Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Era Of Threnody

Chronique de Era Of Threnody

Nargaroth  - Era Of Threnody (Album)

Arrivée en terre inconnue



Le black metal est depuis son appariton un genre très à part et donc difficile à intégrer sans se faire frapper par les foudres des ‘’trve’’ metalleux. À la sortie de Black Metal Ist Krieg, NARGAROTH est devenu très vite connu mais a eu le droit à de nombreux reproches concernant le côté très cliché de leurs albums et le manque de talent de Kanwulf (maintenant appelé Ash). Black Metal Ist Krieg avait transformé le black metal en genre entièrement basé sur la violence et la haine, ne cherchant plus à transmettre de message particulier comme ses précurseurs l’avaient fait auparavant.

En mai 2017, NARGAROTH revient avec Era Of Threnody, album qui a demandé deux ans de réalisation et qui retrace la dépression d’Ash et ses expériences faites au cours de ses nombreux voyages.
C’est pourquoi il est conseillé de laisser sa rancune de côté et de donner une nouvelle chance à NARGAROTH car l’album vaut émotionellement la peine de l’écouter.

Era Of Threnody commence par « Dawn Of Epiphany ». Une douce voix de femme introduit l’album puis est enchaînée par une mélodie aux sonorités très espagnoles à la guitare acoustique. Bien sûr, la batterie, les guitares électriques ainsi que le chant ne tardent pas à entrer en scène, tout en gardant cette alternance entre des riffs black metal et des mélodies douces. Et c’est ainsi, que pour la première fois dans l’histoire de NARGAROTH, la voix d’Ash résonne dans nos oreilles. Les émotions se font entendre et on peut enfin ressentir la peine immense de ce chanteur.

C’est d’ailleurs pendant le quatrième morceau, « …As Orphans Drifting In A Desert Night », que nous avons l’impression de témoigner de l’extériorisation de sa dépression. Un court interlude de guitare acoustique accompagnée de voix angéliques calme l’atmosphère avant de faire exploser le tout de manière absolument épique. La mélodie est plus lente mais jouée en revanche plus fortement et le cri poussé par le chanteur nous paraît comme une libération totale de son désepoir.



Parmis ces morceaux mélancoliques, on y trouve aussi certains réflétant plus un sentiment de rage que de chagrin, comme par exemple « Love Is A Dog From Hell ». Celui-ci est assez court par rapport aux autres mais a un riff beaucoup plus entraînant et lourd, ce qui donne de la profondeur à l’album.
Le riff et la voix se superposent et chantent à l’unisson pour la plupart des morceaux, donnant certes ce côté répétitif que l’on connaît déjà chez NARGAROTH mais est cette fois-ci parfaitement équilibré par les solos et le choeur.

C’est finalement par « My Eternal Grief, Anguish Neverending » que se conclut l’album. Sa place lui correspond à la perfection car elle représente le calme après la tempête. Même si Ash définit sa douleur comme étant éternelle, sa voix claire semble apaisée et débarassée de toute colère.

Era Of Threnody est exactement ce dont le groupe avait besoin et nous donne le sentiment que NARGAROTH a enfin trouvé son style et nous le transmet de façon très émouvante. Cet album est la preuve concrète que la musique ne peut être réalisée sans émotions car c’est grâce à celles-ci que l’auditeur s’y attache.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Era Of Threnody - Infos

Voir la discographie de Nargaroth
Infos de Era Of Threnody

Sortie : 16 mai 2017
Genre : Black Metal
Playlist :
1. Dawn of epiphany (08:08)
2. Whither goest thou (06:23)
3. Conjuction underneath the alpha wheel (07:06)
4. ...as orphans drifting in a desert night (05:34)
5. The agony of a dying phoenix (07:30)
6. Epicedium to a broken dream (05:41)
7. Love is a dog from Hell (02:42)
8. Era of threnody (09:23)
9. TXFO (03:45)
10. My eternal grief, anguish neverending (08:08)
écouter : Ecouter l'album

Nargaroth

Albums chroniqués :
Chronique de Era Of Threnody
Era Of Threnody
2017

Nargaroth
Nargaroth
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Black Metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Cradle of Filth
Cradle of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts: