Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Return of the Reaper

Chronique de Return of the Reaper

Grave Digger  - Return of the Reaper (Album)

Ce disque pourrait bien vous étonner...

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Dans un élan de cynisme, à l'aune de ce nouvel opus des vétérans de Grave Digger, nous pourrions oser une comparaison audacieuse mettant en parallèle la destinée de Chris Boltendahl et de ses complices et celle de leurs compatriotes de Running Wild. Les deux entités ont, en effet, sous certains aspects, un parcours similaire. Ou du moins partagent certains points communs. L'un comme l'autre ont offert toutes leurs lettres de noblesse à un genre alors en devenir. L'un comme l'autre ont connu des périodes moins glorieuses. L'un comme l'autre suscitent l'attente de partisans nostalgiques avides de les voir revenir à une expression d'antan, celle-là même où ils s'illustrèrent. Toutefois comparaison n'est pas raison et les limites de cette analogie apparaîtraient bien vite puisque a contrario de certains travaux de Running Wild, notamment les plus récents, ceux du quintette originaire de Gladbeck n'auront jamais été véritablement médiocres. Mais cessons de nous égarer ainsi et revenons donc à ce Return of The Reaper.

Même s'il y aurait beaucoup de choses à dire quant au choix symbolique du titre et de l'artwork de ce manifeste, évoquant immanquablement une volonté de retour aux sources d'une inspiration antique (The Reaper (1993)) et en disant long sur l'état d'esprit actuel du groupe, attachons-nous à entrer dans le vif du sujet, à savoir la musique que Grave Digger nous y propose.

Démarrant sur un extrait de circonstance de la marche funèbre du compositeur Polonais Frédéric Chopin, ce nouvel opus des Allemands ne met pas longtemps à dévoiler sa vraie nature. Au son d'un Hell Funeral rapide et enlevé, agressif et incisif, rugueux et délectable, où la voix toujours aussi délicieusement particulière de Chris Boltendahl excelle, il nous ravit. A ce petit jeu de l'efficacité et de la vélocité, de l'inspiration et du talent, War God, Resurection Day, Satan's Host ou encore, par exemple, Death Smiles at All of us remplissent aussi parfaitement leur office. Bref du Grave Digger tels que le quidam fervent adeptes de ce Heavy Speed Metal traditionnel germanique, celui-là même que le groupe défendit en des œuvres parfois excellentes et quelquefois moins, n'osait plus espérer.

Si l'album n'était composé que de ces morceaux-là, il serait déjà suffisamment réussi pour nous satisfaire. Oui mais voilà, il y a plus. Et, au-delà de ces pistes véloces, de manière tout à fait inattendue, lorsque le fossoyeur saxon ralentit la cadence de ces coups de pelles, il devient plus redoutables encore. Grave Desecrator et Dia De Los Muertos en sont de parfaits exemples. Et Season of the Witch, quant à lui, n'est rien d'autre que la quintessence de ces instants moins vifs. Fort de cette lourdeur délicieuse où les chants s'égarent parfois en des méandres graves et troublants, et en un break superbe, Grave Digger nous séduit.

Parlons aussi de la ballade Nothing to Believe qui, à l'instar de certaines ritournelles composées pour UDO (telle que I Give as Good as I Get (Rev-Raptor (2011)) ou The Healer (Solid (1997))), est d'une émouvante sincérité.

S'agissant de la production de ce manifeste, il faudra noter un léger mieux par rapport à un Clash of the God un peu, et insistons sur le "un peu", trop lisse. Ici les guitares sont vraiment au centre des compositions occupant un espace conséquent. Les quelques détracteurs d'Axel "Ironfinger" Ritt pourraient d'ailleurs bien changer d'avis à son sujet.

Etonnamment frais et excitant, étonnamment inspiré et réussi, ce Return of The Reaper pourrait bien surprendre ceux qui comme votre humble serviteur pensaient Grave Digger confiné, ad vitam aeternam, en un conservatisme créatif convenu.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Return of the Reaper - Infos

Voir la discographie de Grave Digger
Infos de Return of the Reaper

Sortie : 14 juillet 2014
Genre : Heavy/Power Metal
Label : Napalm Records
Playlist :
1. Return of the Reaper (1:16)
2. Hell Funeral (3:01)listen
3. War God (3:46)
4. Tattooed Rider (4:03)
5. Resurrection Day (2:58)
6. Season of the Witch (5:04)
7. Road Rage Killer (3:18)
8. Grave Desecrator (4:22)
9. Satan's Host (2:56)
10. Dia de los Muertos (4:15)
11. Death Smiles at All of Us (3:52)
12. Nothing to Believe (4:33)
écouter : Ecouter l'album

Grave Digger

Grave Digger
Grave Digger
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Speed Metal
Origine : Allemagne

Concerts:



Groupes en rapport


Blind Guardian
Blind Guardian
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Resilient
Resilient
2013

Chronique de Shadowmaker
Shadowmaker
2012

Running Wild
Running Wild
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Grave
Grave
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Digger
Digger
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Sacrifice
Sacrifice
2013

Chronique de Into The Labyrinth
Into The Labyrinth
2009

Chronique de Killing Ground
Killing Ground
2001

Chronique de Metalhead
Metalhead
1999

Saxon
Saxon
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: