Free Us
Kindly Bent to Free Us
2014

Chronique de Re-Traced
Re-Traced
2010

Cynic
Cynic
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Devin Townsend Project
Devin Townsend Project
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Avant-garde metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm Und Drang
VII: Sturm Und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Catharsis
Catharsis
2018

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de Elegies
Elegies
2005

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts: