Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Final Sign

Chronique de The Final Sign

En Force  - The Final Sign (Album)

Avant n'était pas forcément mieux mais quand même pas mal...

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


En cette année 1986, la maison de disque américaine Combat Records, sort le premier EP d'un quintet de Thrash Metal originaire de Baltimore. Cette formation répondant au nom de Have Mercy ne trouvera jamais véritablement le chemin de ce succès tant escompté et finira par s'éteindre deux ans plus tard, en 1988, après une énième tentative infructueuse. Son chanteur, Lonnie Fletcher, et son guitariste, Nick Ellingson, bien décidé à forcer ce destin capricieux et cynique, feront le choix de se convertir à d'autres croyances. Pour ce faire, ils abandonneront leurs velléités agressives au profit de celles plus douces et mélodiques d'un Heavy Progressif très influencé par Queensryche, Crimson Glory et, toutes proportions gardées, par Dream Theater. Ce revirement est rendu d'autant plus facile que le vocaliste de ce collectif a quelques aptitudes non négligeables dans l'expression de cette voix aux aigus si singuliers et si naturelles nous évoquant immanquablement Geoff Tate, Todd La Torre ou Tony Mills alors qu'il exerçait ses talents avec Siam. Afin d'achever complètement cette mutation, complété par Cliff Saunders à la batterie, Jody Lewis à la basse et par Charles Parker aux claviers, ils renaîtront sous le patronyme d'Enforce.

Une première demo sortira en 1990 mais là encore la reconnaissance tant espérée ne sera pas au rendez-vous. Une seconde sera bien composée en 1991 mais elle ne sortira finalement pas. L'oubli sera donc le cruel sort auquel Enforce sera destiné.

Pas sûr.

En Octobre 2013 le label Divebomb Records inaugure une série d'album dont l'objectif est d'exhumer de ce passé oublié quelques raretés méconnues afin non seulement, bien évidemment, de rendre hommage aux groupes et aux oeuvres en question mais aussi à la maison de disque Combat Records coupable de ses fameux vynil 33 tours ⅓, ou maxi 45, sortis dans la deuxième moitié des années 1980 (Agent Steel, Bathory, Nuclear Assault, Helloween...). Le premier disque de cette rétrospective nommée Divebomb Bootcamp Serie sera consacré au Visions Of Towering Alchemy de Manta Ray. Tout naturellement viendra le moment de s'intéresser à Have Mercy, et donc, par extension, à Enforce auquel le label décidera de rendre justice en sortant un opus regroupant les deux uniques démos de ce collectif, agrémenté de quelques bonus. The Final Sign sort finalement en cette année 2014.

Techniquement, le son quasi professionnel dont sont pourvus ces enregistrements est admirable. Rien n'indique, en effet, que nous sommes ici en présence de démo tant tout y est parfaitement maîtrisé d'un point de vue de l'équilibre.
Musicalement aucune surprise ne viendra nous bouleverser outre mesure tant nous évoluerons dans l'expression déjà décrite, inspiré par ces illustres précédemment cités. Le plaisir sera donc bien présent tout au long de ce voyage aux escales éminemment séduisantes. Citons, par exemple, I'll Walk Alone, Pleasure Of Pain, le sublime À Time Of Change au refrain remarquable ou encore Lonely Child qui sont autant de titres ou Enforce démontrera tout l'étendu de son savoir-faire. Même So Far Away, une "ballade" pour laquelle on aurait pu craindre le pire après un démarrage aussi mielleux, demeure suffisamment âpre pour nous convaincre.

En revanche on ne pourra que s'interroger sur la présence ici des morceaux Meet The Band et Live on 98 Rock qui ne sont, en réalité, que de minuscule virgule à l'intérêt très limité. Même d'un point de vue strictement historique, elles n'apporteront que peu d'informations.

L'artwork de ce manifeste est l'œuvre de Steven R. Cobb à qui l'on doit, notamment, certains travaux comme ceux illustrant, par exemple, le superbe Unholy War de Forté, le Winter of Probator de Savage Choir, le Fearfull Symmetry des Suédois de The Hidden ou encore le Suffer My Wrath de Killwhitneydead. L'artiste aura ici, une fois encore, laissé magnifiquement exprimé son talent et l'on ressentira parfaitement la détresse de ce séraphin à l'âge, visiblement, séculaire promis à sa fin laissant s'échapper un volatile vers un ultime salut illusoire matérialisé par un rai de lumière crevant les cieux de cette apocalypse. On notera aussi la présence d'un masque poupin et ivoirin fissuré, lui aussi, voué à une perte certaine prêt à être submergé par ces flots écarlates.

Avec un discernement implacable, et une justesse tout aussi fondée, d'aucuns n'ont de cesse de fustiger les attitudes excessivement rétrogrades d'une frange de vieux frondeurs nostalgiques au leitmotiv tatoué aux frontons de leurs esprits fermés. Cela étant quand le passé est aussi agréable que celui que nous offre Enforce et The Final Sign, il serait imbécile de se priver. En d'autres termes, avant n'était pas nécessairement mieux, mais c'était quand même pas mal...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

The Final Sign - Infos

Voir la discographie de En Force
Infos de The Final Sign

Sortie : 23 mai 2014
Genre : Power Metal
Label : Divebomb Records
Playlist :
1. I'll Walk Alone (4:07)
2. Pleasure Of Pain (3:16)
3. I Remember (3:30)
4. A Time Of Change (5:10)
5. Take My Hand (3:28)
6. So Far Away (5:14)
7. Freedom Ride (3:23)
8. Lonely Child (3:02)
9. The Final Sign (4:24)
10. *Meet The Band* (0:18)
11. Hold On (3:21)
12. *Live On 98 Rock* (0:35)
13. Pleasure From Pain (Demo Version) (3:20)
14. One More Time (Live at Midway Cafe) (4:15)
écouter : Ecouter l'album

En Force

Albums chroniqués :
Chronique de The Final Sign
The Final Sign
2014

En Force
En Force
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de American soldier
American soldier
2009

Chronique de Empire
Empire
1990

Queensrÿche
Queensrÿche
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Crimson Glory
Crimson Glory
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis


Dream Theater
Dream Theater
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Nuclear Assault
Nuclear Assault
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Unholy War
Unholy War
2012

Forté
Forté
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Winter
Winter
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Holy Wars
Holy Wars
1995

Savage
Savage
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni


Wrath
Wrath
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis