Retour  l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Fallen

Chronique de Fallen

Evanescence  - Fallen (Album)

Grosses ventes ne veut pas dire génie



Evanescence sera sorti de l'ombre un jour de 2003. Des clips qui passaient en heavy rotation sur MTV, une prestation remarquée au générique du film Daredevil et des millions d'Américains allaient se ruer sur un disque à la pochette bleutée et un peu floutée de ce Fallen. A la décharge de nos cousins Outre-Atlantique, ils ne connaissaient pas ce genre. Le neo metal, si, bien entendu, les USA en sont le berceau. Mais un neo metal qui sonne étrangement gothique et chanté par une femme, voilà qui est étrange, nouveau et terriblement excitant !

Ce qui aurait pu rester une mode aux Etats-Unis a pourtant traversé l'océan et s'est attaquée à l'Europe comme un virus violent s'acharne sur les organismes. Là, c'est tout simplement incompréhensible. Le Vieux Continent qui se laisse submerger par ces mélodies faciles, ces compositions relativement peu enlevées. L'Europe, la Vieille Dame, qui a engendré des combos comme Within Temptation, After Forever ou encore Lacuna Coil. C'est à n'y rien comprendre. Les phénomènes de mode, internet et compagnie auront eu raison de la logique. On a mieux, mais c'est hype, faut donc écouter.

Si au moins ça avait été le premier Evanescence, Origin, qui avait de la personnalité et du répondant ! Non, il faut absolument que ce soit Fallen, l'album de tous les succès. Certes, la chanteuse a un joli filet de voix, certes, il y a des passages au piano qui sont agréables, mais rien à faire, c'est redondant, stéréotypé et sans envergure. La guitare distribue des riffs neo metal mollassons, sans solo ou presque. On aura connu des guitaristes plus inspirés que ce pauvre Ben Moody qui n'apporte rien à l'édifice. Ajoutez à cela une section rythmique qui se contente du minimum et vous aurez une idée de l'uniformité agaçante de ce disque. Difficile de différencier un titre d'un autre avant que n'explose le refrain, souvent très calibré, où Amy Lee laisse exploser son talent.

Les ballades ne sont pas franchement réussies non plus. Bien sûr, il y a My Immortal, célèbre, adulée par une nuée de fans. Mais pourquoi est-ce que cela doit rester aussi plat ? Pourquoi ne pas l'avoir dopé de choeurs à l'instar de Haunted (qui n'est pas exceptionnelle pour autant) ? Si Scorpions ou Bon Jovi s'étaient risqués sur pareille composition, une horde de metalheads auraient hurlé à l'imposture. Comparons ce qui est comparable ? Hello, autre ballade, est relativement indigeste dans sa lenteur, entrecoupée de notes de pianos, des notes qui renvoient au Ô Fortuna de Carl Orff, ses premières mesures.

Et malgré une pauvreté artistique palpable sur cet album (Origin était bien mieux ; même les versions des titres qui étaient déjà sur ce premier opus et qui apparaissent sur Fallen ont perdu de leur impact, sont devenues quelconques), malgré le fait que l'Europe proposait bien mieux dans un genre proche, Evanescence a été un bulldozer, avec 14 millions de disques vendus pour Fallen... Et ces ventes donnent à penser qu'il y a eu un avant et un après Evanescence, que de nombreux groupes ont relâché la pression pour devenir plus accessibles, pour grignoter une part d'un gâteau immense.

Avec sa collection de hit singles, Fallen n'est pourtant pas un bon album. On s'en lasse très vite. Dès la première écoute, on peut comprendre que cela tourne en rond. Comme si le groupe n'avait pas été capable de se diversifier, de donner envie à ses auditeurs. Et pourtant, ça a fonctionné. A merveille. Plus dure sera la chute. Encore un potentiel de gâché.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 6 commentaires précédents
De rien Elric, j'ai aussi toujours pensé ça de ce disque...
mer. 22 juil. 09- 20:22  
Une ex copine avait cet album, et chez elle, je devais écouter ce truc pendant des journées entières (c'était ma période lover neuneuh)... Ralala qu'est-ce que c'est mou des cheveux tout ça, on dirait que le groupe a avalé une dose extrême de sédatifs...
mar. 4 août 09- 15:41  
j'adore cet album , pour moi c'est le meilleur
mer. 7 mars 12- 19:47  


Fallen - Infos

Voir la discographie de Evanescence
Infos de Fallen
acheter sur Amazon
Sortie : 4 mars 2003
Genre : Neo Metal Gothique
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Going Under (3:35)à écouter en premierparoles de Going Under
2. Bring Me To Life (3:57)à écouter en premierlistenparoles de Bring Me To Life
3. Everybody's Fool (3:16)listenparoles de Everybody's Fool
4. My Immortal (4:24)paroles de My Immortal
5. Haunted (3:07)paroles de Haunted
6. Tourniquet (4:38)paroles de Tourniquet
7. Imaginary (4:18)paroles de Imaginary
8. Taking Over Me (3:50)paroles de Taking Over Me
9. Hello (3:40)listenparoles de Hello
10. My Last Breath (4:07)paroles de My Last Breath
11. Whisper (5:30)paroles de Whisper
écouter : Ecouter l'album



Evanescence

Albums chroniqués :
Chronique de The Open Door
The Open Door
2006

Chronique de Anywhere But Home
Anywhere But Home
2004

Chronique de Fallen
Fallen
2003

Chronique de Origin
Origin
2000

Evanescence
Evanescence
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The Unforgiving
The Unforgiving
2011

Chronique de Mother Earth
Mother Earth
2001

Chronique de The Dance
The Dance
1998

Chronique de Enter
Enter
1997

Within Temptation
Within Temptation
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Exordium
Exordium
2003

Chronique de Decipher
Decipher
2001

Chronique de Prison of Desire
Prison of Desire
2000

After Forever
After Forever
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas


Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Omnipresent
Omnipresent
2014

Chronique de Entity
Entity
2011

Chronique de Antithesis
Antithesis
2008

Origin
Origin
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: