Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Welcome to the End

Chronique de Welcome to the End

Stormhammer  - Welcome to the End (Album)

Plus c'est long, moins c'est bon...

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Si l'aspect rugueux du Heavy Power Metal très germanique, aux relents Thrash très marqués de surcroit, des Allemands de Stormhammer sera toujours aussi présent sur son nouvel opus, ce Welcome to the End publié en cette année 2017 par Massacre Records, et ce notamment grâce à la voix particulièrement âpre de ce chanteur et à ces guitares très acerbes, il sera désormais un peu (et je me permets d'insister sur le "un peu") moins directement imputable au legs des Blind Guardian et autres Persuader, donnant, de fait, un peu plus de caractère propre au travail de ce groupe. Nul ne s'en plaindra. Tout comme personne ne le fera en découvrant que ce disque fait l'impasse complète, ou presque, sur les ballades, qui, soit dit en passant, avaient passablement mutilé le précédent effort du quintet. Un quintet qui fait également l'impasse sur ces intros instrumentales interminables qui débutent généralement ce genre de démonstration en nous offrant un premier titre, The Beginning of the End, assez court. Là encore tant mieux.

Northman et Soul Temptation, deux titres pourvus d'un final aux voix un peu plus extrêmes très intéressant, Welcome to the End, The Heritage sur lequel on pourra retrouver Natalie Pereira Dos Santos (ex-Envinya, The Boris, Karloff Syndrome), les vifs Secret et Road to Heaven ou encore My Dark Side et Into the Night aux faux airs de ballades, sont autant de morceaux qu'on parcourt avec un certain plaisir (pour ne pas dire "avec un plaisir certain"). Tout comme d'ailleurs ce Spirit of the Night dont certains passages ne seront pas sans nous évoquer Rage et dont les parties pourvues de ces chants plus acres seront, une fois encore, splendides. Sur Black Dragon, les éructations de Jürgen Dachl seront même si radicales qu'on ne pourra s'empêcher d'y entendre les stigmates d'un Chris Boltendahl (Grave Digger) en une version médium/basse vraiment attachante.

Malheureusement, un peu comme avec ce Echoes of a Lost Paradise sorti en 2015, l'auditeur aguerri ne pourra se laisser complètement séduire par un chemin dont il aura déjà tant parcouru les tronçons les plus connus, et dont il connait parfaitement la destination finale. Il ne parviendra donc pas à s'enthousiasmer pleinement pour cet opus au goût de "déjà entendu" assez prononcé. Une certaine lassitude viendra même l'étreindre dans les méandres les plus convenus de ce disque. Une lassitude que la durée de ce manifeste, 14 morceaux pour une fresque de plus d'une heure, conjugué à l'incapacité de ces Munichois à suffisamment nuancer son propos sur la longueur, donnant à l'ensemble un côté répétitif, ne fera qu'accroître.

Une fois encore Stormhammer nous propose un album pas inintéressant mais dont le classicisme ne satisfera pas tout le monde et dont la linéarité induite par les moments les plus traditionnels reste problématique. Tout comme, d'ailleurs, la longueur d'une œuvre qui est un cadeau que, personnellement, je trouve empoisonné tant elle dilue l'intensité et ajoute encore plus de linéarité à la linéarité déjà bien assez embarrassante de cet opus. En d'autres termes, avec ces Munichois, plus c'est long moins c'est bon.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Welcome to the End - Infos

Voir la discographie de Stormhammer
Infos de Welcome to the End

Sortie : 24 mars 2017
Genre : Power Metal
Label : Massacre Records
Playlist :
1. The Beginning of the End (01:10)
2. Northman (05:03)
3. Welcome to the End (05:43)
4. The Heritage (05:03)
5. Secret (04:47)
6. The Law (06:57)
7. Watchmen (05:25)
8. Road to Heaven (04:35)
9. My Dark Side (05:42)
10. Into the Night (05:02)
11. Spirit of the Night (05:39)
12. Soul Temptation (04:52)
13. The Awakening (00:22)
14. Black Dragon (04:26)
écouter : Ecouter l'album

Stormhammer

Stormhammer
Stormhammer
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Blind Guardian
Blind Guardian
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Digger
Digger
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne



Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: