Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Far Beyond the Stars

Chronique de Far Beyond the Stars

Ascension  - Far Beyond the Stars (Album)

Plus nuancé et plus réussi que certains dont il s'inspire...

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Une vivacité et un dynamisme assez poussé ont fait de ces Britanniques d'Ascension, aux yeux des médias prompts aux raccourcis faciles, un groupe souvent comparé à Dragonforce ou à Cellador. Si l'analogie n'est pas nécessairement infondée, loin s'en faut, il faudra tout de même y apporter quelques précisions supplémentaires qui, selon votre humble serviteur, seront à même de différencier ces Anglais des Américains mais surtout de leurs compatriotes emmené par Hermann Li.

Bien évidemment cette énergie et cette volonté commune à tous d'user, parfois, de cette vélocité cinglante accablante, et expansive, aura ici les mêmes inconvénients qu'ailleurs. Ascension aura néanmoins eu l'intelligence, à l'instar de Michael Gremio et de ses acolytes, d'y apporter une nuance salutaire. Tout comme le noir a besoin du blanc pour être, par effet de contraste, plus sombre, tout comme le Black Metal peut avoir besoin, selon le même principe de contraste, d'harmonie mélodique pour être plus malsain, le Heavy Speed Metal Mélodique de ces formations aura besoin de plage de quiétude, ou tout du moins d'instants moins vifs et prestes, pour exprimer des émotions difficilement perceptibles lorsque la musique de ces collectif tourne, comme ce fut parfois, pour ne pas dire souvent, le cas pour le sextette londoniens à la démonstration démonstrative d'une rapidité et d'une technicité sans faille mais fatigante.

S'agissant de la comparaison avec Cellador, là encore, l'avantage tourne assez aisément en faveur des natifs d'Aberdeen qui n'auront, quant à eux, pas hésité à user plus largement de cette nuance profitable là où les Américains auront été beaucoup trop timides. Et puis, pour être tout à fait honnête, il y a ici une efficacité, une créativité et une inspiration que l'on ne retrouvera pas nécessairement sur Enter Deception. A ce titre des morceaux tels que les bons Somewhere Back In Time, Blackthorne qui aurait, quant à lui, peut-être, mérité un peu plus de variété, Reflected Life, Moongate dont certains passages nous évoquent immanquablement The Trooper d'Iron Maiden et dont le break final est très joli et très bienvenu, ou encore tels que The Avatar (Ascension), seront autant d'instants très appréciables. Même l'art de la ballade, exercice périlleux s'il en est, est une activité dans laquelle ce collectif s'en tire avec les honneurs. The Silver Tide est, en effet, plutôt réussi.

Si Ascension aura donc, selon votre modeste obligé, quelques-unes de ces qualités qui feront cruellement défaut aux autres susmentionnés, il aura cependant quelques tares qui ne leur seront pas nécessairement imputables. Parlons, par exemple, d'Heavenly et de ses volutes un peu trop naïves et enjouées. Mais aussi d'Orb of the Moons instrumental insupportablement interminable totalement inutile. Ou encore de Listen to Your Heart, titre extrait de l'album Look Sharp! de Roxette paru en 1988 et repris par de nombreux autres "artistes" depuis (Kelly Clarkson, Eminem, D.H.T (Dance.House.Trance)...), qui n'apporte rien, ou si peu, à ce disque. Cette version, de surcroît, dénature profondément l'originale lui ôtant pas mal de cette légèreté et de cette douceur qui pourtant la caractérisait.

Far Beyond the Stars est donc un disque avec de bonne chose et d'autres moins. Il démontre tout de même la sagesse d'un groupe qui, contrairement à d'autres, semblent prêt à varier un propos que les plus illustres de ce genre auront longtemps voulu monolithique, invariable, impénétrable, démonstratif, et, in fine, pénible.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Far Beyond the Stars - Infos

Voir la discographie de Ascension
Infos de Far Beyond the Stars

Sortie : 21 mars 2012
Genre : Power Metal
Label : Spiritual Beast
Playlist :
1. Somewhere Back in Time (6:00)
2. Blackthorne (5:51)
3. Reflected Life (6:39)
4. Heavenly (6:02)
5. Moongate (8:08)
6. Orb of the Moons (4:47)
7. The Silver Tide (5:26)
8. The Time Machine (7:29)
9. Far Beyond the Stars (1:15)
10. The Avatar (Ascension) (9:41)
écouter : Ecouter l'album

Ascension

Albums chroniqués :
Chronique de Far Beyond the Stars
Far Beyond the Stars
2012

Ascension
Ascension
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Off the Grid
Off the Grid
2017

Chronique de Enter Deception
Enter Deception
2006

Cellador
Cellador
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis



Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: