Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Sonic Syndicate

Chronique de Sonic Syndicate

Sonic Syndicate  - Sonic Syndicate (Album)

 5 
10

Nouvel album? Vraiment?



On avait laissé les Sonic Syndicate dans un sale état avec un We Rule the Night qui surpassait à peine le médiocre Love and Other Disasters... Depuis 2009, la formation suédoise n'a cessé de sombrer avec les départs de Roland Johansson (chant) et des frères Sjunnesson (chant et guitare), à un tel point qu'on les voyait mal poursuivre leur carrière sous ce nom. Et pourtant, quatre ans plus tard, le désormais quatuor reprend le chemin des studios pour mettre en boîte ce nouvel album éponyme qui, d'après les dires des musiciens, se veut plus personnel et moderne que jamais. Tout un programme...


Si Nuclear Blast a maintenu sa confiance en Sonic Syndicate malgré les naufrages des deux derniers opus, ça doit vouloir dire quelque chose. Et si les suédois avaient vraiment changé quelque chose? Et si leur musique ne sonnait plus comme un Death Mélodico-Metalcore générique?
"Day of the Dead" ouvre le bal avec une composition plutôt correcte, très mélodique et une production puissante à souhait. Si on ne décernera pas la palme des meilleurs riffs à ce titre, on lui reconnaîtra un refrain fédérateur et une envie de marquer une approche plus moderne, comme vient d'ailleurs le confirmer "Black Hole Halo". Là encore, tout est mis dans le refrain, de manière à le rendre le plus addictif possible. En ce sens, on ne s'éloigne pas vraiment de ce que propose Sonic Syndicate depuis ses débuts. En fait, la véritable nouveauté réside dans l'utilisation d'un seul et même chanteur, processus qui annihile les gimmicks vus et revus sur les autres sorties (Richard Sjunnesson et sa manie de seconder encore et toujours les voix lead...). On pourra penser ce qu'on voudra du chant de Nathan J. Biggs, le gaillard parvient à prendre à lui seul la place des deux précédents hurleurs...

A ce stade de l'album, on a l'impression que Sonic Syndicate parvient à se tirer du pétrin des deux derniers albums. Certes la musique n'est pas révolutionnaire mais l'impact qu'elle a est plus intéressant qu'auparavant. Le Metalcore semble prendre un peu plus de place désormais ("Long Road Home" est assez proche d'un Killswitch Engage période "The End of Heartache"), même si les suédois conservent leur amour pour le Death Mélodique, Soilwork en particulier. Ce n'est d'ailleurs pas anodin si l'on retrouve un certain Björn 'Speed' Strid en guest sur "Before You Finally Break"... Sauf que là, l'apport du hurleur de Soilwork est assez limité et sa prestation plutôt transparente: il faut dire que le titre en lui-même peine à convaincre...

La suite de l'opus tombe malheureusement dans le piège de la redondance. Mis à part un "So Addicted" un poil plus atmosphérique, le reste adopte une structure équivalente, à savoir couplet-remplissage suivi d'un refrain chant clair qui se veut accrocheur. L'effet est connu depuis un paquet d'années maintenant et Sonic Syndicate ne parvient pas à le tourner à son avantage. Avec "It Takes Me", "See What I See" ou l'inévitable power-ballad "Unbreakable", les suédois ne prouvent décidément pas leur capacité à transcender leur style. En clair, pour un renouveau, il faudra attendre...


Avec ce cinquième album, on avait l'espoir que Sonic Syndicate fasse évoluer sa recette. Les départs de la moitié des membres, les quatre années de gestation et le choix de donner à l'opus le nom du groupe, tout semblait indiquer que cet espoir n'était pas vain. Malheureusement, l'évolution n'est que partielle et la surprise quasi-inexistante. Un constat qui n'attirera pas les réfractaires: le Metalcore est plus présent et se mélange à un spectre Death Mélodique générique, le tout servi avec une grosse production 'à la Nuclear Blast'.
Certains titres sortent quand même du lot ("Black Hole Halo", "So Addicted"), et rien que pour ça on reconnaîtra que ce nouvel album est plus intéressant que Love and Other Disasters et We Rule the Night réunis!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Sonic Syndicate - Infos

Voir la discographie de Sonic Syndicate
Infos de Sonic Syndicate

Sortie : 4 juillet 2014
Genre : Death Mélodique, Metalcore
Label : Nuclear Blast
Playlist :
1. Day of the Dead (04:09)
2. Black Hole Halo (04:38)
3. Long Road Home (05:04)
4. My Revenge (04:26)
5. Before You Finally Break (03:31)
6. Cathching Fire (04:01)
7. Unbreakable (05:02)
8. It Takes Me (03:47)
9. See What I See (02:51)
10. So Addicted (05:47)
11. The Flame That Changed the World (04:08)
écouter : Ecouter l'album

Sonic Syndicate

Sonic Syndicate
Sonic Syndicate
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


The Unguided
The Unguided
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède


Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de You
You
2013

Chronique de The Nemesis Construct
The Nemesis Construct
2010

Chronique de The Nemesis Construct
The Nemesis Construct
2010

Emergency Gate
Emergency Gate
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Allemagne


Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: