Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Altor: The King's Blacksmith

Chronique de Altor: The King's Blacksmith

Kaledon  - Altor: The King's Blacksmith (Album)

Dispensable et anecdotique...

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Les Ultramontains de Kaledon pratiquent un Power Metal bâtis sur certains de ces principes communs qu'il partage avec les Crystallion, Instanzia ou Dreamtale. Il y a aussi dans l'expression de cette formation un quelque chose de Power Quest qui tout comme lui, semble-t-il, aura développé un penchant excessif pour une musicalité enjouée.

Après nous avoir conté les affres de cette saga intitulé Legend of the Forgotten Reign (La légende du Royaume Oublié) durant une décennie et 6 chapitres, Kaledon sort un nouvel effort du nom d'Altor : The King's Blacksmith.

Même si le groupe transalpin nous avait habitués jusqu'alors à professer un art aux airs gais, guillerets et parfois candides, rien ne nous avait véritablement laissé présager que ce nouvel opus allait être un spectacle aussi empreint de naïveté et de mièvrerie. Ce collectif ayant toujours su éviter, et parfois de justesse, l'excès dans cet étalage niais et garder un fond, et une forme, suffisamment respectable en nous proposant, au final, un équilibre acceptable entre ses différentes facettes. Désormais, brisant indéniablement cet équilibre entre cette créativité mélodique allègre et cette autre plus caricaturale et ridiculement maniérée, le sextet romain se sera ici indiscutablement égaré.

Et cet atroce calvaire démarre dès Childhood et Between the Hammer and the Anvil dont certaines parties nigaudes et puériles au possible pourraient bien faire passer les Suédois de Reinxeed ou les Allemands de Freedom Call pour de dangereux extrémistes. C'est dire.

Et alors que nos consciences maltraitées et lacéré par tant de monstruosités pensaient avoir déjà subi quelques outrages fatidiques susceptibles de nous faire basculer dans l'horreur indicible, la ballade Lilibeth vient nous achever en nous en proposant l'ultime. Si les refrains de ce titre gardent suffisamment de tenue pour ne pas totalement sombrer, il n'en va pas de même pour les couplets ridiculement consternants de cette chanson navrante.

Le morceau A New Beginning nous offrira, quant à lui, enfin les premières vraies variations de rythme puisque les doubles-croches prestes de doubles grosses-caisses jusque-l'envahissantes, seront absentes. Cette chanson poursuivra sur cette voie affligeante néanmoins, a contrario de celle qui la précède, ici, ce sont les refrains qui seront scandaleusement déplorables.

On regrettera également certaines interventions de ce clavier omniprésent qui manqueront un peu de cette ampleur pourtant essentiel au genre. Ainsi que la prestation d'un chanteur, Marco Palazzi, qui bien que souvent respectable puisqu'elle évitera les terribles écueils dans lesquels nombre de ses compatriotes sombrent, manquera d'un soupçon de personnalité et de puissance. Rien d'insurmontable cependant eu égard aux autres tares déjà évoquées, quant à elles, insurmontables.

Quelques titres, s'éloignant un tant soit peu de cette candeur ingénue ambiante, du systématisme et de cette piètre inspiration que par bienveillance, ou peut-être par dépit, nous n'évoqueront pas davantage, réussiront tout de même la miraculeuse prouesse d'éveiller en nous les prémices d'un infime plaisir latent. Citons le véloce My Personal Hero, Kephren et ses refrains très réussis, Screams in the Wind et A Dark Passion, à l'entame frénétique, et sur lequel un certain Fabio Lione viendra suppléer le vocaliste de Kaledon.

Pas grand-chose à ajouter sur un disque aussi dispensable et anecdotique sinon, justement, qu'il est éminemment accessoire et inutile. Tout est dit en somme.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Altor: The King's Blacksmith - Infos

Voir la discographie de Kaledon
Infos de Altor: The King's Blacksmith

Sortie : 23 avril 2013
Genre : Power Metal
Label : Scarlet Records
Playlist :
1. Innocence (1:05)
2. Childhood (5:12)
3. Between the Hammer and the Anvil (4:35)
4. My Personal Hero (3:52)
5. Lilibeth (5:21)
6. A New Beginning (5:06)
7. Kephren (3:27)
8. Screams in the Wind (5:05)
9. A Dark Prison (6:19)
écouter : Ecouter l'album

Kaledon

Albums chroniqués :
Chronique de Altor: The King's Blacksmith
Altor: The King's Blacksmith
2013

Kaledon
Kaledon
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Power Metal
Origine : Italie




Groupes en rapport


Anvil
Anvil
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Heavy Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Land of the Crimson Dawn
Land of the Crimson Dawn
2012

Chronique de Live In Hellvetia
Live In Hellvetia
2011

Freedom Call
Freedom Call
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:


Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: