Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Miserycorde

Chronique de Miserycorde

Oracles  - Miserycorde (Album)

 9 
10

Avenir, capuches et Van Damme



“Ma devise, c'est : il faut se recréer, pour recréer !”


"C'est quoi encore de cette citation inutile en début de présentation?" Bah c'est Jean-Claude Van Damme... Et il est Belge, en plus cette citation concorde parfaitement bien avec le style et l'histoire du groupe à venir, c'est bien non?

Quand on évoque la Belgique on pense à deux ou trois trucs instantanément. La bière, Dikkenek, le Manneken-Pis et les anguilles (Oh que oui, divines!). Mais afin d'éviter de devenir un documentaire National Geographic, on va se contenter de parler Metal et citer ABORTED en termes de spécialités locales... C'est comme la France, on a BENIGHTED pour nous représenter dans le free-fight européen du Brutal/Death. Pourquoi parler de nos concurrents du Death en Belgique? C'est simple, il se trouve qu'un "presque super groupe" a fait sa réapparition après un petit désordre au seins de l'équipe il y'a bientôt trois années dans ce coin là et, est composé de membres d'ABORTED (Surtout eux!), SYSTEM DIVIDE ainsi qu'ABIGAIL WILLIAMS...

ORACLES est le nouveau nom du groupe SYSTEM DIVIDE (Formé de base en 2008) en 2014 ... Originaire de Kortrijk (Et on se plaint des noms de villes de Lorraine-Alsace après ça...) en Belgique. Malgré des changements de line-up chaotiques au sein du groupe (Sous SYSTEM DIVIDE) de 2008 jusqu'à sa stabilisation en 2014, le changement de nom et avec l'arrivée de Sanna Salou la vocaliste... La signature chez Deadlight Entertainment se fait début 2016 et un premier album (Sous ORACLES) arrive dans la plus grande des discrétions et sans médiatisation abusive le 1er juillet 2016... Miserycorde. On est en 2017, cache-cache c'est fini maintenant! Sors de là et montres toi!

Un artwork révélateur et en parfait accord avec l'univers de l'album... L'artiste derrière tout ça, Colin Marks, se laisse facilement reconnaître. Prenez une femme sur un artwork, n'importe lequel de C.Marks dans l'esprit de l'horreur, "The Kiss Of Coatlicue" de CHABTAN par exemple. Ensuite, poussez la femme dans un ravin de 100 mètres, ouvrez votre mallette du petit chirurgien et ajoutez des barbelés en prime, c'est toujours mieux... Elle ressemblera désormais à la malchanceuse de "Strychnine.213"d'ABORTED. Ajoutez à tout ça les détails du coup crayon et des couleurs de l'album "Elements Of The Infinite"d'ALLEGAEON. Bravo, vous avez créé Miserycorde d'ORACLES. Enfilez vos capuches si vous le voulez bien, on a un oracle à recevoir et espérons que l'avenir sera... Brutal.



Introduction immersive dans le genre "The Submission Discipline" de NOCTEM avec la guitare tranquille et la voix qui prépare le terrain, mais féminine cette fois-ci pour "An Adagio For The Callous". Tout explose avec fond symphonique, batteur aimant les crashs et petit côté épique... Tout ça dans la suprise façon "Proponent For Sentience III - The Extermination" d'ALLEGAEON mais sans les solos interminables par contre.

On ouvre les festivités avec "The Tribulation Of Man" sur un break ouverture de Ken Bedene et le premier scream de Sven, on sait avec qui et quoi on va faire affaire... Du ABORTED bien révélateur dans le style général, les riffs avec intonations rapides des guitaristes aident beaucoup à le rappeler. On finit tout ça avec un solo à la guitare de Per Nilsson (SCAR SYMMETRY) + un break de batterie suivi d'une longue double pédale façon "Minotaur" de FLESHGOD APOCALYPSE et un peu d'Electro... Bisous bonne nuit.

Pour bien démarrer la journée, prenez du WOLFHEART, le début de éZero Gravityé tiens, rendez le énergique avec un fond épique (Et un coup de pied au cul si ça marche pas !) recouvrant la totale... Continuez sur l'expérience en matière de brutalité de nos gaillards d'ORACLES et vous avez une belle bête. "Catabolic (I AM)" est surement le meilleur morceau de cet album, puissant et beau à la fois. La voix claire a autant de tonus et de puissance que la vocaliste de JINJER.

Introduction psyché-méca pour "Quandaries Obsolete" et assaut dynamique et continu comme un black DIMMU BORGIR au top de sa forme. Comme on aime les guests, Ryan Knight (EX: THE BLACK DAHLIA MURDER) , connu pour ses riffs émotionnels et solos, se joint au jeu rendant le morceau encore plus mélodique et parlant.

"Scorn" se montrera bien plus axé sur la batterie qui est monstrueuse et un solo de guitare ultra rapide. Quelques passages Deathcore dans le style des breakdowns et des changements de rythmes assez imprévisibles. Le morceau n'est pas non plus mémorable et donne envie d'une petite sieste...

Ah bah, fermer sa grande gue°le c'est bien des fois, "Body Of Ineptitude" déchiquette l'estomac comme un Xenomorphe et relance la machine, comme "The Origin Of Disease" d'ABORTED. La voix claire est bien calibré et très très très puissante, les blasts sont impressionnants autant que le jeu de batterie en général. Le travail des guitaristes est incroyable et le solo de Jeff Loomis d'ARCH ENEMY met une claque finale sur une joue déjà tendue et abîmée.

On fait dans la douceur tiens... "Remnants Echo" est un calme plat comparé à ses prédécesseurs, une ressemblance particulière à l'univers de BEYOND THE BLACK en termes de compositions.

Introduction à coup de crashs nerveuses dans un genre Hardcore révolutionnaire puis breaks de folies et doubles pédales suintantes de rides omniprésentes comme "Smoke And Mirrors" de BLOODSHOT DAWN avec "Canvas Of Me". Le refrain se fait beaaaaaaaucoup plus FLESHGOD APOCALYPSE avec la double constante et les notes de piano... Le solo de guitare et l'après solo ressemblent beaucoup à du AVENGED SEVENFOLD dans le style et l'accordage étonnamment.

"S(k)in" démarre en électro comme THE ALGORITHM et donne un vrai brin de jeunesse et de modernisme au titre, le morceau est le plus long de l'album... On joue vraiment avec l'électro sur la première moitié de l'album puis la deuxième moitié se voit beaucoup plus calme et mélodique. Un solo par musique c'est un beau cadeau quand même.

Une cover de MARILYN MANSON avec "The Beautiful People"... Comparer serait dangereux, mieux vaut découvrir par vous-même. Mais c'est mieux quand même en apportant de la technique et de la brutalité... Toc !

Qu'est ce que c'est que ce barbarisme dans les riffs? C'est un sacré défouloir par ici... "We The Indifferent" ne laisse PAS DU TOUT indifférent pour en finir avec l'album, bande de menteurs. C'est une bataille finale, un café décaféiné recaféiné et un brutal Death/Metal à son apogée façon WORMED. C'est un peu comme si vous vous preniez un corps ou objet quelconque de 250 kilos sur la tronche alors que vous n'en faites que 80... Ouais ça fait mal selon des sources... Post-mortem.

Grandiose... L'hybridation d'un univers symphonique et mélodique à celui de la violence du Brutal/Death/Metal est une expérience totalement réussie, ORACLES se sert de ses membres survitaminés et de l'expérience de chacun d'entre eux pour produire un album rarissime et si affranchi des sorties actuelles... Miserycorde est technique, parfois répétitif dans les refrains et leurs compositions, mais la voix claire est puissante sans casser les oreilles et il reste néanmoins immersif et explosif tout en étant original de par son très grand nombre d'influences et de genres assez techniques à mélanger et produire. Un album sous-évalué qui mériterait clairement une plus grande reconnaissance... L'oracle est très optimiste pour l'avenir du groupe et souhaite réellement que le line-up ne bouge PLUS DU TOUT.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 9 
10
ExtraShuggah
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Miserycorde - Infos

Voir la discographie de Oracles
Infos de Miserycorde

Sortie : 1 juillet 2016
Genre : Symphonique/Death/Metal
Label : Deadlight Entertainment
Playlist :
1. An Adagio For The Callous (01:48)
2. The Tribulation Of Man (Feat : Per Nilsson.) (04:05)à écouter en premier
3. Catabolic (I Am) (04:39)culte !culte !
4. Quandaries Obsolete (Feat : Ryan Knight.) (04:43)à écouter en premier
5. Scorn (03:48)
6. Body Of Ineptitude (Feat : Jeff Loomis.) (03:43)culte !culte !
7. Remnants Echo (04:59)
8. Canvas Of Me (03:31)
9. S(k)in (06:23)
10. The Beautiful People (03:45)à écouter en premier
11. We, The Different (04:08)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album

Oracles

Albums chroniqués :
Chronique de Miserycorde
Miserycorde
2016

Oracles
Oracles
Voir la page du groupe
Création : 2014
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Belgique




Groupes en rapport


Aborted
Aborted
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Conscious Sedation
The Conscious Sedation
2010

Chronique de The Collapse
The Collapse
2009

System Divide
System Divide
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Melodic Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Omnipresent
Omnipresent
2014

Chronique de Entity
Entity
2011

Chronique de Antithesis
Antithesis
2008

Origin
Origin
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: