Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Ascension Gate

Chronique de Ascension Gate

Dawn Of Disease  - Ascension Gate (Album)

 7 
10

Un peu freinée cette ascension...



Il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Voilà un adage qui correspond parfaitement à cette nouvelle livraison des Allemands de DAWN OF DISEASE. En effet, c'est à peine plus d'un an après leur troisième forfait Worship The Grave, que déboule déjà le dénommé Ascension Gate. L'an passé, alors qu'on ne les avait pas vu venir, les mecs DAWN OF DISEASE avaient su séduire les amateurs de death metal mélodique et puissant avec un album très bien foutu et efficace. Révolutionner le genre étant devenu une gageure, ils s'étaient évertué à en être un solide artisan. Eu égard à sa précédente réussite, on attendait donc les Teutons au tournant.

On reste en terrain connu avec la pochette, toujours sympa, et toujours signée Mark Cooper dans un style qui rappelle l'artwork des albums de MALEVOLENT CREATION. Musicalement, la tonalité générale de l'album est donnée dès le "Passage" qui sert d'introduction. Depuis ses débuts, DAWN OF DISEASE s'est assagi. Sur Worship The Grave, les incursions dans un death épique et mélodique se faisaient plus nombreuses, sans voir le groupe renier ses racines pour autant. L'évolution est plus marquée ici. Le tempo s'est encore un peu ralenti. Les ambiances sont plus mélancoliques, plus travaillées, les rythmiques plus appuyées, plus lourdes. On se rapproche ainsi plus d'un AMON AMARTH ou d'un INSOMNIUM que du death old school pur et dur.

Bon, DAWN OF DISEASE n'a pas abandonné toutes vélléités de nous briser les cervicales et nous réserve quand même quelques titres bien nerveux comme "Leprous throughts" et "Akephalos". Mais ce sont presque les derniers soubresauts d'une brutalité désormais reléguée au second plan. Le chant de bucheron de Tomasz Wisniewski (par ailleurs boss du label Apostasy Records) semble toujours sortir des enfers. Les riffs sont accrocheurs et incisifs et font souvent preuve d'une vraie sensibilité (ah ce riff principal de "Beneath the waters" !). L'ensemble se pare d'une réelle volonté de privilégier la mélodie, avec la présence de moments d'accalmie très atmosphériques sur plusieurs titres comme sur "Ascenscion gate", "Fleshless journey" ou "Lucid".

V.Santura, guitariste de TRIPTYKON, avait fait de l'excellent boulot pour la production de Worship The Grave, le groupe s'est cette fois-ci tourné vers une autre figure légendaire du death metal, Dan Swano. Il n'y a pas à dire, on sait choisir ses collaborateurs chez DAWN OF DISEASE ! Si la différence ne saute pas aux oreilles, on constatera tout de même que le disque sonne relativement moins cru. Cet aspect plus propre s'accordait sans doute mieux avec les nouvelles ambitions du combo. Au fur et à mesure des titres, une certaine routine d'écoute s'installe. L'inspiration fait parfois défaut et c'est le gros bémol à mettre au débit de cet album. Heureusement, le groupe soigne sa sortie avec un bel enchainement "Lucid" / "Mundus inversus" qui conclut l'album sur une imposante pièce de plus de 13 minutes.

Au final, si la musique n'est pas ultra novatrice, Ascension Gate se tient bien et procure quelques bonnes sensations. Mais il reste néanmoins en deçà du dernier album et de fait, le sentiment de légère déception prédomine. De là à dire que DAWN OF DISEASE s'est un peu précipité, il y a un pas qu'on franchira…ou pas.

Les + : un solide album de death metal...

Les - : ...mais moins bon que le précédent.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 7 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Ascension Gate - Infos

Voir la discographie de Dawn Of Disease
Infos de Ascension Gate

Sortie : 11 août 2017
Genre : Death Metal
Label : Napalm Records
Playlist :
1. Passage (02:38)
2. Perimortal (04:29)
3. Leprous thoughts (03:20)à écouter en premier
4. Beneath the waters (05:32)à écouter en premier
5. Ascension gate (05:10)
6. Akephalos (04:34)à écouter en premier
7. Fleshless journey (06:07)
8. The growing emptiness (04:19)
9. Lucid (04:48)à écouter en premier
10. Mundus inversu (09:03)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album

Dawn Of Disease

Albums chroniqués :
Chronique de Ascension Gate
Ascension Gate
2017

Chronique de Worship The Grave
Worship The Grave
2016

Dawn Of Disease
Dawn Of Disease
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Death Metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Malevolent Creation
Malevolent Creation
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Amon Amarth
Amon Amarth
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Insomnium
Insomnium
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Eparistera Daimones
Eparistera Daimones
2010

Chronique de Eparistera Daimones
Eparistera Daimones
2010

Triptykon
Triptykon
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suisse

Rapports de concerts: