Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Beyond Redemption

Chronique de Beyond Redemption

Nihilism  - Beyond Redemption (Album)

 9 
10

Death Metal , templiers et acteurs de l'ombre .



L’ancien empire Allemand et leurs ancêtres, dans le passé et pour leur plus grand plaisir, n’ont jamais relâchés l’envie folle d’annexer la Lorraine ! Mais était-ce seulement pour goûter la gastronomie locale et avoir ce bon vieux Gilles Pudlowski en tant que conseiller gastronomique ? Et bien non … aussi bonnes que sont les potées, quiches et macarons, la Lorraine a attiré les convoitises depuis des centaines d’années pour la musique et les artistes qui développeront plus tard les genres renommés d'aujourd’hui. Étudions donc l’artefact culturel tant recherché par nos anciens envahisseurs et parlons un peu du Death Metal local voulez-vous ?

NIHILISM, groupe de Death Metal, est né sous la bannière émérite du gonfanon baussant de Metz en 2009, une démo en 2011 et une grande période de silence par la suite, un split en 2014 avec des confrères lorrains de Dehumanized, désormais une signature chez le label lillois OverPoweredRecords. Des lives qu’ils n’oublieront pas de sitôt avec HIDEOUS DIVINITY, ABSURDITY, NERVECELL, CRUSHER pour ne citer que ces braves gens … Les descendants des templiers Messins reviennent d’une longue croisade et nous ramènent, épées émoussées et avec une détermination digne de ce nom, Beyond Redemption, leur nouvel opus qui sortira dans notre ancienne Gaulix le 15 octobre de cette année !

Influencés particulièrement par de grands maîtres (OBITUARY,ENTOMBED et NILE), NIHILISM puise sa force, comme constaté juste avant, dans le Death Metal bien traditionnel et, n'est pas un quintuor composé de mauvais garçons comme tout pourrait y faire penser ! Une belle coopération avec Sea Sheperd et des textes politiquement très engagés sur la destruction de la faune océanique par nous , misérables humains, font de NIHILISM, une belle preuve que la puissance d’un style aussi violent que le Death associé à de bonnes causes donnent un excellent résultat par la suite … Ce ne sont pas les seuls dans le genre à défendre la bonne cause, demandez à nos gaulois d’ATLANTIS CHRONICLES tiens !

Pas d’intro et de montée en crescendo dans le premier morceau , chez NIHILISM on aime rentrer dans le vif du sujet avec du blastbeat, double pédale, riffs aggressifs et guerre contre l’humanité directement imposée ( Ocean's War ) .



Ne pensez pas tout de suite à Johann Hegg d’AMON AMARTH en écoutant le scream de Sébastien Scherrer, il a tout de même son timbre à lui voyons … La puissance et le naturel, que demander de plus pour des fans d’Old School Death Metal n’est-ce pas ?

Des musiciens aux besoins particuliers de s'exprimer sur tout l'album ... Du Tech Death, du Death, du progressif parfois même … On a, ici même, un plateau de fromages bien diversifié entre autres ! La production de l’album est particulièrement savoureuse, on entend chaque instrument à merveille, aucun membre du groupe n’est rejeté par ses camarades … Ni même le bassiste, qui l’eut cru ?

S’il y’a un bon côté et un mauvais côté dans l'entracte ' ApXN ', c’est à cause de sa douceur inattendue dans le style tant chéri du groupe mais aussi de sa mauvaise position dans l’album … Le titre aurait dû se placer en intro de l’album pour chauffer les esprits , ou en outro d’un autre morceau pour se faufiler dans la bataille à la perfection et éviter de casser le rythme présent depuis le début de l’album. Le morceau en question aurait beaucoup dû s’inspirer du chef d’œuvre de l’album ‘ All Will Be One ' , plus orienté progressif/Death Metal de par sa durée agréable de 7 min, de ses sons et moments variés ainsi qu’une mélodie que nos défenseurs de la nature ont parfaitement bien maîtrisée.

L’album tout entier s’enchaine sans vraiment de compromis, mis à part un manque de solos de guitare vite pardonné par les tappings assez fréquents et riffs dynamiques soutenus par une basse omniprésente et un batteur sous amphétamines, la technique est bien le dernier souci du groupe !

NIHILISM revient saboter les navires d’humains peu scrupuleux avec un premier album audacieux et , produit avec une belle harmonie générale entre chaque membre du groupe menant ainsi à une qualité de finition remarquable. On ne peut qu’acclamer les Messins pour leurs lyrics très engagés sur la bonne cause et le soutien apporté pour briser définitivement les stéréotypes sur le genre musical … Beyond Redemption est à mettre entre toutes les bonnes mains idolâtrant la scène locale et soutenant le Death Metal … pas si Old’School que ça tout compte fait.

Ils ne sont pas bien défendus nos océans alors ?



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 9 
10
ExtraShuggah
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Beyond Redemption - Infos

Voir la discographie de Nihilism
Infos de Beyond Redemption
Table './nanoroux_bdd/images' is marked as crashed and should be repaired