Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de How We Both Wondrously Perish

Chronique de How We Both Wondrously Perish

Being As An Ocean  - How We Both Wondrously Perish (Album)

 6 
10



Voilà une formation qui fait de plus en plus parler d'elle outre-Atlantique. Being As An Ocean, groupe de Hardcore Mélodique qui en Europe jouit d'une réputation encore confidentielle, propose ce mois-ci son second album How We Both Wondrously Perish dont la sortie était visiblement très attendue aux USA... Il faut dire qu'avec l'opus Dear G-D, les californiens se sont constitués une solide fan-base avide d'une musique qui ne manque pas d'émotion, et qui attend de voir ce que peut proposer le Being As An Ocean version 2014...


Car si le succès du premier album est une chose, c'est bel et bien les changements de line-up qui font saliver les amateurs: exit Jacob Prest (guitare) et Shad Hamawe (batterie), ce sont désormais Michael McGough (ex-The Elijah) et Connor Denis (ex-Sleep Patterns) qui viennent compléter une fine équipe. L'apport de McGough est d'ailleurs l'une des choses frappantes à l'écoute de How We Both Wondrously Perish, tant son jeu à la The Elijah se marie à la recette Being As An Ocean. Et ça commence dès "Mediocre Shakespeare" et sa courte nappe d'introduction, avant que l'on retrouve la touche Dear G-d, avec riffs accrocheurs et spoken words à foison. Dire de ce premier titre qu'il fait figure d'une transition logique avec le précédent album ne serait pas mensonger.

La suite appuie encore la dimension catchy si chère au groupe, comme en témoigne le très bon "Death's Great Black Wing Scrapes the Air". Là encore, on notera la grande place qu'occupe désormais Michael McGough chez Being As An Ocean: en plus d'être le guitariste, il chante en clair sur la grande majorité des titres et donne aux compositions une allure plus 'simple', pour le meilleur mais parfois aussi pour le pire ("The Poets Cry for More", qui parvient malgré tout à s'en sortir grâce à un Joel Quartuccio impérial au chant). Sans aller jusqu'à dire que le Hardcore des californiens s'est un poil ramolli, il est vrai que How We Both Wondrously Perish ne brille pas par sa hargne...
C'est plutôt l'inverse en fait, le groupe privilégiant plutôt des atmosphères travaillées à la puissance habituelle du Hardcore traditionnel. A ce titre, on soulignera le bon "L'Exquisite Douleur" ou "Even the Dead Have their Tasks", qui passerait presque pour un nouvel hymne de par son riff d'entrée... Les émotions sont toujours de la partie (le final "Mothers"-"Natures"!) et marquent définitivement l'ADN d'un groupe qui cherche à créer un Hardcore qui lui est propre.


Avec un album de cette trempe, il ne serait pas étonnant de voir le groupe faire parler de lui en Europe. How We Both Wondrously Perish démontre la volonté de Being As An Ocean, qui souhaite avant tout confirmer les espoirs placés en lui dès la sortie de son premier album et qui entend bien exploiter sa vision singulière du Hardcore Mélodique. De bonnes idées sont mises en place, le résultat est convaincant même si on regrettera une durée un peu courte (39 minutes) et un milieu d'album moins marquant.
Néanmoins, les fans devraient s'y retrouver!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

How We Both Wondrously Perish - Infos

Voir la discographie de Being As An Ocean
Infos de How We Both Wondrously Perish

Sortie : 12 mai 2014
Genre : Hardcore Mélodique
Playlist :
1. Mediocre Shakespeare (03:41)
2. Death's Great Black Wing Scrapes the Air (04:19)
3. L'exquisite Douleur (03:55)
4. How We Both Wondrously Perish (01:10)
5. The Poets Cry for More (03:29)
6. We Drag the Dead on Leashes (04:55)
7. Even the Dead Have their Tasks (03:26)
8. Grace, Teach us What We Lack (04:24)
9. Mothers (05:06)
10. Natures (04:46)
écouter : Ecouter l'album

Being As An Ocean

Albums chroniqués :
Chronique de How We Both Wondrously Perish
How We Both Wondrously Perish
2014

Being As An Ocean
Being As An Ocean
Voir la page du groupe
Création : 2011
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Isolation
Isolation
2008

Carpathian
Carpathian
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metalcore
Origine : Australie


Sigur Rós
Sigur Rós
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Islande


Black Bomb A
Black Bomb A
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hatebreed
Hatebreed
2009

Chronique de Supremacy
Supremacy
2006

Chronique de The Rise Of Brutality
The Rise Of Brutality
2003

Chronique de Perseverance
Perseverance
2002

Hatebreed
Hatebreed
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Implosion
Implosion
2008

Self Defense
Self Defense
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Hardcore
Origine : France


Hopes Die Last
Hopes Die Last
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Hardcore
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Tagada Jones
Tagada Jones
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts: