Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Mass Grave

Chronique de Mass Grave

Hierophant  - Mass Grave (Album)

 3 
10

Mosaïques, Neo et point d'interrogation.



Les mosaïques tu connais? Oui? Et d'où ça vient? Ah...Tu ne sais pas? Et bien on va t'offrir l'occasion de gagner le camembert art et divertissement pour ta prochaine partie de Trivial-Pursuit. Ravenne est une ville dans la région d'Émilie-Romagne, (Oui c'est vraiment moche en Français...) chez nos voisins frontaliers en Italie, mondialement réputée pour ses monuments de style byzantin qui possèdent un ensemble incomparable de mosaïques du Moyen Âge. Comment ça on est pas la pour faire du tourisme?... Bon, d'accord, stop.

HIEROPHANT est un quatuor se proclamant groupe de DeathPunk sorti des entrailles de l'Italie en 2010 et qui, depuis, a réalisé trois albums et un EP en un laps de temps vraiment court il faut le dire.
La belle signature non sans joie chez Season Of Mist en 2016 et la sortie de leur nouvel opus Mass Grave le 4 novembre de la même année font de HIEROPHANT un groupe d'actualité à suivre de près.

Mettons la Bolognese sur les tagliatelles et dégustons dans ce cas.

Intro simpliste, le temps d'un tour de cadran de la grande trotteuse, mettant l'auditeur dans l'ambiance que souhaite instaurer le groupe avec "Hymn Of Perdition"

Bim, c'est parti... Blast, la gueulante "EXECUTION OF MAAAAANKIND" répété et puis... FIN. Ah c'est tout? Bon bah suivant.

Et on redémarre le manège avec "Forever Crucified"... Ah on me fait signe à l'oreillette que Neo de Matrix souhaite intervenir. -Tiens, j'ai l'impression d'avoir déjà vu ca quelque part!!!- Merci Neo à plus tard. Donc le troisième morceau aussi se finit aussi vite que faire ses lacets et, est identique au second morceau. Bon et bien plus que sept titres alors...

"Mass Grave" possède son charme, beau petit prélude à la soliste et Old/School/Death au rendez-vous avec des moments puissants, accélérations progressives et encore un bon jeu de gratte précédent un rythme plutôt trve HardxCore à la drum. C'est simple et accrocheur comme il faut. Le style de scream se rapproche de Nergal de BEHEMOTH et ajoute une nuance proche du Black à HIEROPHANT.



Ah, encore un appel, attendez une minute...Oui? Allo? Encore toi Neo? OK je transmet... Il a déjà vu ça apparemment."Crematorium" fait partie de la Jet-Set des sons du genre Grindcore qui durent l'espace d'un brossage de dents incomplet.

Si "In Decay" est sans originalité mais néanmoins sauvé par l’agressivité des guitares ... "Sentenced To Death" est d'un ennui c'est triste à mourir pour du Death vraim...ZzzzzZzzzz.

"The Great Hoax" est comme son titre le promet... Un grand canular un peu agressif mais sans goût particulier ENCORE une fois ne durant que le temps d'éplucher deux pommes de terre...

Bah voila qu'ils prouvent leur talent seulement maintenant... neuvième morceau et c'est seulement MAINTENANT que les messieurs décident de casser des gueules Aïe aïe ouille. "Trauma" est un morceau court mais motivant, qui aurait du être l'inspiration même pour les autres compositions.

Ahahaha les rapaces... On va devoir parler de chiffres, parce que "Eternal Void" est un scandale sans nom. Durée totale : 11min30, durée de la musique : 3min30. Mais où sont donc passés les 8 minutes restantes alors bon? Et bien dans une arnaque auditive. 8 minutes... Oui, 8 minutes d'outro et DE VOTRE VIE à écouter une distorsion vide et sans aucun intérêt. Technique de remplissage peu discrète et à retravailler messieurs. Personne, mis à part les fans de Pop , n'aime écouter des chansons vides d'intérêt voyons.

Production et enregistrement des instruments frôlant la qualité grille-pain (peut donner un charme mais bon...) , répétitivité et durée d'une tristesse absolue pour la grande moitié du contenu de l'album... HIEROPHANT a du potentiel et de l'agressivité, comme prouvé sur quelques morceaux, mais ne prend pas le temps de bien faire et bâcle le travail réalisé sur Mass Grave. La durée totale de l'album (frôlant la quelque vingtaine de minutes en enlevant l'outro scandaleuse je rappelle!) est un vrai problème de rapport qualité/prix pour votre argent. L'Artwork de l'album, réalisé par Paolo Girardi, est néanmoins vraiment beau et rattrape un peu Mass Grave de la noyade, mais bon... Ce n'est pas en mettant du caca dans une crêpe qu'on obtient du Nutella. Du temps, de la diversification et de la passion seront les clés du succès pour un album futur qui, espérons le, sera meilleur et vaudra le coup d'être mis en avant sur une belle étagère.

Malheureusement les pâtes ne sont pas "Al Dente", recommencez.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 3 
10
ExtraShuggah
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Mass Grave - Infos

Voir la discographie de Hierophant
Infos de Mass Grave

Sortie : 4 novembre 2016
Genre : Sludge Metal
Label : Season of Mist
Playlist :
1. Hymn of Perdition (01:04)
2. Execution of Mankind (00:39)
3. Forever Crucified (01:20)
4. Mass Grave (03:16)
5. Crematorium (01:47)
6. In Decay (03:26)
7. Sentenced to Death (04:20)
8. The Great Hoax (01:18)
9. Trauma (02:09)
10. Eternal Void (11:16)
écouter : Ecouter l'album

Hierophant

Albums chroniqués :
Chronique de Mass Grave
Mass Grave
2016

Hierophant
Hierophant
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Sludge Metal
Origine : Italie




Groupes en rapport


Grave
Grave
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
Down II: A Bustle In Your Hedgerow
2002

Chronique de NOLA
NOLA
1995

Down
Down
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Era Vulgaris
Era Vulgaris
2005

Queens Of The Stone Age
Queens Of The Stone Age
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Mastodon
Mastodon
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Eyehategod
Eyehategod
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Kylesa
Kylesa
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Panopticon
Panopticon
2004

Chronique de Oceanic
Oceanic
2002

Isis
Isis
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:
  • Isis - 2 déc. 09 (Bègles)