Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Slaughter & Apparatus: A Methodical Overture

Chronique de Slaughter & Apparatus: A Methodical Overture

Aborted  - Slaughter & Apparatus: A Methodical Overture (Album)

Body dissection... !



Après de nombreux revirements de line up, un changement de label (le groupe étant passé de Listenable à Century Media) et une tournée, les Belges d’ Aborted nous reviennent plus forts et solides que jamais avec un Slaughter and Apparatus qui va faire tomber un bon nombre de tête !


La formation nous sert ici un bon death metal comme on les aime : clair, net et surtout efficace. Slaughter and Apparatus est le digne descendant de The Archaic Abattoir , toujours dans la lignée du précédent, bien que l'on puisse remarquer une très nette évolution dans la musique que nous sert ici Aborted. En effet, les morceaux sont beaucoup plus soignés que dans les albums précédents, moins brouillons, on sent que la technique est réellement présente. Notons par exemple le morceau "A Methodical Overture" qui nous livre toute une tripoté de pull of donnant ainsi beaucoup de relief et de démence au morceau. Les belges ont clairement évolué : le groupe sévit toujours dans la même branche de death lourd, soupoudré d'une touche de gore mais on ne peut plus carré : la sauce prend et a décidé de tout détruire sur son passage. Un intoxication de ce genre, on ne crache pas dans la soupe !


On sort ici des sentiers battus du death. La batterie est menée d’une main de maître par Dave Haley, qui est autre que le batteur de Psycroptic. On comprend bizarrement d'un coup d'un seul le fait que la batterie soit maîtrisée. La double pédale fuse de tous les côtés à une vitesse furieuse, les roulements se font brutaux et agressifs, la batterie est belle est bien présente et veut se faire entendre, extrêmement précise, ce qui est préférable dans le genre de death qu'Aborted nous livre fidèlement sur un plateau d'argent. Peter Goemaere et Sébastien Tuvi entament un furieux combat composé de riffs dérangeants et pesants visant la destruction de toute forme de vie. Quant à la basse, elle officie dignement et sournoisement sous les doigts de Sven Janssens, sachant rendre ses parties on ne peut plus efficaces et percutantes.


Toutefois, c'est avec le morceau "Avenious" que le groupe nous montre qu'il peut également faire preuve d'un peu plus de profondeur. En effet, ce morceau entêtant fait preuve d’un crescendo irréprochable, une montée de plus en plus intense, comme si Aborted voulait nous faire imploser avec ce morceau enivrant, nous faire perdre pied au sein de cette ambiance malsaine propre au groupe. L'atmosphère de l'album en ressort plus torturée que jamais. C'est à ce moment précis que l'on prend conscience qu'on ne sortira pas tout à fait indemne de Slaughter And Apparatus.


La voix de Svencho a, quant à elle, acquit une profondeur démesurée, alternant de bon growls death bien graves comme on les aime, tantôt une voix tendant beaucoup plus vers le thrash, plus "criée". Il est clair qu' une nette amélioration dans la technique a été mise en œuvre, on est bien loin du death « gruik gruik » que l’on entend habituellement. Très loin même... La maturité vocale prise par Svencho est dorénavant mise en avant dans Slaughter and apparatus, contrairement à Purity Of Perversion, qui se veut beaucoup plus confus, voir même complétement à l'arrache.



Avec Slaughter and Apparatus : A Methodical Overture, Aborted semble avoir enfin acquérit sa maturité musicale, le groupe ressort de Slaughter And Apparatus grandit et plus sûr de lui. En effet, dans cet album ce sont des morceaux beaucoup plus soignés et précis qui nous sont apportés. Qu’Aborted continue sur cette lancée, que les chevelus continuent à nous balancer son death à la figure à coup de blast, de riffs ultra lourds et de growls caverneux, on ne peut rien demander de mieux !



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Slaughter & Apparatus: A Methodical Overture - Infos

Voir la discographie de Aborted
Infos de Slaughter & Apparatus: A Methodical Overture
acheter sur Amazon
Sortie : 20 février 2007
Genre : Death Metal
Label : Century Media Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. The Chondrin Enigma (4:20)culte !culte !paroles de The Chondrin Enigma
2. A Methodical Overture (3:25)à écouter en premierparoles de A Methodical Overture
3. Avenious (4:41)à écouter en premierparoles de Avenious
4. The Spaying Seance (4:25)paroles de The Spaying Seance
5. And Carnage Basked in Its Ebullience (3:10)paroles de And Carnage Basked in Its Ebullience
6. The Foul Nucleus of Resurrection (4:13)paroles de The Foul Nucleus of Resurrection
7. Archetype (3:12)listenparoles de Archetype
8. Ingenuity in Genocide (3:42)paroles de Ingenuity in Genocide
9. Odious Emanation (3:37)à écouter en premierparoles de Odious Emanation
10. Prolific Murder Contrivance (3:07)paroles de Prolific Murder Contrivance
11. Underneath Rorulent Soil (4:51)à écouter en premierparoles de Underneath Rorulent Soil
écouter : Ecouter l'album

Aborted

Aborted
Aborted
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Carnivore Sublime
Carnivore Sublime
2014

Chronique de Asylum Cave
Asylum Cave
2011

Chronique de Icon
Icon
2007

Chronique de Identisick
Identisick
2006

Benighted
Benighted
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Dying Fetus
Dying Fetus
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heartwork
Heartwork
1993

Carcass
Carcass
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Gore Metal
Gore Metal
1998

Exhumed
Exhumed
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Grindcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Skinless
Skinless
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Psycroptic
Psycroptic
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Death Metal
Origine : Australie