Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Esoteric Warfare

Chronique de Esoteric Warfare

Mayhem  - Esoteric Warfare (Album)



Mayhem... la simple évocation de ce patronyme génère un nombre incalculable d'images, de faits ou de sons dans l'esprit de l'amateur de Metal.
Pilier du Black Metal depuis la fin des années quatre-vingt, la formation norvégienne est à l'origine d'une discographie qui ne peut laisser de marbre, que l'on adhère ou pas à ses compositions.
Du culte « De Mysteriis Dom Sathanas », en passant par l'original « AGDOW », Mayhem a su tracer son chemin en proposant une musique toujours sincère. « Esoteric Warfare », sorti ce printemps chez Season Of Mist, ne déroge pas à la règle.

Ce disque était attendu par la horde de fans des norvégiens, qui n'avaient rien eu à se mettre sous la dent depuis « Ordo ab Chaos » en 2007. Qu'attendre du Mayhem version 2014 ?

Au rayon line-up, ces dernières années ont été marquées par le départ de Blasphemer , qui jouait un rôle prépondérant dans les compositions.
Son remplacement par Teloch n'aura finalement pas été si problématique, le sieur ayant réussi à se fondre dans l’entité Mayhem. Son jeu tout en arpèges est très proche de ce que son prédécesseur savait élaborer.

Les neuf titres qui composent « Esoteric Warfare » présentent une musique sombre, violente et racée.
Le style pratiqué par les norvégiens est ici immédiatement reconnaissable.
Les passages violents sont légions, « Throne of Time » et « Psywar » en tête.
Mais le quartet a, comme à l’accoutumé, su y ajouter des parties plus lourdes, comme sur « Corpse of Care » ou sur le début de « VI.Sec. » .

Les vocaux de Attila sont toujours inspirés, provoquant une sensation de mal-être pour les auditeurs.
Possédé, il véhicule une rage et une haine peu commune. Qu’il hurle ou qu’il chuchote, il apporte vraiment une dimension funeste à l’ensemble, en témoigne les très bons « Posthuman » et « Milab »

Quant à la section rythmique, l’infatigable Hellhammer nous gratifie une fois de plus d’une prestation de haute volée, secondé comme il se doit par l’unique rescapé de la formation originelle, Necrobutcher.

Mayhem risque une fois de plus de diviser. D’aucuns verront ici un témoignage supplémentaire du déclin du groupe, tandis que d’autres, dont je fais partie, apprécieront ce disque, qui s’apparente finalement à un mix entre « Wolf's Lair Abyss » et « Grand Declaration of War ».
Sans être exceptionnel, cet opus solide s’intègre parfaitement dans la discographie de ce groupe singulier. Gageons que leurs futures offrandes seront au moins du même acabit.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Esoteric Warfare - Infos

Voir la discographie de Mayhem
Infos de Esoteric Warfare

Sortie : 23 mai 2014
Genre : Black Metal
Label : Season of Mist
Playlist :
1.  Watcher
2.  Psywar
3.  Trinity
4.  Pandaemon
5.  Mylab
6.  Six Seconds
7.  Throne of Time
8.  Corpse of Care
9.  Posthuman
10.  Aion Suntalia
écouter : Ecouter l'album



Mayhem

Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Darkthrone
Darkthrone
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Sathanas
Sathanas
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Esoteric
Esoteric
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni


Corpse
Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : Suède


Hellhammer
Hellhammer
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Black Metal
Origine : Suisse