Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Trail of Death

Chronique de Trail of Death

Wizard  - Trail of Death (Album)

 7 
10

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Imaginer un seul instant qu'une nouvelle œuvre des vétérans de Wizard puisse être la source d'une surprise telle qu'elle bouleverserait nos convictions les plus profondes allant même jusqu'à faire trembler, fort d'éléments éminemment novateurs, les piliers solides du temple consacré, dénote assurément d'une ignorance crasse concernant la teneur des travaux et des ambitions de ce quintet. Le classicisme et le respect des traditions séculaire d'un Heavy Speed Metal teutons, legs ancestral de cette Allemagne triomphante, ayant toujours, peu ou prou, animé le groupe, il serait donc, en effet, étonnant de les voir abandonner cet appétit pour les passages vifs, les constructions directes mais variées, les riffs acérés, les voix écorchés et aigues, les moments de bravoures, les récits épiques, les choeurs majestueux usés avec suffisamment de parcimonie pour ne jamais devenir envahissant et pompeux ou encore les refrains fédérateurs. D'ailleurs Trail of Death, en cette année 2013, est encore une éclatante démonstration de cette volonté de ne pas dénaturer cette identité et, surtout, un brillant témoignage du talent de cette formation pour y parvenir.

L'excellent Creeping Death démarrant promptement les hostilités nous en convainc assez aisément. Tout comme les très bon War Butcher aux riffs très nerveux où quelques voix soudainement plus agressives et quelques rythmes brusquement plus frénétiques viennent ensuite nous surprendre. Le préambule d'Electrocution très sombre et très tourmenté avant qu'un passage plus classique et, surtout, aux rythmes plus soutenus ne viennent nous emporter, ne pourra pas davantage nous décevoir. Ni la construction remarquable d'un plus solennel Angel of the Dark qui, en un morceau plus intimiste bâtit en un crescendo superbe, nous ravit. Pas plus que le véloce Black Death. Ou que l'étonnant Machinery of Death dont les prémisses très entraînant dévolu à un Hard Rock mélodique font naître quelques frissons anxieux qu'un premier couplet tendu, suivis d'un déroulement plus classique, vient très vite apaisé.

Rien ne semble pouvoir venir troubler notre quiétude à l'écoute de cet opus. Mieux encore, alors qu'on pouvait déplorer une certaine facilité et une certaine répétitivité dans ceux de ... of Wariwulfs and Bluotvarwes, les refrains de ce nouveau disque sont particulièrement réussis. Notamment dans sa première partie (Creeping Death, War Butcher, Angel of Death...).

Dans cet ensemble nous laissant ressentir un plaisir indéniable que seuls certains titres un peu moins bons vient très légèrement tempérer (We Won't Die for Metal par exemple), la "ballade" Death Cannot Embrace Me est l'unique défaut de la cuirasse. D'emblée dispensable et désarmée, elle le devient encore davantage en comparaison des délicieuses vertus de celle décrite précédemment (Angel of the Dark pour ne pas la citer).

Dans l'exact prolongement de son prédécesseur (... of Wariwulfs and Bluotvarwes (2011)), l'essentiel de cet album satisfait donc pleinement nos attentes. D'aucuns pourraient d'ailleurs aisément ironiser sur cette constance et sur ce refus assumé et manifeste de proposer autre chose qu'une musique aussi convenue. Néanmoins lorsqu'on en maîtrise aussi admirablement les moindres arcanes, parvenant à éviter aussi divinement l'écueil de cet ennui lié à ce maudit syndrome consistant à reproduire à l'identique le propos d'autres, il serait stupide de s'essayer à des facéties évolutionnistes.

Avec ce Trail of Death, Wizard, une fois encore, s'affirme comme un collectif redoutable capable de réitérer des performances terriblement classiques mais terriblement efficaces.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Trail of Death - Infos

Voir la discographie de Wizard
Infos de Trail of Death

Sortie : 27 septembre 2013
Genre : Power Metal
Label : Massacre Records
Playlist :
1. Creeping Death (5:56)
2. War Butcher (3:52)
3. Electrocution (5:12)
4. Angel of Death (6:24)
5. Angel of the Dark (4:35)
6. Black Death (4:54)
7. One for All (3:57)
8. Post Mortem Vivere (4:48)
9. Death Cannot Embrace Me (4:41)
10. Machinery of Death (4:01)
11. We Won't Die for Metal (4:48)
écouter : Ecouter l'album



Wizard

Wizard
Wizard
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Power Metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Angel
Angel
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis



Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nemesis
Nemesis
2013

Chronique de Unbreakable
Unbreakable
2013

Chronique de Elysium
Elysium
2011

Chronique de Polaris
Polaris
2009

Stratovarius
Stratovarius
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts: