Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Perfect Cult

Chronique de The Perfect Cult

Deathstars  - The Perfect Cult (Album)

Retour aux sources?



Déjà cinq années qu'on attendait un nouvel album de Deathstars. Une gestation incroyablement longue, qui s'explique par les nombreuses tournées que les suédois ont accompli avec un certain succès (dont une en compagnie de Rammstein, quand même!). Après toute cette attente, nous voici enfin en présence de ce nouvel opus: le bien nommé The Perfect Cult, qui a la lourde tâche de donner une suite au bon Night Electric Night...


Parler de suite n'est d'ailleurs pas anodin, autant couper court à tout suspense: The Perfect Cult est un album de Deathstars pur jus, sans réelle nouveauté et encore moins de prise de risque. Un constat un peu amer aux premières écoutes, car avec un tel laps de temps et le retour à un seul guitariste (Cat Casino a quitté le navire l'an dernier), on pouvait en attendre plus de la part de la bande de Göteborg...

Ceci étant, le Deathstars qu'on avait laissé aux sons de Night Electric Night est bel et bien de retour, arborant fièrement un léger retour vers des sonorités plus 'dark' ("Bodies", le bon "The Perfect Cult" ou "Ghost Reviver") et son inimitable sens du rythme ("All the Devil's Toys"). A ce jeu-là, difficile de ne pas reconnaître l'impact de ce nouvel opus, tant l'accroche se veut directe et immédiate... Le mélange d'Electro-Metal et d'Indus' reste toujours sombre et décadent, bien aidé par un Whiplasher au chant si singulier et une section rythmique martiale à souhait, sans oublier ces nombreux samples qui habillent chaque note. A ce propos, Deathstars a visiblement beaucoup travaillé sur l'apport de ses claviers, dont le rendu varié permet de donner à l'album une certaine mouvance ("Noise Cuts").

Mais que penser d'un opus qui ne présente aucune surprise? On a beau apprécier Deathstars, certains plans ici semblent tout droit issus des précédents efforts (quelques breaks de batterie sont identiques), ce qui nous laisse craindre que les compositions de The Perfect Cult n'ont pas le même impact que celles de l'excellent Termination Bliss par exemple. L'effet de surprise en moins, c'est sûrement ça...


Difficile de donner un avis tranché sur ce nouvel effort. Retrouver le Deathstars que l'on connaît est à la fois sympathique et un peu décevant, surtout après toutes ces années. Au lieu de faire évoluer sa musique, le groupe nous propose un album dénué de toute surprise et finit même par tourner en rond (il n'y a qu'à s'envoyer le basique "Explode" pour s'en assurer). Les arguments de ce nouvel opus? Une efficacité qui semble définitivement dictée par les lois du live (mais qui enlève à The Perfect Cult sa spontanéité) et un retour vers des atmosphères plus 'dark'... Heureusement que de bons titres sortent du lot, comme le morceau éponyme, "Ghost Reviver" ou "Temple of the Insects".

Certains diront que les suédois sont en roue libre, d'autres qu'ils font ce qu'ils savent faire de mieux... Espérons néanmoins que la suite sera plus osée!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Perfect Cult - Infos

Voir la discographie de Deathstars
Infos de The Perfect Cult

Sortie : 13 juin 2014
Genre : Indus
Label : Nuclear Blast
Playlist :
1. Explode
2. Fire Galore
3. All the Devil’s Toys
4. Ghost Reviver
5. The Perfect Cult
6. Asphalt Wings
7. Bodies
8. Temple of the Insects
9. Track, Crush & Prevail
10. Noise Cuts
écouter : Ecouter l'album

Deathstars

Deathstars
Deathstars
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Indus
Origine : Suède




Groupes en rapport


Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Gothique Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Laibach
Laibach
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Indus
Origine : Slovénie


Albums chroniqués :
Chronique de Liebe Ist Für Alle Da
Liebe Ist Für Alle Da
2009

Chronique de Rosenrot
Rosenrot
2005

Chronique de Rosenrot
Rosenrot
2005

Chronique de Reise, Reise
Reise, Reise
2004

Rammstein
Rammstein
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Indus
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nexus Polaris
Nexus Polaris
1998

The Kovenant
The Kovenant
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Indus
Origine : Norvège


Swordmaster
Swordmaster
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Suède