Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de You Can't Stop Me

Chronique de You Can't Stop Me

Suicide Silence  - You Can't Stop Me (Album)

Un retour inespéré



On aurait pu croire que la mort du frontman Mitch Lucker aurait été fatale à SUICIDE SILENCE mais il n’en est rien ! Un an après la disparition de leur chanteur emblématique, les californiens de River Side recrutent Hernan « Eddie » Hermida (Ex ALL SHALL PERISH ). Reformé, le groupe se remet au travail et signe chez Nuclear Blast avant de sortir leur quatrième album You can’t stop me.


Dès les premières notes, on sent que ce nouvel opus sera dans la lignée de The black crown qui avait engendré les très connus « You only live once », « Slave to the substance » ou encore « Fuck everything ». Les guitaristes Chris Garza et Mark Heylmun remplissent leur job à la perfection. Les riffs saccadés et entrainants vous invitent à balancer la tête et à donner des coups par-ci par-là, le tout en criant des « fuck » à tout rompre ! Et que dire des solos qui vous envoutent l’esprit et pendant lesquels vous tombez à genoux en vous prenant vous-même pour un guitariste (si ce n’est déjà le cas).

Malgré tout, force est de constater que les fans purs des deux premiers albums ne seront pas rassasiés… En effet, You can’t stop me enfonce un peu plus le clou concernant l’évolution du style de SUICIDE SILENCE. Alors que The cleansing et No time to bleed étaient pénétrés, jusqu’à la moelle, par une violence extrême et une ambiance malsaine, ce dernier album est plus sage. The black crown avait déjà amorcé ce changement de style quelques années auparavant. Le groupe arrive peut-être à un point de non retour concernant la musique qu’il propose. Alex Lopez, qui nous avait habitués à des blasts et des saccades de la mort, s’est un peu (trop ?) calmé. Mais si son jeu a quelque peu baissé en rapidité, il reste propre, avec des coups efficaces et précis. Heureusement, les fans les plus violents peuvent se rassurer, ils pourront quand même s’éclater sur certains morceaux comme « Control » et « We have all had enough ».

En ce qui concerne « Eddie » Hermida, on peut dire qu’il a réussi son baptême du feu ! Certes, il ne sera jamais Mitch, mais quelle débauche d’énergie il possède ! Et même si sa voix sera un peu trop criarde pour certain, son style colle parfaitement avec la musique du groupe.


En fin de compte, malgré le fait que You can’t stop me n’ait pas la violence et la rapidité des premiers albums, il s’impose comme le digne successeur de The black crown. Des riffs tueurs, un son propre et une set-list riche et variée, cela donne un bon album de métal.

La légende disait donc vrai, un phénix peut renaitre de ses cendres. Mitch Lucker peut être fier de ses camarades et du petit nouveau qui a su prendre la relève d’un des plus grands chanteurs que la scène deathcore ait connu.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




You Can't Stop Me - Infos

Voir la discographie de Suicide Silence
Infos de You Can't Stop Me

Sortie : 12 juillet 2014
Genre : Deathcore
Label : Nuclear Blast
Playlist :
1. M.A.L. (0:47)
2. Inherit the Crown (3:28)
3. Cease to Exist (3:42)
4. Sacred Words (4:20)
5. Control (feat. George Fisher (Musician)) (2:53)
6. Warrior (2:59)
7. You Can't Stop Me (Lyrics by Mitch Lucker) (4:07)
8. Monster Within" (feat. Greg Puciato) (3:37)
9. We Have All Had Enough (3:36)
10. Ending Is the Beginning (2:38)
11. Don't Die (3:45)
12. Ouroboros (4:04)
écouter : Ecouter l'album

Suicide Silence

Albums chroniqués :
Chronique de Suicide Silence
Suicide Silence
2017

Chronique de You Can't Stop Me
You Can't Stop Me
2014

Suicide Silence
Suicide Silence
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


All Shall Perish
All Shall Perish
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

The Cleansing
The Cleansing
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : Danemark


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: