Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow

Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow

Down  - Down II: A Bustle In Your Hedgerow (Album)

Les mélanges, c'est pas toujours top



C’est chaud, c’est humide, on y entre comme dans du beurre, qu’est-ce c’est ? Down, bien sûr.

Mais bon, sept ans après la claque de NOLA, la chaleur et l’humidité ont tendance à se transformer en une putréfaction plus que répugnante. On ne peut pas en vouloir à la bande du charismatique Phil Anselmo, les activités de chacun furent chargées et diversifiées. L’hurleur grincheux de Pantera faisait le tour du monde avec les frères Abbott et Rex. Kirk Windstein, plus gras et plus barbu qu’en 1995, est également convié à la partie, accompagné de près par Jimmy Bower de Crowbar et du guitariste de Corrosion of Conformity, Pepper Keenan. Il ne manque donc que ce valeureux Todd Strange, ayant quitté l’aventure pour être charpentier(et en ayant été éliminé au conseil), mais très vite oublié à l’annonce du nom de Robert « Rex » Brown au poste de bassiste.

Une chose était sûre, succéder, même aussi tard, au premier album ne serait pas chose aisée. Très vite cité par les spécialistes du genre, Nola s’était taillé une réputation de fer, ce qui n'a rendu pas la tâche simple. Down a affirmé avoir bouclé l’enregistrement de ”Down II: A Bustle in Your Hedgerow » en 28 jours, dans des conditions éthylico-toxicomaniaques. Un album fait « à la va vite » avec sa dose de surprise et de désespoir. Car il était plus que certain que ce deuxième volet de la nouvelle saga de l’été de Down n’atteindrait pas la hauteur de son prédécesseur. Le groupe savait que ce serait une erreur artistique de copier le grand frère et c’est pourquoi le ton et la musique ont évolué vers des sonorités plus 70’s. Ne se cachant de ses influences premières comme Led Zeppelin ou Black Sabbath, le combo de la Nouvelle-Orléans montre une nouvelle facette de sa personnalité.

Chose qui ne surprend pas dès les premiers instants, « Lysergik Funeral Procession » fait en quelque sorte figure de suite logique au premier opus, mais le morceau n’atteint pas le niveau d’un Eyes Of The South ou d’un Stone The Crow. On s’inquiète un peu, vu la qualité et l’envergure de la bande de Phil. La suite est, quant à elle, plus optimiste avec un titre fort, « There’s Something On My Side », avec un break black sabbathien sauce sudiste. Down fait quelques expérimentations, comme avec l’apparition du clavier sur « Stained Glass Cross », très loin des morceaux mouvementés dont on était habitués. Les compères varient les plaisirs, mais lèvent le pied, c’est évident.

L’énergie est déployée de manière plus concentrée sur ces riffs stoner à la Corrosion Of Conformity, où l’on peut saluer le feeling de Pepper Keenan. La ballade « Learn From The Mistake » sonne doucement sous les allures bluesy qu’elle se donne, là où tout l’intérêt est de faire briller la voix du frontman de Pantera. N’attendez pas de Phil Anselmo qu’il hurle, qu’il s’égosille comme un fou dans le micro, le chanteur parfume ce Down II de toute sa dextérité dans le registre clair.

Malheureusement, ce second opus rivalise difficilement avec son prédécesseur, on ne comprend pas tellement où va le délire de Down, s’il s’agit seulement d’un side project transformé en véritable groupe ou un groupe qui veut devenir un side project. Les activités de Phil étaient au plus mal avec Pantera, il avait d’ailleurs enregistré son dernier album avec l’animal deux ans plus tôt en la présence de Reinventing the steel. Malgré de bonnes idées, les sudistes s’essayent dans un registre qu’ils maîtrisent anarchiquement. Sans être un album mauvais, on peut être déçus de cette suite qui promettait d’être alléchante.
Un contenu nettement moins fou et efficace que sur Nola, mais qui permet toutefois de voir Down sous un angle différent, avec ses hauts et ses bas.

(0) Modifier l'article
par Choko, le 14 avril 2010
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Down II: A Bustle In Your Hedgerow - Infos

Voir la discographie de Down
Infos de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
acheter sur Amazon
Sortie : 26 mars 2002
Genre : Sludge Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Lysergik Funeral Procession (3:10)paroles de Lysergik Funeral Procession
2. There's Something on My Side (5:21)paroles de There's Something on My Side
3. The Man That Follows Hell (4:33)paroles de The Man That Follows Hell
4. Stained Glass Cross (3:36)paroles de Stained Glass Cross
5. Ghosts Along the Mississippi (5:06)paroles de Ghosts Along the Mississippi
6. Learn From This Mistake (7:14)paroles de Learn From This Mistake
7. Beautifully Depressed (4:52)paroles de Beautifully Depressed
8. Where I'm Going (3:10)paroles de Where I'm Going
9. Doobinterlude (1:50)paroles de Doobinterlude
10. New Orleans Is a Dying Whore (4:15)paroles de New Orleans Is a Dying Whore
11. The Seed (4:21)paroles de The Seed
12. Lies, I Don't Know What They Say But... (6:21)paroles de Lies, I Don't Know What They Say But...
13. Flambeaux's Jamming With St. Aug (0:59)paroles de Flambeaux's Jamming With St. Aug
14. Dog Tired (3:21)paroles de Dog Tired
15. Landing on the Mountains of Meggido (7:49)paroles de Landing on the Mountains of Meggido
écouter : Ecouter l'album

Down

Albums chroniqués :
Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
Down II: A Bustle In Your Hedgerow
2002

Chronique de NOLA
NOLA
1995

Down
Down
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport



Superjoint Ritual
Superjoint Ritual
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis


Crowbar
Crowbar
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Corrosion Of Conformity
Corrosion Of Conformity
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Eyehategod
Eyehategod
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Led Zeppelin
Led Zeppelin
Voir la page du groupe
Création : 1968
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: