Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Elysian Grandeval Galèriarch

Chronique de The Elysian Grandeval Galèriarch

Infant Annihilator  - The Elysian Grandeval Galèriarch (Album)

 9 
10

La chronique Pegi 18, Newborn-Porn et naissance d'un martyr.



Baisé au nom de Dieu, le berceau bascule comme le bois commence à éclater, je pousse ma queue dans le sphincter de ce nouveau-né.


Extrait du morceau "Soil The Stillborn" de INFANT ANNIHILATOR.

Et bien, on s'améliore pour faire des introductions ! Poésie, amour et bonne santé mentale sont de guise par ici. On prévient d'entrée de jeu, cet album sera le deuil du bien-être, ainsi que du bon goût... Veuillez donc éviter la lecture si vous êtes trop sensibles à la vulgarité, à la culture Porn-Gore tout autant que les tortures sordides et inhumaines.

PEGI 18. PEGI 18 PEGI 18 PEGI 18 PEGI 18 PEGI 18 ( Tu le vois bien hein ?. )

" - Pourquoi tu mets un avertissement Pegi 18 ? Tu sais très bien que les mecs ont visionné des choses bien plus sordides que ça et à un âge bien plus jeune que tu ne le pense... "

Bah, c'est pas un problème, enfin si mais... C'est juste pour avoir bonne conscience et ne pas se sentir coupable d'un traumatisme avant tout. Mais à vrai dire, pour ceux qui connaissent le sujet, on en est pas au premier coup d'essai dans le genre. Rappelez-vous ! Decapitation Fornication, Anal Prolapse Suffocation, Devotion to the Child Rape Syndicate... Tout ça, c'est du même groupe, et l'art d'être malsain tout en étant surréaliste à la fois a bien fonctionné pour eux. The Palpable Leprosy Of Pollution, sorti en 2012, a attiré l'oreille indiscrète et la curiosité vidéoludique d'un très grand public éparpillé dans le monde entier. Mais de quel groupe parlons-nous exactement ? Quel groupe a comme objectif simple d'être le groupe le plus violent au monde dans sa production générale (Paroles, thèmes, techniques vocales + instrumentales ) ? Quel groupe ne se prend vraiment pas au sérieux et s'amuse à gêner le plus grand nombre de personnes possibles avec des clips à la limite de la tolérance catholique et, surtout, à ne jamais regarder au boulot ?

"C'est écrit dans le titre abruti, les gens ne sont pas cons..."

INFANT ANNIHILATOR ou Annihilateur d'enfant en bon Gaulois... Est un trio originaire du Royaume-Uni formé en 2012, caractérisé par un Brutal/Deathcore extrêmement agressif dont l'encyclopédie entière du cinéma gore ne suffirait pas pour concurrencer les idées sadiques (Sadiques, mais drôles quand même) du groupe. Le groupe se caractérise lui-même de Egg/Metal, pourquoi ? Vous verrez plus tard...Ils sont complètements cinglés, et ce ne serait pas étonnant que la chaîne YouTube HowToBasic soit une inspiration pour eux et leurs clips à vrai dire, mais ça reste une théorie intéressante. Un seul album de sorti auparavant, The Palpable Leprosy Of Pollution, aucune signature et surtout... Aucun live ! Le seul moyen de voir les deux membres fondateurs du groupe, Aaron Kitcher et Eddie Pickard, est d'aller voir un live de BLACK TONGUE car, en sont membres. La réponse à la question " Pourquoi aucun live avec IA ? " est simple... Il est clairement impossible de réaliser une prestation aussi difficile et violente sur la durée, le groupe possédant une réelle maîtrise en studio surtout.

C'est au milieu de l'année 2016 que le groupe dévoile leur nouveau concentré de violence et de haine avec un changement de line-up majeur... Dan Watson, screamer sur leur premier opus, quitte le groupe à cause de la distance qui le sépare des deux autres membres du groupe et en partie dû à son autre projet avec ENTERPRISE EARTH. Dickie Allen, la jeune créature monstrueuse de 23 ans, reprend le micro et assurera la prestation inhumaine et horrifique du dernier opus d'INFANT ANNIHILATOR, The Elysian Grandeval Galèriarch.

Le contenant met déjà en surbrillance la mort, jusque là tout va bien mais... On y voit aussi un nouveau-né aspiré par la mort aux mains de la femme qui vient, à première vue, d'accoucher. Là, ça devient sordide et intéressant pour l'ambiance à venir. "Ah parce que ça t'amuse ? On peut comparer aux horreurs de la réalité c'est pareil, t'es complètement taré et flippant, mec. On va te dénoncer " Oui bon, c'est pas drôle, d'accord, mais faut bien s’initier au thème du groupe pour l'immersion durant l'écoute alors bon... Tiens, pour être sympa, on va placer un titre de film gore ou malsain avant chaque morceau, histoire de rappeler vos classiques et donner envie de plonger onze journées (Onze titres pour rappel) dans l'encyclopédie du gore.

À l’Intérieur
Introduction malsaine au plus au point... Un bébé qui chiale, une atmosphère instrumentale affreuse digne de la bande son du film Irréversible. "Unholy Gravebirth" donne le ton et libère de la cage la violence d'une goule d'Until Dawn. Dickie Allen est monstrueux, premier scream sordide plus puissant qu'un VULVODYNIA en forme. On retrouve bien le style du groupe dans les rythmiques, un gros bordel, certes, mais un bordel attisé à la façon INFANT ANNIHILATOR s'il vous plait. Les solos d'Eddie Pickard, blasphématoires et extrêmement rapides, massacrent des groupes de touristes à eux seuls et se promènent de villages en villages avec une imprévisibilité hors du commun...Dans la thématique, Il y serait question d'une ouverture d'utérus au couteau parfaitement maîtrisée afin de ne pas abîmer la peau du nouveau-né et... Bon d'accord on va éviter les détails des paroles sur tous les morceaux ça devient un peu trop brutal et inhumain (Aha, si on va le faire). Néanmoins, on y est !

La Colline A Des Yeux
"Crucifilth" démontre l'importance du drop de guitare au plus bas pour approfondir l'ambiance Dark-Gore, comme un rappel à l'univers Dark Souls... On jettera tout son argent sur les riffs cauchemardesques et la double pédale sinistrement puissante accompagnée d'une rapidité de scream façon ARCHSPIRE. Les sirènes sont bien silencieuses derrière cette harmonie du massacre et l'orchestration de l'annihilation...

Braindead
Tac tac tac tac, pas l'temps de se cacher dans l'armoire... T'es déjà presque repéré et mort, "Motherless Miscarriage" effraie comme un jump-scare de par son break de batterie, des doubles pédales aux centaines de BPM, des à coups de guitare Down-Tempo pour faire grincer des dents et un rythme groovy vachement intéressant comme "No One Wins" de THE BERZERKER... Bon d'accord, tout est ridicule à cause du clip ! Vous vous rappelez du fait que le groupe se pose dans le genre Egg/Metal ? On comprend tout maintenant, et c'est vachement gênant cet instant de... rapprochement tactile entre hommes . Ecoutez cette femme qui hurle à la mort son bébé et pleure comme si elle était dans une grotte ou cave à la merci de belles saloperies humaines ou... Surnaturelles ? Laissez votre esprit, sauvage de nature, faire le bon choix. Les cris lui donnent une érection...



Evil Dead
Baptisé, bâclé et sodomisé... Tout simplement. Surement le morceau avec l'introduction la plus violente et la plus flippante au monde, le gravity blast est le point fort du légendaire Aaron Kitcher et, cet accompagnement dans l’extrême aiguë à la gratte équivaut, sur l'échelle de la souffrance, à un écartèlement par quatre chevaux, tout en étant vivant. La grosse accélération mid-song se dote d'un gros jeu de rides et, une fois n'est pas coutume, des BPM surréalistes. Le viol de l’innocence, le testament du blasphème et l'abomination divine...

Cannibal Holocaust
Et bien, on tient le coup apparemment... Que dirais-tu d'un quadruple feat pour continuer le massacre ? Oui, tu le veux, toute façon t'as pas le choix à vrai dire. "Behold the Kingdom of the Wretched Undying" sort de l'ordinaire, un morceau de dix-huit minutes, tu y crois bordel ? Dans du Deathcore ? Mais c'est carrément briser les codes de base du genre... Pas un album de plus de trente-cinq minutes. Vous souillez le nouveau-né en plus du genre ? C'est génial. Encore quelque chose de nouveau, le morceau a un quadruple feat ! On va le répéter pour être certain que tu suis bien... un quadruple feat ! Tu veux qu'on répète encore ? Un druplequa teaf ! Bordel... Chris Whited de LOST FORTUNE, Bryan Long de DEALEY PLAZA, Dillon Becker d'ANIMALFARM ainsi que le grand Tyler Shelton de TRAITORS. Tous des monstres derrière un micro ! Donc pour en revenir au morceau, on pourrait le qualifier clairement de Brutal/Technical/Progressive/Deathcore avec des sonorités Down-Tempo... On en invente des choses hein ? Des tonnes et des tonnes d'influences, il faudrait trois cahiers Oxford pour tout noter donc, à la place, on va tout placer en paquet random... CARACH ANGREN, ACRANIA, TRAITORS, BLACK TONGUE, ANGELMAKER et WITHIN DESTRUCTION. Le chemin des dieux, abattage du bétail et noircissement de l'innocence...

A Serbian Film
Le voili voilou le morceau culte... "Soil The Stillborn" est le premier martyr à avoir vu le jour quatre ans après le premier album du groupe, on sait très bien de suite que c'est surproduit à la batterie même si on sait qu'Aaron Kitcher est capable de la rejouer sans gros problèmes ( Comme preuve ses anciennes playthroughs inhumaines ). Ce qui rend le morceau culte ? L'introduction barbare MAIS SURTOUT, le final au scream que vous allez adorer découvrir et redécouvrir. Baisé au nom de Dieu, le berceau bascule comme le bois commence à éclater, je pousse ma queue dans le sphincter de ce nouveau-né...

Dead Snow
"Paedophilic Ultimatum" fait sourire... "Ouais, décidément t'es hors-sujet pour parler de barbarie." Non, vraiment ! La musique est une petite minute sympathique qui remet d’aplomb, on a l'impression d'écouter une instrumentale de RINGS OF SATURN. L'Alien/Core c'est bien, dis pas non.

Hostel
En gardant ce coté Alien/Core flippant comme un clin d’œil aux œuvres désormais cultes de Ridley Scott... "Neutered In Utero" est aussi violent et déchaîné que CRYPTOPSY, des longues sonorités à la gratte seront le maître style du morceau. Dans l'espace, personne ne vous entendra crier hein ? Un enfant castré, offert à notre dieu...

Saw
Oh oui des gros toms et un scream putride glrglrglrgrl pour démarrer ! "Pelt of Innocent Flesh" Ou pelle de chaire innocente... Ferait parfaitement transition avec une réplique du film The Black Cat avec le Dr. Vitus Werdegast qui s'adresse à Poelzig d'un ton sadique avec cette célèbre réplique reprise par ABORTED dans leur dernier album et la musique "Bit By Bit" -> Did you ever see an animal skinned, Hjalmar? Ha, ha, ha. That's what I'm going to do to you now — fare the skin from your body...slowly...bit by bit! Un par un je les attrapes dans le tas...

Maniac
Oh, braves gens, vous en avez fait un sacré chemin jusque là... On y est presque, courage ! "Blasphemian" est le meilleur morceau de l'album... On est étrangement plongé dans un bain de pétales de roses pendant l'introduction, tout redevient calme à présent. Tout doux la bête ! C'était une blague, à vrai dire l'introduction fait penser à un champ de bataille d'après guerre, stérile et jonché de cadavres. C'est bon, tu préfères ? Le scream est bestial de A à Z et c'est ça le gros point fort du morceau, de la pure bestialité vocale !!! les instruments ne sont pas en mode sulfateuse tout le temps cette fois, on favorise plutôt la puissance d'un bon breakdown et d'un soliste prenant son temps. Mais ce scream, merde, c'est légal de crier comme ça ? Perché sur mon trône, des membres de fœtus tombent de mes dents...



Irréversible
"Neonatalimpalionecrophiliation"... Trop tard, le morceau est déjà fini que t'as pas fini de prononcer le titre. Le morceau dure dix secondes... Tu fais quoi en dix secondes dans la vie ? " Un beau temps pour l'épreuve du 100 mètres ? " Ouais, t'es pas con toi !

Réellement, ça fait mal. Se prendre une telle brutalité dans la tronche à ce point c'est pas tous les jours... INFANT ANNIHILATOR réalise, une fois encore, ce qu'il sait faire de mieux... Violenter des pauvres gosses qu'ont pas eu le temps d'entrer à la crèche et, saturer de violence votre pauvre audition à coup de technique instrumentale inhumaine. Bestial, c'est le mot qui représente clairement The Elysian Grandeval Galèriarch tout autant que, massacre de fœtus, pour résumer. C'est surproduit, clairement, mais chaque morceau sait surprendre de par tout ce foutoir technique... un album d'une heure colossale qui fera sonner l'alerte à vos voisins sur votre état de santé.

Licornes, papillons et nutella ! Vous allez mieux maintenant ?



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 9 
10
ExtraShuggah
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Elysian Grandeval Galèriarch - Infos

Voir la discographie de Infant Annihilator
Infos de The Elysian Grandeval Galèriarch

Sortie : 29 juillet 2016
Genre : Brutal Technical Deathcore
Label : Autoproduction
Playlist :
1. Unholy Gravebirth (04:48)à écouter en premier
2. Crucifilth (04:55)
3. Motherless Miscarriage (02:18)listen
4. Baptised, Bastardised, Sodomised (04:23)culte !culte !
5. Behold the Kingdom of the Wretched Undying (17:40)culte !culte !
6. Soil The Stillborn (04:00)culte !culte !listen
7. Paedophilic Ultimatum (01:10)
8. Neutered In Utero (04:47)
9. Pelt Of Innocent Flesh (07:05)
10. Blasphemian (07:25)à écouter en premier
11. Neonatalimpalionecrophiliation (00:12)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album

Infant Annihilator

Albums chroniqués :
Chronique de The Elysian Grandeval Galèriarch
The Elysian Grandeval Galèriarch
2016

Infant Annihilator
Infant Annihilator
Voir la page du groupe
Création : 2012
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni




Groupes en rapport


Testament
Testament
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Blasphème
Blasphème
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Heavy Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Aborted
Aborted
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black holes and revelations
Black holes and revelations
2006

Muse
Muse
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Rise Against
Rise Against
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Dropkick Murphys
Dropkick Murphys
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: