Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Psychic Warfare

Chronique de Psychic Warfare

Clutch  - Psychic Warfare (Album)



Après 'Earth Rocker' (2013), les monstres de Clutch reviennent avec le très attendu 'Psychic Warfare', leur onzième opus sorti le 2 octobre 2015, pour faire trembler le monde de leur heavy boogie rock explosif. L'album a connu un succès fulgurant dans les semaines qui ont suivi, figurant 11ème du classement 'Billboard Top 200', 7ème du classement 'Top New Albums' et finalement 1er du 'Top Hard Rock Albums' (quand même!). Des réactions pareilles ne laissant personne indifférent, j'ai jugé bon de m'y intéresser, étant déjà pas mal convaincue par leurs précédentes sorties.

On démarre sur 'The Affidavit', courte introduction. Imaginez vous dans un saloon à El Paso. Ça discute, ça trinque, un mec joue des airs jazzy au piano à côté du bar. On surprend alors une conversation qu'on était peut être pas supposée entendre.
Sans prévenir, c'est l'explosion. 'X-Ray Visions', le morceau qui a servi de teaser à l'album, peu avant sa sortie. On retrouve là le rock survolté propre à Clutch, dans toute sa splendeur. Riffs et refrain accrocheurs, la voix chaude de Neil Fallon, des guitares survitaminées, un groove épicé qui donne la pêche.
La tension redescend un peu avec 'Firebirds', mais le rythme reste soutenu. La gratte est bien fuzzy, mais je trouve le côté instrumental beaucoup moins créatif, complexe et travaillé que ce que j'entends généralement chez Clutch. Chose qui, d'après moi, leur porte préjudice. Tout ça me semble bien fade après l'explosif 'X-Ray Visions'.
Avec 'A Quick Death in Texas', nous retrouvons un morceau qui aurait pu être dans 'Blast Tyrant' ou dans 'Pure Rock Fury'. Très groovy, sexy, intense. Puis comment dire? On le sent, le Texas! Du Clutch, ni plus, ni moins.
Puis vient 'Sucker for the Witch' qui commence avec une ligne de basse bien catchy, et cette fois ci on sent qu'on est plutôt dans la lignée d''Earth Rocker'. De nouveau ce côté hyperactif, mais décontracté. Et évidemment, le chant puissant du Sieur Fallon, qui amène énormément.
Pendant 'Your love is Incarceration', on se retrouve à danser collé avec la cowgirl sexy du saloon. Tim Sult fait jouir sa guitare. Clutch, y a rien à faire, c'est super sensuel.
Puis, 'Doom Saloon'. Interlude. Ambiance western. Une vue sur le désert, le sable, la poussière. Le soleil couchant qui te brûle les yeux.
On transite tout en douceur vers 'Our Lady of Electric Light'. Morceau plus calme, plus chanté, plus axé émotionnel. Mais en même temps, j'ai l'impression bizarre d'écouter le morceau calme d'un album de hard rock des années 80. Celle qui fait pleurer les filles. Pas convaincue.
Ça ré-explose avec 'Noble Savage'. C'est une folle chevauchée qui commence, beaucoup plus rock'n'roll. Un petit je ne sais quoi me rappelle Motörhead.
'Behold the Colossus' est un retour sur du Clutch plus classique, énergique. Plein de wah.
Quant à 'Decapitation Blues', niveau guitares, ça fait très heavy metal. Mais le jeu de gros excité de Jean Paul Gaster (batterie) fait que malgré tout, c'est du heavy metal sauce Clutch, justement.
'Son of Virginia' est un autre morceau plus posé, que certains compareront à 'The Regulator' au niveau de l'ambiance. A mon sens le meilleur morceau de l'album, devant 'X-Ray Visions'. Peut être même un des meilleurs morceaux du groupe dans l'entièreté de sa discographie. Intense, crédible. Rien n'est superflu. Dommage d'avoir mis ce morceau en dernier sur 'Psychic Warfare'.

J'avoue être un peu déçue, puisque finalement je ne retiens que deux morceaux, soit 'X-Ray Visions' et 'Son of Virginia'. Je pense que nos bluesmen du Maryland ont voulu tester d'autres trucs et voir comment ça passait. Mais honnêtement, venant de Clutch, je m'attendais à une claque, à un déluge d'énergie riffesque dans la tronche, et pour le coup je reste un peu sur ma faim. A noter cependant que l'album ferait une super bande-son pour jouer à Red Dead Redemption. L'ambiance western, cowboy bourré, désert poussiéreux et compagnie est nettement présente.

'Psychic Warfare' n'est clairement pas un mauvais album, mais de loin pas leur meilleur non plus. On ne peut qu'espérer qu'à l'avenir, le groupe réservera ses expérimentations a son side-projet, The Bakerton Group, tout en gardant à l'esprit la formule qui a fait le succès de Clutch pendant toutes ces années, et qui peut l'assurer pendant encore longtemps.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Psychic Warfare - Infos

Voir la discographie de Clutch
Infos de Psychic Warfare

Sortie : 2 octobre 2015
Genre : Rock Metal
Playlist :
1. The Affidavit
2. X - Ray Visions
3. Firebirds
4. A Quick Death in Texas
5. Sucker For The Witch
6. Your Love is Incarceration
7. Doom Saloon
8. Our Lady of Electric Light
9. Noble Savage
10. Behold the Colossus
11. Decapitation Blues
12. Son Of Virginia
écouter : Ecouter l'album



Clutch

Albums chroniqués :
Chronique de Psychic Warfare
Psychic Warfare
2015

Clutch
Clutch
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: