Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Silent Circus

Chronique de The Silent Circus

Between The Buried And Me  - The Silent Circus (Album)

Le mieux est l'ennemi du bien



Décrire simplement la musique de Between The Buried And Me n'est pas facile. Mélange subtil de metal prog, de hard core technique, de pop... Il est facile de s'y perdre, d'autant plus que ce Silent Circus est loin d'être parfait, et surtout accessible. Mais passer à côté serait terriblement dommage.

Le début du disque est révélateur. Compliqué, torturé, violent et tordu, voilà comment on pourrait le qualifier. Il y a des passages extrêmement surprenant et jouissifs, comme sur Coulrophobia où on en viendrait presque à frapper dans ses mains un court instant (!), mais l'impression d'avoir affaire à un collage de riff sans beaucoup d'âme se fait parfois ressentir aussi. La violence de la musique est intact, mais on peut décrocher face à tant de breaks, de changements rythmiques, de volte-faces...
Et c'est dommage. Car passé ce complexe mur, qu'il faudra digérer, appréhender, il y a des merveilles pêchues où folie, brutalité et émotion s'entremêlent magnifiquement. Mordecai illustre parfaitement cela: brutale au départ, elle s'oriente vers une pop progressive magnifique, pour reprendre de sa puissance. Les performances du batteur et du chanteur sont à souligner tout particulièrement sur cette chanson. La batterie se fait violente, pour s'effacer, faire tourner des rythmiques presque jazzy, et ensuite revenir à la double pédale, mais sans excès, sans démesure.
BTBAM créée ensuite un genre de parenthèse, aérienne et maîtrisé. L'espace de quelques chansons, ils nous délivrent toute la poésie dont ils sont capables. Et ce n'est pas une justification, ou un caprice: c'est bien amené, et bien fait. Du travail de pro. Il est loin, le cliché du coreux tout en muscle et en tatouage, qui se bat dans les moshpits, ou celui du metalhead crachant sur "tout ce qui fait tarlouze". Là, il s'agit juste de faire se succéder des passages pures et calmes, à toute la violence de la tempête qui précède l'arc-en-ciel.
Et pourtant cela ne s'arrête pas là. Lorsqu'il s'agit de refaire partir la sauce, le groupe est là. La seconde partie de ce disque revient d'ailleurs au discours brutal du début, mais de façon plus claire, moins bordélique, et plus puissante. La fin de Destruction Spin, par exemple, est une forte cavalcade, maîtrisée et grandiose. Les compositions à tiroirs, presque indigeste, comme Anablephobia, sont ici un peu clarifiés et partent moins dans tous les sens. On y gagne en accessibilité, mais les opus suivants du groupe seront moins hermétiques encore, sans que ce soit un mal.

Il faut donc rentrer dans The Silent Circus. Mais après quelques écoutes, les vrais trésors se révèlent, et le disque perd de son côté rebutant et difficile d'accès. En voulant faire subtil et secret, les Américains de BTBAM n'ont pas fait dans la clarté, ni dans la concision, mais heureusement, d'opus en opus ils iront en s'améliorant.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
NanoRoux  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Silent Circus - Infos

Voir la discographie de Between The Buried And Me
Infos de The Silent Circus
acheter sur Amazon
Sortie : 21 octobre 2003
Genre : Metalcore Technique
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Lost Perfection / Coulrophobia (4:13)à écouter en premierparoles de Lost Perfection / Coulrophobia
2. Anablephobia (3:01)paroles de Anablephobia
3. Camilla Rhodes (4:49)à écouter en premierparoles de Camilla Rhodes
4. Mordecai (5:47)à écouter en premierécouterparoles de Mordecai
5. Reaction (2:00)paroles de Reaction
6. (Shevanel Take 2) (3:13)paroles de (Shevanel Take 2)
7. Ad a dglgmut (7:38)paroles de Ad a dglgmut
8. Destructo Spin (4:46)paroles de Destructo Spin
9. Aesthetic (3:44)paroles de Aesthetic
10. The Need for Repetition (13:38)paroles de The Need for Repetition
écouter : Ecouter l'album



Between The Buried And Me

Between The Buried And Me
Between The Buried And Me
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Plagiarism
Plagiarism
2006

The Dillinger Escape Plan
The Dillinger Escape Plan
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Avant-garde metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Sikth
Sikth
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Day Of Reckoning
Day Of Reckoning
2011

Destruction
Destruction
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: