Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de I'm The Sin

Chronique de I'm The Sin

The Beautiful Monument  - I'm The Sin (Album)

 8 
10

The beautiful moment !



Ces dernières années, quelques jeunes girls band ont pointé le bout de leur nez et ont su tirer leur épingle du jeu. Les CHERRI BOMB ont ouvert le bal en 2011 avec le EP Stark puis l'album This Is The End Of Control l'année suivante, avant de changer de nom (HEY VIOLET) et d'entrer dans un trip plus électro. Plus récemment, le talent des demoiselles de DOLLSKIN a su convaincre Dave Ellefson, le bassiste de MEGADETH, de produire leur premier EP In Your Face, paru en 2015, et réédité en version rallongée en 2016. C'est maintenant au tour de l'Australie de nous envoyer sa jeunesse triomphante avec THE BEAUTIFUL MONUMENT. Le groupe a sorti The Lost, un premier EP en 2015 et a pris son temps pour peaufiner son premier long effort I'm The Sin. A la différence de leurs collègues américaines, elles n'évoluent pas dans un registre hard-punk-rock, mais dans un mélange de pop-rock et de metalcore communément breveté "easycore". Une appellation assumée et revendiquée par les donzelles elles-mêmes.

Et le premier titre "Justify" nous y plonge directement. Parfois comparé un peu rapidement à PARAMORE, la musique du combo se rapproche plus des premiers albums de leurs compatriotes de TONIGHT ALIVE ou de ceux, plus récents, de SKILLET ou de STITCHED UP HEART (chroniqué sur le site). Etonnante de maturité, la voix de Lizi porte cet album et contribue grandement à sa réussite. Enjouée ou grave, elle se situe au croisement de Sierra Kay de VERSAEMERGE et de Taylor Momsen de THE PRETTY RECKLESS. Notons que ce n'est pas elle qui screame sur l'album, mais un mystérieux vocaliste de studio (Evan Lee comme sur le premier EP ?) ! De toute façon, le groupe n'abuse pas de l'opposition chant clair / chant hurlé puisque seul "Manic" répond à cette figure désormais imposée !

Dans un genre musical peu propice à la démonstration technique, c'est l'efficacité qui prime. De ce point de vue, Andy (guitare), Shelby (basse) et Laura (batterie) assurent avec un aplomb et une assurance qui ne trahissent en aucun cas leur jeune âge. La lourdeur de rythmiques hardcorisantes coïte avec la légèreté de mélodies et de refrains popisants pour un résultat parfois jouissif. A ce titre, c'est "Disorder" (judicieux single !)qui saura le mieux rassasier notre concupiscence. Le groupe tient là un hit euphorisant. Un graal précieux que certains n'atteindront jamais dans toute leur carrière ! "Hostages", "War", "Manifestation" et "Manic" ne sont pas loin derrière, bien attachés à cette locomotive. La production de Sonny Truelove (THE AMITY AFFICTION) donne à ces compositions une enveloppe sonore résolument chaleureuse.



Pour être honnête, tous les titres ne possèdent pas le charisme de "Disorder" et de ses courtisans, et on peut clairement s'interroger sur la durée de vie du disque à moyen ou long terme. Mais à vrai dire, on s'en fout un peu car il demeure toujours suffisamment accrocheur pour nous faire passer un excellent moment. Ce n'est pas très innovant mais au niveau impact immédiat, ça se pose là. THE BEAUTIFUL MONUMENT propose une bande son certes balisée et calibrée, mais pour le moins percutante et séduisante. Le groupe abuse un peu de chœurs et de claviers généreux d'inspiration 30 SECONDS TO MARS, comme sur "War" ou l'instrumental "Empty". Mais il sait aussi se montrer plus subtil dans l'utilisation de cette référence. Jarec Leto himself n'aurait en effet pas renié la montée en puissance des harmonies vocales du superbe "Sins".

S'il n'est pas parfait, I'm The Sin possède de nombreuses qualités. Moins direct, mais plus réfléchi que le précédent EP, il se révèle hautement addictif. On s'y laisser porter par des morceaux dont on n'arrive pas à se détacher. Car, à défaut d'affirmer une personnalité très marquée et de prendre des risques insensés, THE BEAUTIFUL MONUMENT sait combiner élégamment de nombreux éléments du pop-rock et du métal. Et c'est déjà beaucoup. La valeur n'attend décidément pas le nombre des années !




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 8 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




I'm The Sin - Infos

Voir la discographie de The Beautiful Monument
Infos de I'm The Sin

Sortie : 10 février 2017
Genre : Metal
Label : Independent Release
Playlist :
1. Justify (03:50)
2. Perceptions (03:54)
3. Disorder (03:30)culte !culte !
4. Hostage (03:20)à écouter en premier
5. War (03:28)
6. Empty (02:20)
7. Manifestation (03:29)à écouter en premier
8. Comedown (03:10)
9. Ashes (04:03)
10. Manic (03:03)à écouter en premier
11. Liberated (03:03)à écouter en premier
12. Sins (04:21)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album

The Beautiful Monument

Albums chroniqués :
Chronique de I'm The Sin
I'm The Sin
2017

The Beautiful Monument
The Beautiful Monument
Voir la page du groupe
Création : 2014
Genre : Metal
Origine : Australie




Groupes en rapport


Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

In Your Face
In Your Face
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Heavy Metal
Origine : Suisse


Skillet
Skillet
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Never Alone
Never Alone
2016

Stitched Up Heart
Stitched Up Heart
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis


The Pretty Reckless
The Pretty Reckless
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Gothique Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: