Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Void

Chronique de Void

Within Destruction  - Void (Album)

Leotards, Twerk et GruiGrui



AH! On me dit à l'oreillette que le Slam/Deathcore n'est pas vraiment médiatisé. Ils savent vraiment pas ce qu'ils loupent les couillons...Violence auditive, BreeeBreee et pochettes d'albums absolument RE-MAR-QUABLES souvent imaginées par le maître du genre, Pär Olofsson, qui n'a d'égal que son génie artistique et son penchant pour la science-fiction. Apparemment il aurait des adeptes à la longue chevelure originaire de la Slovénie (C'est rare n'est ce pas?) qui ont demandé, à ce cher monsieur donc, de transformer leur petit poisson rouge en une bondieuserie de sous genre de Kraken effroyable venue d'une planète qui souhaite, encore une fois, exterminer la populace terrienne par le chaos et la destruction. Evidemment qu'il est magnifique cet artwork arrêtez de baver y'en a partout...

Souhaitez la bienvenue à WITHIN DESTRUCTION, un quintuor tout frais tout beau originaire de Jesenice en Slovénie, qui va nous faire plaisir d'ajouter la profondeur apocalyptique et tout le blabla chaotique qui se doit d'accompagner la pochette de leur deuxième album Void sorti le 12 février 2016 chez Rising Nemesis Records et largement sponsorisé par Slam Worldwide.

On y a droit à cette introduction avec "Dark Impairment". Une impression d'être en mauvaise compagnie dans l'obscurité des profondeurs d'un océan alien random et on flippe sévère pendant un court moment, mais évidemment on sait ce qu'il va se passer après...

BAM, t'as rien vu venir et "Void" enchaine triple high kick, retourné acrobatique et coup de nageoire dorsale dans tes narines. Démarrage savoureux avec une double bien badass et un guttural cuisson bleu. Les vrais mangent bleu, pas vrai? Achèvement avec l'option "Breakdown des familles" pour en finir.

Avez-vous déjà vu... Un cours de Twerk et de gym bien poilu en justaucorps rose et bleu sur un fond de Slam/Death? Non? Qu'est ce tu fous mec? T'attends quoi? Tu sais que t'as raté ta vie si t'as pas vu le clip "Plague Of Immortality"? C'est quand même plus important de voir ce clip que de sortir au cinéma avec ta date ça, scrogneugneu. Il parait même que le solo de guitare est réalisé par un espèce d'alien venu d'ARCHSPIRE, Dean Lamb. (Ahahaha des justaucorps avec des mecs velus-->Replay-->Replay-->Replay...)



Mini introduction à la guitare soliste style hymne à l'Américaine reprise par Jimmy Hendrix dans "Desecration of the Elapsed" ( Oui, placer un mec pareil dans une chronique de Slam mérite un sourire. +1). On Descend sévèrement dans les tons graves et le BreeeeeeBreeeeeee est quasiment omniprésent. Blast en chaleur et belle continuité dans le cursus nucléaire. Le groupe a également posté une Drum Playthrough vraiment savoureuse de Luka Vezzosi sur ce morceau même que nous vous invitons à voir.


"Rebirth of an Inverted World" se caractérise par un solo de scientiste vraiment sexy et des riffs plutôt contrariés poussant l’agressivité de Void à une échelle beaucoup plus haute.

A la recherche de régularité rythmique dans vos musiques veuillez partir s'il vous plaît, des larmes vont couler sur vos joues sinon. Voici "A Spiral Rift Towards Damnation ", une belle bagarre impossible à caractériser de par ses rythmes discontinus et nombreuses mises en bouche salivantes. L'encyclopédie artistique entière du quintuor est dans ce morceau... Et bon dieu cette fin épique. #Cœur

"An Unforeseeable Anomaly"...Anomaly? Aha, il le fallait avec ce titre...Adam Warren, le tout puissant empereur screamer de la scène Deathcore et membre à la réputation mondialement reconnue du groupe de Deathcore OCEANO rejoint le casting après avoir vu le mot "Anomaly". Ne mettez pas les mots "Contagion" et "Plague" dans vos albums à venir sinon il se ramènera en guest sur votre album tel un père noël avec son verre de lait à la fenêtre. Sans aucun doute le titre est EX-TRE-ME-MENT agressif, le duo WITHIN DESTRUCTION et Adam Warren est vraiment mignon et tellement... BRUTAL!



Non, NON! Désolé mais c'est pas légal... Qu'est ce qui se passe? Bien, en quelques mots... Jamie Hanks - I DECLARE WAR. C'est bon t'as compris le truc? Bah forcément "The Wrath of Kezziah" est vraiment puissant avec ce guest en or. PUTAIN! ( Désolé mais bon... ) Ce breakdown final mon dieu...qui sait ou est le Pit le plus proche ?. L'ambiance en fond mise en avant par la guitare soliste est absolument magnifique, on rentre dans un univers vraiment chaotique et l'immersion est la, on se rapproche presque du Technical Death Metal à ce moment, et ça c'est beau.

Continuité de l'ambiance immersive au début de "Martyrs (of the Wendigo)" et repli stratégique pour une fois encore péter des gueules par un retournement de situation définitive et cloturation de l'album Void par un Blast de type No pain No gain et un étrange engloutissement de micro...

C'est beau la jeunesse quand même, WITHIN DESTRUCTION est ce genre de groupe fougueux qui s'amuse avec les stéréotypes de l'Extreme Metal pour en faire un album entier de trente minutes et te décalquer la tronche en une seule. Void est le remède contre la fatigue, la cohésion entre chaques morceaux et l'apparition de guests familiers fait vraiment du bien, la production n'a pas abusée de ses nombreux petits boutons électroniques, le contenu est violent et agressif comme un fan de Deathcore le souhaiterait et l'artwork fait honneur à l'art créatif de Pär Olofsson. La scène Underground et surtout Deathcore peut se permettre un petit Dab bien mérité pour fêter ça.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
ExtraShuggah  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Void - Infos

Voir la discographie de Within Destruction
Infos de Void

Sortie : 12 février 2016
Genre : Slamming Deathcore
Label : Rising Nemesis Records
Playlist :
1. Dark Impairment (01:14)
2. Void (03:37)à écouter en premierlisten
3. Plague Of Immortality (Feat. Dean Lamb) (03:50)culte !culte !listen
4. Desecration Of The Elapsed (03:52)
5. Rebirth of an Inverted World (04:37)
6. A Spiral Rift Towards Damnation (05:00)
7. An Unforeseeable Anomaly (Feat. Adam Warren) (05:21)culte !culte !listen
8. The Wrath of Kezziah (Feat. Jamie Hanks) (03:40)à écouter en premier
9. Martyrs (of the Wendigo) (03:42)
écouter : Ecouter l'album

Within Destruction

Albums chroniqués :
Chronique de Void
Void
2016

Within Destruction
Within Destruction
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Autre
Origine : Slovénie




Groupes en rapport


Vulvodynia
Vulvodynia
Voir la page du groupe
Création : 2014
Genre : Autre
Origine : Afrique du Sud


Angelmaker
Angelmaker
Voir la page du groupe
Création : 2011
Genre : Autre
Origine : Canada


Wrath
Wrath
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Black holes and revelations
Black holes and revelations
2006

Muse
Muse
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Rise Against
Rise Against
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

The Offspring
The Offspring
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Rapports de concerts: