Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Armoured IV Pain

Chronique de Armoured IV Pain

Shadowquest  - Armoured IV Pain (Album)

Une somme d'individualités plutôt séduisante...

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Shadowquest est un groupe de Power Metal Suédois composé de quelques sommités, dont notamment certaines appartenant à ce monde sombre et obscur du Black Metal, et dont le premier album, Armoured IV Pain, est sorti en 2015. Un disque intéressant à bien des égards.

Last Farewell en est, par exemple, un des titre séduisant aux séquences aux effluves à la fois très marquées par l'Allemagne (Edguy principalement) et à la fois par d'autres plus subtiles et plus nordiques (Europe). All One en est un autre très bien construit avec ces guitares vives et agressives, nous rappelant les plus belles heures de Judas Priest, accompagnés, parfois, de chants aigus extrêmes, toujours encore dans une veine très proche de celle des britanniques, et agrémenté aussi d'un refrain, peut-être, un poil trop mélodique mais qui, in fine, ne réussissent pas à le déséquilibrer. Avec Live Again on aurait plutôt à faire à une chanson très inspirées par Stratovarius, période Infinite. Tout comme avec Reach Beyond the Dream d'ailleurs dans ces moments les plus véloces. Sur We Bring Power, malgré un chorus manquant sans doute d'un peu de singularité, on se réjouira tout de même du travail assez remarquable que nous propose ce chanteur aux talents pluriels.

Un des autres aspects intéressant de ce Armoured IV Pain est qu'il ne se contente pas d'explorer uniquement ces ambiances positives, lumineuses et radieuses habituelles du Power Metal Européen mais que, parfois, il sillonne aussi des chemins de traverses un peu plus sombres et tourmentés. Comme, par exemple, sur Insatiable Soul, Take this Life ou ce Where Memories Grows aux faux airs de ballade.

Notons également que cet opus ne se termine absolument pas sur un de ces moments de bravoure Progressif interminable dont la plupart des groupes actuels du genre sont aujourd'hui devenus dangereusement coutumiers.

Au-delà des qualités de ce collectif, on sent bien qu'il y aussi, ici, celles de ses individualités.

Prenez, par exemple, ce guitariste, Peter Huss (Apostasy, Shining...). Il y a dans certaines de ses interventions, et notamment dans ses soli, une volonté assumée de s'approcher, un peu (et j'insiste sur le "un peu") de cette extrême technicité qu'on retrouve notamment dans ces mouvances Neo Classique. Sauf qu'ici, le six cordiste le fait avec suffisamment de retenue pour ne pas rendre le propos trop exagéré, trop démonstratif et, au final, prétentieux.

On retrouve également ici Jari Kainulainen à la basse. Un musicien dont la renommé n'est plus vraiment à faire puisqu'il aura accompagné des groupes aussi prestigieux que Masterplan, Evergrey, Kotipelto, Stratovarius ou Symfonia.

Et puis Patrik Johansson (Bloodbound) dont la voix plus brute que celle, par exemple, de Timmo Kotipelto donnera un peu plus de relief à un ensemble qui, parfois, comme déjà évoqué, sera, selon moi, un peu trop harmonieux et joyeux. Permettant à ces passages de ne pas trop sombrer dans la candeur.

De la variété, un synthé pas trop envahissant, un chanteur faisant preuve de nuance, un guitariste qui s'illustre et des chansons qui évitent, parfois d'extrême justesse, de tomber dans la naïveté de ces musiques bien trop enjouées, voilà, peu ou prou, ce que nous offre ce premier opus des Suédois de Shadowquest.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Armoured IV Pain - Infos

Voir la discographie de Shadowquest
Infos de Armoured IV Pain

Sortie : 26 janvier 2015
Genre : Power Metal
Label : Autoproduction
Playlist :
1. Blood of the Pure (03:36)
2. Last Farewell (04:14)
3. All One (05:32)
4. Live Again (04:40)
5. Midnight Sun (04:29)
6. Reach Beyond the Dream (03:52)
7. We Bring Power (04:21)
8. Insatiable Soul (05:32)
9. Take This Life (03:22)
10. Where Memories Grow (05:08)
11. Freewheel Burning (Judas Priest cover) (04:26)
écouter : Ecouter l'album

Shadowquest

Albums chroniqués :
Chronique de Armoured IV Pain
Armoured IV Pain
2015

Shadowquest
Shadowquest
Voir la page du groupe
Création : 2013
Genre : Power Metal
Origine : Suède




Groupes en rapport


Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Again
Again
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Heavy Metal
Origine : Chine


Albums chroniqués :
Chronique de Nemesis
Nemesis
2013

Chronique de Unbreakable
Unbreakable
2013

Chronique de Elysium
Elysium
2011

Chronique de Polaris
Polaris
2009

Stratovarius
Stratovarius
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Shining
Shining
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The storm within
The storm within
2016

Chronique de Glorious Collision
Glorious Collision
2011

Evergrey
Evergrey
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Rapports de concerts: