Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Through My Darkest Infernal

Chronique de Through My Darkest Infernal

Akani  - Through My Darkest Infernal (Album)

 8 
10

Santa Akani !



Jorge Rosado – MERAUDER au chant, Daniel Antonsson, ex DARK TRANQUILLITY, ex SOILWORK à la guitare, Daniel Cedeborg, ex PATH OF NO RETURN à la basse et Anders Löwgren, DEAD REPRISE, à la batterie…voilà un casting qui en impose ! Cette improbable alliance du hardcore new-yorkais et du death metal mélodique scandinave avait tout pour être alléchante. Et pourtant, le passé nous a appris à être méfiants envers ces "supergroupes, le pétard étant souvent mouillé et aussi inoffensif qu'un pet de souris ! Un premier EP, délicieusement intitulé Santa Muerte, nous avait néanmoins fait saliver en 2014. Sorti en vinyl édition limitée, il s'était rapidement retrouvé sold out ! Mais, entre les différents projets des uns et des autres, l'album s'était fait quelque peu attendre, avant de finalement voir le jour en 2016.

Les premiers titres ne laissent planer aucun doute sur les intentions belliqueuses de notre expérimenté et référencé quatuor du jour. Son groove metal brasse avec un vrai feeling différentes influences allant de PANTERA, à SEPULTURA, en passant par HATEBREED, MACHINE HEAD ou ENTOMBED. AKANI explore un spectre assez large mais n'oublie pas pour autant d'y apposer une patine toute personnelle. La signature vocale du sieur Rosado n'y est pas tout à fait étrangère et imprime une marque immédiatement identifiable à l'ensemble. Le bougre nous surprend même en posant sa voix de façon inédite sur l'excellent "Warriors of truth". Le son de guitare va plus chercher ses sonorités dans les territoires nordiques. Daniel Antonsson use de tout un arsenal de riffs incisifs et percutants et nous gratifie à l'occasion de quelques solos courts mais pertinents. Quant à la section rythmique, elle affiche une solidité à toute épreuve et ne ménage pas sa peine pour nous agresser avec une précision métronomique.

Ce qui se montre efficace sur un EP 4 titres aurait pu finir par s'étioler et lasser un peu sur 14 titres. Surtout dans un genre musical pas exempt d'une certaine linéarité, avec des morceaux courts et directs. Mais le groupe a l'intelligence de varier les plaisirs, notamment en fin de parcours, et tout ça, sans entamer l'homogénéité de l'album. L'instrumental "Through My Dakest Infernal" apporte un peu de douceur dans ce monde de brutes. Quant à "Pure and free", il offre une dimension quasi mystique à la musique d'AKANI, relayé par un "New world " au final planant. Saluons au passage, la belle initiative du label et du groupe, qui propose en bonus l'intégralité du premier EP Santa Muerte (épuisé rappelons le !). De quoi satisfaire les appétits les plus aiguisés !

Appliqués, cohérents, et souvent inspirés, les mecs d'AKANI livrent un album bien ficelé qu'on apprécie à sa juste valeur au fil des écoutes. On aurait tort de le réserver aux initiés du genre car tout amateur de metal saura savourer sans retenue la substantifique moelle de ce Through My Darkest Infernal ! Chaudement recommandé !




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 8 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Through My Darkest Infernal - Infos

Voir la discographie de Akani
Infos de Through My Darkest Infernal

Sortie : 12 août 2016
Genre : Groove Metal
Label : Demons Run Amok Entertainment
Playlist :
1. Ghetto (03:56)
2. I Won't Run (03:03)
3. Courage (01:40)
4. Save God (02:42)à écouter en premier
5. Love (02:14)
6. Bloodlust (01:36)
7. Temple of Lies (03:03)
8. Warrior of Truth (03:24)à écouter en premier
9. Through My Darkest Infernal (02:21)
10. Shango (02:22)à écouter en premier
11. Know My Name (02:39)
12. Lost (02:30)
13. Pure and Free (04:19)
14. New World (03:25)
écouter : Ecouter l'album

Akani

Albums chroniqués :
Chronique de Through My Darkest Infernal
Through My Darkest Infernal
2016

Akani
Akani
Voir la page du groupe
Création : 2011
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Hatebreed
Hatebreed
2009

Chronique de Supremacy
Supremacy
2006

Chronique de The Rise Of Brutality
The Rise Of Brutality
2003

Chronique de Perseverance
Perseverance
2002

Hatebreed
Hatebreed
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Master Killer
Master Killer
1995

Merauder
Merauder
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Years In The Darkness
Years In The Darkness
2009

Arkaea
Arkaea
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Indus
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Atoma
Atoma
2016

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de Fiction
Fiction
2007

Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:


Albums chroniqués :
Chronique de Machine Messiah
Machine Messiah
2017

Chronique de Kairos
Kairos
2011

Chronique de A-Lex
A-Lex
2009

Chronique de Dante XXI
Dante XXI
2006

Sepultura
Sepultura
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Clandestine
Clandestine
1991

Chronique de Left Hand Path
Left Hand Path
1990

Entombed
Entombed
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: