Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Supercharger

Chronique de Supercharger

Machine Head  - Supercharger (Album)

 2 
10

Lofteur Up And Down !!!



Après un The Burning Red neo et procurant un doute sur l'intégrité artistique du groupe, Machine Head décide de sortir en 2001, Supercharger.
On avait déjà pu remarquer qu'ils avaient voler les vestes aux agents de la DDE du coin sur le précédent opus, ce coup ci, ils ont été embaucher par Marc Dorcel pour tendre leurs fesses. C'est album a été un flop complet à cause du 11 septembre, les américains ne s'intéressaient plus à la musique et franchement sur ce coup là, HEUREUSEMENT !!!
On avait déjà pu remarquer que le "David Guetta" de la guitare, Ahrue Luster, ne faisait pas l'unanimité auprès des fans de la bande et cela se confirme parfaitement sur cet album.

Tout commence avec "Bulldozer", dans la lignée de The Burning Red, pas franchement excitant mais pas franchement naze, puis les titres flopy flopa arrivent !
Le chant de Rob est vraiment beaucoup plus hargneux que sur un album de Cannibal Corpse et la guitare nous rappelle bien entendu, et tout le monde l'aura remarqué, un Dave Mustaine des grand jours !!!
- Hein ? Quoi ?! C'est pas vrai ?! Ah oui !

Non j'arrête de blaguer ou plutôt devrais-je dire:
- Mais ils sont passés où vos couilles les mecs ?
Quand on entend l'immonde "Crashing Around You", cette voix so gay et ce riff complétement ininspiré digne de Linkin Park.
Bon ok, Machine Head et son Burn My Eyes c'était franchement cool, mais arrêtons de rêver, ce n'est absolument pas le même groupe haineux et omniprésent auquel nous avions affaire avant ! De toute évidence, la bande d'Oakland se moque de nous .

Où sont passés les riffs un temps soit peu thrash ?! Où sont passés ces envolées spectaculaires ?!
Machine Head pensait faire de la tune avec ça et Roadrunner aussi ... Mais ils se sont très vite rendu compte que des titres comme "Only The Names" ou "American High" feraient tâche comparé à un "Ten Ton Hammer" ou encore un "Davidian"...
C'est pas le neo qui est dérangeant, The Burning Red était un album assez modeste mais rester toute fois deux trois bonnnes chansons dedans. Là, c'est limite de se demander si on va terminé l'album tellement on a entendu ça partout !
Le manque d'originalité du groupe est une énorme déception, plus accessible, plus "FM" et tout fan de Machine Head qui se respecte ne peut pas cautionner cet album.
Après si je me demande l'utilité de "Brown Acid" où l'on entend des effets de guitares en guise d'intro pour "Nausea" qui nous colle la nausée (mouahahahahah je suis trop fort) .
Rob Flynn et sa bande déçoivent et même nous donne l'envie de les oublier !
Mais bon, tandis que le groupe a désigné Ahrue Luster comme unique responsable, faudrait pas oublier qu'un groupe c'est pas une seule personne. Un titre à la "Trephanation" est largement dispensable et blase carrément l'auditeur .

Ah ! Mais que dis-je tout l'album est dispensable !!!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Je me demande comment on peut aimer ça !
lun. 11 mai 09- 19:26  
Faut pas abuser non plus.
lun. 11 mai 09- 22:05  
L'album de groupe à oublier. L'artwork, la musique, tout est naze.

Et Ahrue Luster = LOL. Ya qu'à voir où il a mené Ill Niño.

sam. 20 juin 09- 02:42  


Supercharger - Infos

Voir la discographie de Machine Head
Infos de Supercharger
acheter sur Amazon
Sortie : 2 octobre 2001
Genre : Groove Metal / Thrash
Label : Roadrunner Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Declaration (1:11)paroles de Declaration
2. Bulldozer (4:35)à écouter en premierécouterparoles de Bulldozer
3. White-Knuckle Blackout! (3:14)paroles de White-Knuckle Blackout!
4. Crashing Around You (3:13)culte !culte !paroles de Crashing Around You
5. Kick You When You're Down (4:10)paroles de Kick You When You're Down
6. Only the Names (6:07)paroles de Only the Names
7. All in Your Head (4:50)à écouter en premierparoles de All in Your Head
8. American High (3:48)à écouter en premierparoles de American High
9. Brown Acid (0:59)paroles de Brown Acid
10. Nausea (4:23)paroles de Nausea
11. Blank Generation (6:38)paroles de Blank Generation
12. Trephination (4:58)paroles de Trephination
13. Deafening Silence (5:33)écouterparoles de Deafening Silence
14. Supercharger (3:48)paroles de Supercharger
écouter : Ecouter l'album

Machine Head

Albums chroniqués :
Chronique de Catharsis
Catharsis
2018

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de Elegies
Elegies
2005

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Bound, Gagged and Blindfolded
Bound, Gagged and Blindfolded
1997

Skinlab
Skinlab
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Linkin Park
Linkin Park
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm Und Drang
VII: Sturm Und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de 10 000 Days
10 000 Days
2006

Chronique de Lateralus
Lateralus
2001

Chronique de Aenima
Aenima
1996

Chronique de Undertow
Undertow
1993

Tool
Tool
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal
Origine : États-Unis