Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Surgical Steel (Complete Edition)

Chronique de Surgical Steel (Complete Edition)

Carcass  - Surgical Steel (Complete Edition) (Album)

Return of The Living Dead



Ces deux dernières années se sont avérées être une période propice au come-back des anciens de la scène Death Metal. Si Massacre, Morgoth ou encore Electrocution – pour ne citer qu’eux – ont délivré des albums de qualité, aucun n’a fait aussi fort que le retour tonitruant et inespéré des anglais de Carcass en 2013. On doit bien admettre que le pari était plutôt osé et la barre plutôt haute pour le père fondateur du mouvement Grindcore de la fin des années 80 avec la le cultissime Reek of Putrefaction. D’album en album, le groupe s’est forgé la stature de légende de l’âge d’or du Death Metal avec une discographie sans faille. La « formule » Carcass est passée par maintes étapes, du Grindcore au Death morbide de Necroticism - Descanting the Insalubrious pour atteindre son apogée avec la sortie d’Heartwork en 1993 et son Death mélodique puissant et racé en passant par le Death N’ Roll de Swansong. Mais tout à une fin – enfin c’est ce que tout le monde pensait – et le groupe se sépara en 1996.

En 2007, le groupe décida de remettre le couvert avec le batteur d’Arch Ennemy pour quelques concerts et faire revivre de manière éphémère le mythe de l’un des pilliers du Death. Il n’en fallait pas plus pour que Jeff Walker et Bill Steer décident seuls de continuer l’aventure, Michael Amott étant occupé par le succès grandissant d'Arch Ennemy. Mais tout ne se passa pas comme prévu, l’enregistrement du nouvel album fut des plus chaotiques et il eut fallu cinq ans pour que Surgical Steel vit le jour. Une fois l'enregistrement terminé, Ben Ash et Daniel Wilding rejoignirent le groupe pour compléter le line-up et le Carcass 2.0 explosa à la face du monde avec son nouveau bébé.



Nuclear Blast ressort en cette fin d’année 2015 l’album dans son intégralité agrémenté de l’EP Surgical Remission / Surplus Stell sorti en 2014, accueilli plus fraichement par les critiques. Si l’on peut soupçonner un coup marketing, l’occasion n’en est pas moins belle pour reparler de Surgical Steel et de son contenu dantesque. 16 morceaux pour plus d’heure de musique au contenu des plus appréciables.

Si Sugical Steel ne révolutionne pas la musique de Carcass, il reste un album riche en mélodies et morceaux mémorables que l’on n’attendait pas d’un groupe en sommeil depuis plus de 17 ans. Bestial (« Thrasher's Abattoir »), inquiétant aux tempos changeants (« The Master Butcher's Apron », « Captive Bolt Pistol » ou « Mount Of Execution » aux effluves étonnement mélancoliques) ou plus heavy (« A Congealed Clot Of Blood», « The Granulating Dark Satanic Mills »), Surgical Steel est la synthèse parfaite de ce que le groupe a pu produire jusque là. On pourrait définir cet album comme le fils spirituel d’Heartwork accompagné de la morbidité d’un Necroticism et d'une pincée du rock n’roll de Swansong. De plus, l’expérience aidant, tous ces morceaux profitent d’une maturité de composition évidente. Si l’EP Surgical Remission / Surplus Stell n’avait pas marqué plus que cela les esprits, ses morceaux s’intègrent étrangement plutôt bien au reste de l’album, à l’exception du poussif « Intensive Battery Brooding » que ces messieurs auraient mieux fait de laisser dans leur carton.

Pour ceux qui connaissent le groupe depuis longtemps, ils se feront une joie de retrouver la voix de Jeff Walker, ce chant malsain et jouissif à la texture unique, loin des stéréotypes du Death « growlé ». Le leader du groupe n’a rien perdu de sa verve et de sa capacité à pimenter les morceaux par des paroles bien gore à l’image de l’artwork de l’album. Les amateurs d’expérimentations chirurgicales sur patients morts ou vivants et des différentes méthodes de trépanation apprécieront.



L’un des points essentiels de la réussite de ce disque tient au travail de Bill Steer. Le jeu des guitares est de haut niveau ce que l’intro mélodique « 1985 » laissait présager. Que ce soit du point de vue rythmique, des mélodies harmonisées ou des solos, les guitares sont d'une efficacité redoutable. Ce travail riche et subtil atteint son apogée avec le titre « Unfit For Human Consumption », l’un des titres les plus marquants de l’album. Si la virtuosité est indéniable, elle n'est jamais démonstrative et sert la musique de manière magistrale. Chair de poule garantie !

On ne va pas bouder son plaisir, le nouveau Carcass est l’album de tous les superlatifs. Malsain, inquiétant, enthousiasmant, divers, subtil, rentre dedans, Surgical Steel est l’album de la renaissance d’un grand groupe qui a su digérer son passé pour mieux préparer son retour. Espérons seulement que les anglais n’attendront pas aussi longtemps avant de nous sortir un autre album. Il serait dommage de ne pas profiter une fois de plus du potentiel énorme d’une formation en aussi grande forme. Carcass a beau chanter la beauté de la mort depuis près de trente ans, le groupe n’a jamais été aussi en forme et VIVANT !



Dernière précision qui a son importance, les possesseurs de l’album de 2013 et de l’EP ne trouveront ici aucun intérêt à cette réédition ; à moins d’être un fan ultime du groupe ou un amateur d’objets rares, les éditions vinyles étant des plus attirantes, il faut tout de même bien l’avouer. Pour les autres, nous ne pouvons que leur conseiller de se jeter sur cet album d'exception et de rajouter, sans hésitation, un demi point à la note final.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Surgical Steel (Complete Edition) - Infos

Voir la discographie de Carcass
Infos de Surgical Steel (Complete Edition)

Sortie : 30 octobre 2015
Genre : Death Metal
Playlist :
1. 1985 (01:15)
2. Thrasher's Abbatoir (01:50)
3. Cadaver Pouch Conveyor System (04:02)
4. A Congealed Clot Of Blood (04:13)
5. The Master Butcher's Apron (04:00)
6. Noncompliance To ASTM F899-12 Standard (06:06)
7. The Granulating Dark Satanic Mills (04:10)
8. Unfit For Human Consumption (04:24)
9. 316L Grade Surgical Steel (05:20)
10. Captive Bolt Pistol (03:16)
11. Mount Of Execution (08:25)
12. A Wraith In The Apparatus (03:31)
13. Intensive Battery Brooding (04:44)
14. Zochrot (03:22)
15. Livestock Marketplace (04:15)
16. 1985 (Reprise) (01:48)
écouter : Ecouter l'album



Carcass

Albums chroniqués :
Chronique de Surgical Steel (Complete Edition)
Surgical Steel (Complete Edition)
2015

Chronique de Heartwork
Heartwork
1993

Carcass
Carcass
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Doomsday Machine
Doomsday Machine
2005

Chronique de Black Earth
Black Earth
1996

Arch Enemy
Arch Enemy
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Napalm Death
Napalm Death
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Grindcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Master
Master
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Tchèque (République)


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts: