Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Redemption

Chronique de Redemption

The Masquerade  - Redemption (Album)

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Passé les tressaillements d'une première inquiétude causée par un The Hero, qui, malgré d'évidentes qualités (dont notamment de bons refrains), apparait comme un peu trop conventionnel dans l'expression d'un Power Metal italien très similaire à celui de Shadows Of Steel, Athlantis ou Wild Steel, les membres de The Masquerade, sur ce premier album intitulé Redemption, parviendront, fort heureusement, à nous rassurer. Bien évidemment, ne rêvons pas, leur art ne cessera pas vraiment de s'appuyer toujours encore sur le legs des groupes tout juste évoqués. Néanmoins quelques touches d'un Heavy Metal plutôt britannique par ci, ainsi que quelques autres légèrement progressives par là, viendront embellir une peinture qui, sans, n'aurait sans doute été qu'une insipide gouache supplémentaire.

Pour débuter cet humble exposé, parlons donc de ces accents anglais, particulièrement enthousiasmants, qui parsèment cet opus. Si ces intonations sont très intéressantes c'est essentiellement parce qu'elles donneront, par instants, aux guitares de ce disque une vigueur propre à cet art tant chéri par les artistes les plus illustres de la perfide Albion. Citons, par exemple, Bloodlust dont les riffs effilés n'ont rien de commun avec ceux bien trop mélodiques d'autres formations typiquement Power Metal. L'étonnant 7 Deadly Sins est même, quant à lui, très représentatif de ce dynamisme puisque alors qu'un préambule harmonieux nous laissait présager le déroulement désespérément classique d'un morceau plutôt doux, Fabrizio Abrate (alias Evil Rainmaker), ou peut-être bien Dave Gallo (alias The Alchemist), nous surprends en brisant cette jolie béatitude contemplative fort d'un passage particulièrement ardent.

D'ailleurs, puisque nous en sommes à vanter les mérites de quelques-uns des artisans intervenant sur ce Redemption, louons aussi ceux de Matteo Maselli qui, derrière ses fûts, n'est pas en reste dès lors qu'il s'agira de mettre en valeur technicité et célérité.

S'agissant de certaines de ces similitudes musicales persistantes qui, invariablement, rapprocheront The Masquerade de l'expression artistique de sa terre natale, disons que seule la voix d'Alfonso Zurlo (alias Mask Masquerade) pourrait être problématique. Bien qu'un peu plus acceptables que celles de certains de ces congénères, ses interventions dans les aigus les plus culminants s'inscrivent parfaitement dans la plus pure tradition de ces interprètes ultramontains excessivement reconnaissables. Mais là encore rien de véritablement atroce et intolérable. Il faut dire que le vocaliste démontrera ici quelques qualités de discernement en usant de ces hauteurs avec une parcimonie suffisante. Bien loin, en tous les cas, de certaines insistances pesantes et maladroites de nombre de ses congénères.

Evitant, parfois de justesse, les écueils les plus rédhibitoires de ces mouvances italiennes, desquelles pourtant il est le digne héritier, The Masquerade nous offre donc avec ce Redemption un album plutôt agréable où le travail est fait avec sérieux et application. Une œuvre qui n'a donc rien de véritablement inoubliable, mais qui est suffisamment vertueuse pour faire naître un plaisir légitime.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Redemption - Infos

Voir la discographie de The Masquerade
Infos de Redemption

Sortie : 14 janvier 2013
Genre : Power Metal
Label : Autoproduction
Playlist :
1. Of Wax... (1:41)
2. The Hero (5:34)
3. Bloodlust (6:05)
4. Only Dust (5:56)
5. Hard Times (5:56)
6. Hell Inside Me (6:43)
7. 7 Deadly Sins (7:58)
8. Behind the Mask (4:38)
9. Lady (D)evil (7:28)
10. ...and Chronicles (1:24)
écouter : Ecouter l'album

The Masquerade

Albums chroniqués :
Chronique de Redemption
Redemption
2013

The Masquerade
The Masquerade
Voir la page du groupe
Création : 2013
Genre : Power Metal
Origine : Italie




Groupes en rapport


Alchemist
Alchemist
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : Australie

Rapports de concerts:


Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nemesis
Nemesis
2013

Chronique de Unbreakable
Unbreakable
2013

Chronique de Elysium
Elysium
2011

Chronique de Polaris
Polaris
2009

Stratovarius
Stratovarius
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts: