Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Ashbled Shores

Chronique de Ashbled Shores

The Shadeless Emperor  - Ashbled Shores (Album)

Pas encore empereur, mais bien placé dans la succession...



Il y a parfois des groupes sortis un peu de nulle part et qui nous réserve une belle surprise. C'est le cas des Grecs de THE SHADELESS EMPEROR. Et c'est d'autant plus méritoire que ceux-ci œuvrent dans le créneau très fréquenté du death mélodique. Formé en 2009, le groupe a mis, comme souvent, un certain temps à émerger. Une première démo est parue en janvier 2013, puis un single en juin 2016. On retrouve d'ailleurs tous les titres de ces différentes réalisations sur le présent album Ashbled Shores, paru en août 2017 sur le label italien WormHoleDeath (décidément bien inspiré dans ses choix !). Autant dire que les jeunes gens ont eu tout le loisir de peaufiner leur partition.

THE SHADELESS EMPEROR nous propose en effet des titres de qualité, construits dans les règles de l'art. Ces petits gars n'ont pas inventé la poudre à canon, mais ils savent en faire bon usage. Le dénommé Ethan Tziokas possède un timbre bien glaireux et profond, qui rappelle parfois Niilo Sevanen d'INSOMNIUM. Il apporte la touche de brutalité nécessaire à valider l'appellation "death". Les guitaristes (Tasos Bebes / Chris Mitros) s'évertuent quant à eux à homologuer l'appellation "mélodique" avec des riffs malins et tranchants, qui savent très souvent susciter une véritable émotion. La section rythmique (Filippos Salapatas / Thanos Posonidis) suit le mouvement en faisant preuve d'une efficacité constante, sans nous en foutre plein la gueule, mais en nous réservant à l'occasion quelques belles montées d'adrénaline ("Shades over the empire", "Too far gone").

La production est 100 % locale et n'est pas mal du tout. Le son fait preuve d'une belle puissance et possède juste ce qu'il faut de rugosité pour ne pas faire trop propret. On serait bien en peine de citer une composition plutôt qu'une autre car, sincèrement, elles méritent toutes une écoute attentive. Tout est ici ciselé et soigné et rappelle avec nostalgie les premiers albums de DARK TRANQUILLITY et plus encore d'IN FLAMES, notamment lors des passages acoustiques. On pense également aux plus méconnus Finlandais de NOUMENA et à leur album Absence. Ce qui est assez bluffant avec THE SHADELESS EMPEROR, c'est cette science du dosage. Le groupe use de tout mais n'abuse de rien. Sur Ashbled Shores, on trouve des voix claires (presque uniquement en backing), des guitares acoustiques, du piano et un peu de synthé (joué par Xanthi Economidou). Leur utilisation parcimonieuse renforce leur impact. On peut aussi entendre de la flûte sur plusieurs titres, dont le superbe "Ashbled shores", mais sans tomber pour autant dans le folk metal trivial.

Le groupe jongle avec les ambiances et n'hésite pas à nous offrir quelques passages à la lourdeur plus appuyée, comme sur "Helios the dark. L'album se clôt par l'excellent "An ember gale", titre de plus de 8 minutes, qui fait presque office de synthèse de toutes les bonnes choses qu'on a entendues jusqu'alors. Son vibrant passage acoustique nous renvoie aux premiers forfaits d'ANATHEMA (The Crestfallen EP et Serenades). Du très bon boulot encore une fois. Pour être complet, on ajoutera qu'Ashbled Shores est un album conceptuel construit atour du thème des ténèbres et de la lumière. Chaque titre évoque ce thème, tout en racontant sa propre histoire. Dans la version physique du cd, une section de deux pages, intitulée "Library", nous éclaire sur le concept général et ces différents chapitre. Belle initiative.

Dans un genre où il n'est pas facile de sortir du troupeau, THE SHADELESS EMPEROR parvient aisément à tirer son épingle du jeu. Il arrive à tirer le meilleur parti d'éléments classiques et déjà entendus en les ajustant de manière adroite et intelligente. Tout amateur de death mélodique se doit d'élargir son champ d'investigation avec cet excellent album. Satisfaction garantie !

Les - : un léger manque d'originalité, mais à part ça…

Les + : de la musique aux textes, tout est parfaitement exécuté et pensé.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Gandalflegris  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Ashbled Shores - Infos

Voir la discographie de The Shadeless Emperor
Infos de Ashbled Shores

Sortie : 1 août 2017
Genre : Melodic Death Metal
Label : WormHoleDeath Records
Playlist :
1. Oaths (01:14)
2. Ashbled shores (05:31)
3. Sullen guard (04:35)
4. Homeland (04:55)
5. Shades over the empire (05:00)
6. Duskfall (03:54)
7. A few rotten words (02:10)
8. Helios the dark (06:33)
9. Olethros (05:15)
10. Too far gone (04:53)
11. An ember gale (08:46)
écouter : Ecouter l'album

The Shadeless Emperor

Albums chroniqués :
Chronique de Ashbled Shores
Ashbled Shores
2017

The Shadeless Emperor
The Shadeless Emperor
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Grèce




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Atoma
Atoma
2016

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de Fiction
Fiction
2007

Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Noumena
Noumena
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande


Absence
Absence
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Allemagne