Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Unsung Prophets & Dead Messiahs

Chronique de Unsung Prophets & Dead Messiahs

Orphaned Land  - Unsung Prophets & Dead Messiahs (Album)

Le prophète a encore des choses à dire !



Voilà un moment qu'on l'attendait ce nouvel album d'ORPHANED LAND. Depuis juin 2013 précisément, date de sortie d'All Is One. Il faut dire que les Israéliens ont été bien occupés durant cette période. D'abord par d'importantes tournées, dont une en acoustique avec la chorale Stingewallt, avec pas mal de passages en France d'ailleurs. Ensuite par leur collaboration avec leurs compatriotes d'AMASEFFER sur le projet Kna'an, commandé par le directeur du théâtre de Menningen en Allemagne pour la bande son d'une pièce consacrée au voyage d'Abraham à Canaan, épisode important de la Genèse, premier livre de la Bible. Enfin avec la sortie en 2017 d'une compilation pour célébrer les 25 ans d'existence du groupe : Orphaned Land & Friends 25th Anniversary. Il était donc temps de proposer du nouveau matériel et de répondre à certaines interrogations légitimes. Comment la formation allait-elle s'adapter au départ de son guitariste fondateur Yossi Sassi (en 2014 déjà !)…et quelle orientation musicale allait-elle emprunter, après un All Is One moins agressif, moins progressif mais sans aucun doute plus facile d'accès ?

Dès le premier titre, Kobi Fahri et sa bande vont mettre tout le monde d'accord. Les huit minutes de "The cave" sont un formidable condensé du savoir faire d'ORPHANED LAND : du chant clair de toute beauté (féminin (Shlomit Levi) et masculin), du growl, des chœurs majestueux, des orchestrations somptueuses, des guitares tour à tour chatoyantes ou incisives. Un vrai régal ! Nous voilà rassurés, d'autant que le direct "We do not resist" et son refrain fédérateur poursuit sur cette bonne dynamique. "In propanganda" nous renvoie à la pochette du talentueux artiste Valnoir (AMORPHIS, PARADISE LOST et bien d'autres). Un petit air de déjà entendu pour ce morceau, avec des rythmiques assez similaires à "All is one", mais ça passe relativement bien. L'aspect progressif de la musique d'ORPHANED LAND prend ensuite clairement l'ascendant et perdra en route les amateurs de sensations plus extrêmes, friands de Sahara, El Norra Allila ou Mabool - The Story Of The Three Sons Of Seven. "All knowing eye" ouvre un chapitre plus posé, avec le traditionnel "Yedidi" et "Chain falls to gravity. Ces titres restent agréables, sans non plus déchainer les passions, à l'image d'un "Chains falls to gravity" un peu ampoulé, malgré le joli solo de Steve Hackett (ex GENESIS).

"Like Orpheus" (featuring Hansi Kürsch, vocaliste de BLIND GUARDIAN) relance la machine avec à propos en revenant à plus de classicisme et de simplicité. La fin d'album sera ainsi nettement plus dynamique, équilibrée et sombre. "Left behind" et son refrain aérien, "My brother's keeper" et ses vocaux parlés très prenants, puis le plus complexe "Take my hand" constituent de très solides arguments à mettre au crédit d'Unsung Prophets & Dead Messiahs. Le groupe nous réserve un final à la hauteur avec d'abord l'échevelé "Only the dead have seen the end of war", qui voit s'égosiller Tomas Lindberg d'AT THE GATES (un guest toujours très demandé !). "The manifest – Epilogue" clôt les débats de manière plus pacifiste et donne l'occasion à Kobi Fahri de nous interpeller une dernière fois. L'intelligence des textes fait d'ailleurs partie intégrante de l'identité d'ORPHANED LAND et cet album concept autour de l'allégorie de la caverne de Platon (théorie sur l'acquisition des connaissances et de leurs transmissions…pour faire simple !) ne déroge pas à la règle.

Impliqué et parfois inspiré, ORPHANED LAND propose un bon compromis entre toutes les facettes de sa musique. Le groupe signe une nouvelle fois un album dépaysant et foisonnant. Mais des redites et des moments plus faibles ne permettent pas forcément de le hisser à la hauteur de leurs précédentes réalisations. Pas loin….mais un cran en dessous quand même.

Les - : Quelques titres moyens. Une formule un peu redondante.

Les + : Mais toujours efficace. Un travail d'écriture très fourni. Pochette superbe.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Gandalflegris  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Unsung Prophets & Dead Messiahs - Infos

Voir la discographie de Orphaned Land
Infos de Unsung Prophets & Dead Messiahs

Sortie : 26 janvier 2018
Genre : Death / Doom / Oriental / Progressive Metal
Label : Century Media Records
Playlist :
1. The cave (08:10)
2. We do not resist (04:24)
3. In propaganda (03:33)
4. All knowing eye (04:28)
5. Yedidi (02:33)
6. Chains fall to gravity (09:29)
7. Like orpheus (04:34)
8. Poets of prophetic messianism (02:56)
9. Left behind (03:11)
10. My brother's keeper (04:42)
11. Take my hand (06:03)
12. Only the dead have seen the end of the war (05:43)
13. The manifest - Epilogue (04:45)
écouter : Ecouter l'album

Orphaned Land

Orphaned Land
Orphaned Land
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal
Origine : Israël

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Circle
Circle
2013

Chronique de The Beginning Of Times
The Beginning Of Times
2011

Chronique de Skyforger
Skyforger
2009

Chronique de Chapters
Chapters
2003

Amorphis
Amorphis
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Sign Of Faith
The Sign Of Faith
2017

Ignea
Ignea
Voir la page du groupe
Création : 2011
Genre : Metal symphonique
Origine : Ukraine


Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Blind Guardian
Blind Guardian
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne