Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The storm within

Chronique de The storm within

Evergrey  - The storm within (Album)

Pas la tempête annoncée...



EVERGREY a dépassé cette année les vingt ans de carrière. Un cap qu'il n'a failli jamais passé puisque le leader et vocaliste Tom Englund avait envisagé de stopper l'aventure il n'a pas si longtemps de cela. Le retour de deux anciens de la maison, le guitariste Henrik Danhage et le batteur Jonas Ekdahl, avait rallumé la flamme et removité le boss. Il avait débouché sur un bon Hymns For The Broken. The Storm Within allait-il confirmer cette bonne dynamique ?

Le début de réponse est plutôt nuancé, il faut bien le dire. Le premier titre "Distance" nous fait partager une intro avec quelques notes de piano, de belles mélodies, un refrain plein de sensibilité et un solo comme toujours de haut niveau. Des choeurs magnifiques concluent ce titre qui tient donc plutôt bien la distance. "Passing through" lui ne fera que passer. L'exécution sans reproche et la production cristalline ne viennent pas au secours d'un morceau vite écouté, vite oublié. Le niveau montre de plusieurs crans avec "Someday". Tom Englund porte ce titre à bout de voix et démontre, si besoin était, qu'il est un chanteur de grand talent. Ce début d'album est donc un peu mitigé, bon sans être inoubliable. Le groupe prend son temps pour installer une atmosphère mélancolique, planante et sombre, mais tout cela manque tout de même un peu d'énergie.

"Astray" arrive donc à point pour secouer le cocotier. Les riffs se font plus tranchants, la rythme s'emballe enfin. On appréciera au passage un solo d'une grande élégance. Le disque semble enfin réellement décoller, mais attention à ne pas s'enflammer trop vite. Si les bons moments seront nombreux (la superbe ballade au piano avec "The impossible", le viril "My allied ocean"), les Scandinaves insitent un peu beaucoup sur les ballades et les mid-tempos et les accélérations se font rares. Heureusement Tom Englund a une aura indéniable et arrive toujours à donner une certaine tenue aux compositions les moins inspirées ("The lonely monarch", "The storm within"). Il reçoit le soutien de la gente féminine pour deux duos. A Floor Janssen (NIGHTWISH) et un "In orbit" attendu et convenu, on préfèrera Mme Englund, Carina de son prénom, et un "The paradox of the flame" bien plus fertile en émotions.

Dans son style heavy prog metal caractéristique, occasionnellement grandiloquent, mais toujours sincère, EVERGREY ne démérite pas. Il ne déclenche pas vraiment la tempête promise par le titre de l'album et se montre un peu avare en adrénaline et en gros riffs. La prestation intense d'un vocaliste au sommet de son art nous fait néanmoins vivre de bien jolis moments. On pourra en juger sur scène en cette fin d'année, puisque le groupe accompagnera DELAIN et KOBRA & THE LOTUS sur quarte dates françaises. Rendez-vous est pris !






Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Gandalflegris  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Merci pour la chro!
dim. 21 août 16- 12:56  


The storm within - Infos

Voir la discographie de Evergrey
Infos de The storm within

Sortie : 9 septembre 2016
Genre : Metal Progressif
Label : AFM Records
Playlist :
1. Distance (5:38)
2. Passing Through (5:01)
3. Someday (4:58)
4. Astray (5:22)
5. The Impossible (3:18)
6. My Allied Ocean (4:06)
7. In Orbit (5:38)
8. The Lonely Monarch (5:28)
9. The Paradox of the Flame (5:40)
10. Disconnect (6:59)
11. The Storm Within (6:15)
écouter : Ecouter l'album

Evergrey

Albums chroniqués :
Chronique de The storm within
The storm within
2016

Chronique de Glorious Collision
Glorious Collision
2011

Evergrey
Evergrey
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Paradox
Paradox
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Moonbathers
Moonbathers
2016

Chronique de Lucidity
Lucidity
2006

Delain
Delain
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Dream Theater
Dream Theater
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Iconoclast
Iconoclast
2011

Chronique de Paradise Lost
Paradise Lost
2007

Symphony X
Symphony X
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Grace Decapitated
The Grace Decapitated
2009

Ellipsis
Ellipsis
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal Progressif
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Road Salt One - Ivory
Road Salt One - Ivory
2010

Pain Of Salvation
Pain Of Salvation
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Incident
The Incident
2009

Chronique de Fear Of A Blank Planet
Fear Of A Blank Planet
2007

Porcupine Tree
Porcupine Tree
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal Progressif
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: