Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Necrotic Manifesto

Chronique de The Necrotic Manifesto

Aborted  - The Necrotic Manifesto (Album)

Brutal!!!



Aborted... On pourrait en parler pendant des heures: l'un des leaders de la scène Brutal Death européenne, mais aussi un grand champion des changements de line-up... Une discographie impressionnante, mais aussi un Strychnine.213 complètement foiré qui a jeté le trouble au sein des fans du combo belge...
Depuis cet opus maudit, Sven et sa bande nous ont pondu un Global Flatline nettement plus instinctif et direct, une sorte de retour aux sources qui est parvenu à tordre le cou aux rumeurs annonçant le déclin d'Aborted. Un peu moins de deux ans plus tard, les belges sont donc de retour avec leur huitième méfait qui annonce la couleur: The Necrotic Manifesto!


Avant d'entrer dans les détails de ce nouvel album, penchons-nous sur cet énième remaniement de line-up. Cette fois-ci, ce sont les deux guitaristes qui ont changé, avec l'arrivée de Danny Tunker (ex-God Dethroned, ex-Spawn of Possession ou encore ex-Prostitute Disfigurement) et Mendel Bij De Leij (System Divide), deux clients dont les CV parlent pour eux. Doit-on craindre un quelconque changement dans le son d'Aborted?

La réponse est non, mille fois non. Il ne faut pas longtemps avant que l'on retrouve cette fameuse patte qui a fait de Global Flatline une tuerie au sens premier du terme. Après une introduction en mode Hellraiser ("Six Feet of Foreplay" et son sample tiré du film), "The Extirpation Agenda" renoue avec nos premiers amours et se situe très loin de Strychnine.213: la puissance s'allie à une brutalité impressionnante, véritable cocktail pensé pour le live. Dès lors, les amateurs d'Aborted retrouveront le sourire en se disant qu'avec un tel démarrage, les belges reviennent aux affaires et confirment leur bonne santé.

La suite s'apparente à un déferlement de titres Brutal Death maîtrisés et parfaitement exécutés: la tension ne retombe que très rarement, et encore c'est bien souvent par la présence de soli ("The Davidian Deceit", "Necrotic Manifesto"), ou pour diffuser une atmosphère plus sombre ("Cenobites", ou dans une moindre mesure "An Enumeration of Cadavers") et relativement originale pour le groupe.
Et le gore dans tout ça? The Necrotic Manifesto ne brille pas vraiment par un aspect gore comme les premiers Aborted, on se situe plus dans un contexte où brutalité rime avec énergie...

A ce titre, on soulignera le gros travail rythmique: Ken Bedene est définitivement un bûcheron derrière ses fûts et son jeu impressionne! Dans une autre mesure, l'apport de Vincent Benett de The Acacia Strain sur le violent "Your Entitlement Means Nothing" a de quoi faire saliver, tout comme "Excremental Veracity" avec Phlegeton de Wormed... Ces duos de voix nous mènent directement à la prestation de Sven (chant), qui reste dans un domaine qu'il maîtrise de main de maître. Une prestation fidèle à son groupe, pour un résultat très convenable.


C'est d'ailleurs le seul reproche que l'on pourrait faire à The Necrotic Manifesto: Aborted fait du Aborted sans vraiment renouveler sa recette. Mais après la déception Strychnine.213, c'est vrai qu'on aime voir les belges dans ce qu'ils savent faire le mieux... Au final, ce huitième effort tape fort, il semble taillé pour les planches et ses compositions ne laissent que peu de répit aux auditeurs... Une belle suite à Global Flatline donc, qui devrait convaincre les amateurs de Brutal Death!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


A l'écoute des 2 titres "Necrotic Manifesto" et "Coffin Upon Coffin", je pense aussi que l'opus doit être saignant à souhait...Je verrai ça lorsqu'il sera sur ma platine.
A noter que Danny Tunker n'était pas un membre à part entière de Spawn of Possession mais leur guitariste live tout comme l'a été à une époque Ben Lawless de Mephistopheles...

mer. 23 avril 14- 10:48  


The Necrotic Manifesto - Infos

Voir la discographie de Aborted
Infos de The Necrotic Manifesto

Sortie : 28 avril 2014
Genre : Death Metal
Label : Century Media Records
Playlist :
1. Six Feet of Foreplay (1:12)
2. The Extirpation Agenda (3:11)
3. Necrotic Manifesto (2:45)
4. An Enumeration of Cadavers (3:31)
5. Your Entitlement Means Nothing (1:44)
6. The Davidian Deceit (3:32)
7. Coffin Upon Coffin (3:25)
8. Chronicles of Detruncation (3:07)
9. Sade & Libertine Lunacy (3:41)
10. Die Verzweiflung (2:28)
11. Excremental Veracity (2:38)
12. Purity of Perversion (2:44)
13. Of Dead Skin & Decay (3:08)
14. Cenobites (5:28)
écouter : Ecouter l'album

Aborted

Aborted
Aborted
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Necrobreed
Necrobreed
2017

Chronique de Carnivore Sublime
Carnivore Sublime
2014

Chronique de Asylum Cave
Asylum Cave
2011

Chronique de Icon
Icon
2007

Benighted
Benighted
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Dying Fetus
Dying Fetus
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Surgical Steel (Complete Edition)
Surgical Steel (Complete Edition)
2015

Chronique de Heartwork
Heartwork
1993

Carcass
Carcass
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Gore Metal
Gore Metal
1998

Exhumed
Exhumed
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Grindcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Skinless
Skinless
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Trouble
Trouble
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis


Wormed
Wormed
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Death Metal
Origine : Espagne