Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Fiction Maze

Chronique de The Fiction Maze

Persuader  - The Fiction Maze (Album)

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Les amateurs un tant soit peu avisé sur le sort des Suédois de Persuader savent pertinemment que ces musiciens ne sont rien d'autre que d'immondes plagiaires à la créativité inspirés par les illustres Allemands de Blind Guardian. Ils n'ignoreront pas non plus que les affinités évidentes entre ces deux formations sont aussi mises en exergues par la voix d'un Jens Carlsson (Savage Circus, Dark Empire) dont les prestations ressemblent à s'y méprendre à celles d'Hansi Kursch.

Lorsque ce postulat de départ, maintes fois ressassés, sur ces similitudes, et notamment vocales, aura été établi, la question qui en découlera consistera à se demander s'il suffit à définitivement condamner ce groupe, et ce chanteur, à l'opprobre continuelle. Sans espoir aucun d'une quelconque rédemption en somme. Non, bien évidemment. Il nous faudra, selon votre modeste serviteur, étudier attentivement chacune de leur, et de ses, tentatives et juger chacune d'entre-elles de la manière la plus détachée qui soit. C'est ainsi que nous nous devrons donc d'envisager ce nouvel effort, The Fiction Maze, sortant en cette année 2014. Et ce même si, une fois encore, ce nouvel album de Heavy Speed Metal, aux quelques rares intonations Thrashy demeure une œuvre pour laquelle André Olbrich et Marcus Siepen, ainsi que leurs comparses les plus fameux, pourraient légitimement revendiquer une certaine paternité. Pour ne pas dire une paternité certaine.

Pourtant, loin de sombrer dans l'ineptie d'une copie sans caractère, Persuader à la volonté de nous proposer un disque qui diffère quelques peu de ceux de son modèle. Et ce notamment parce qu'il n'est pas aussi attaché aux fioritures et se contente, le plus souvent, à quelques rares exceptions prêt (Deep in the Dark à l'entame très douce et aux pianos très émouvants, The Fiction Maze et ses prémices à la guitare sèche...), d'une efficacité directe et immédiate. Il résulte de ce goût un peu moins marqué pour l'aspect mélodique un propos légèrement plus âpre que celui des teutons. Un constat d'ailleurs que l'absence de volutes symphoniques, aspect dont le quintette originaire de Krefeld ne saurait désormais se passer, souligne encore ici.

Disons encore que si le propos de Persuader est, globalement, sensiblement plus rugueux que celui du gardien aveugle, il est cependant un exercice où les deux entités s'accordent et se rejoignent. Il s'agit de celui des refrains harmonieux et réussis dans lequel les deux excellent.

Fort de tous ces éléments, le très bon One Lifetime aux guitares solides, l'intéressant War, le superbe The Fiction Maze démarrant par quelques soubresauts acoustiques avant qu'un déluge furieux, vif et agressif, aux voix, parfois, presque Thrash, ne viennent nous emporter ou encore l'excellent Falling Faster aux passages nerveux intensifiés encore par cette batterie frénétique, nous séduisent.

D'autres titres sont sans doute un peu moins inspirés donnant à ce disque un aspect un peu moins appréciable que celui conféré par ceux déjà cités. De telles sortes qu'au-delà de l'excellent Insect l'album semble s'essouffler. Pour être tout à fait honnête, disons que cette baisse d'intérêt ne sera pas de nature à suffisamment entamer notre enthousiasme à l'égard d'un plaidoyer qui demeure, somme toute, assez convaincant. Impossible cependant de ne pas envisager le fait que ce manifeste aurait sans doute été meilleur s'il avait été plus court.

Quoi qu'il en soit, The Fiction Maze est un donc album intéressant nous proposant un Heavy Speed Metal d'obédience allemande plutôt réussi. Un disque à mettre aux côtés de ceux de Blind Guardian en somme. Ce qui, quoiqu'on en dise, n'est aujourd'hui plus si fréquent depuis que Running Wild n'en finis plus d'agoniser, qu'Iron Savior et Grave Digger demeure désespérément enclavés dans leurs poncifs habituels et que Manticora s'est tu depuis bien longtemps.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Fiction Maze - Infos

Voir la discographie de Persuader
Infos de The Fiction Maze

Sortie : 17 janvier 2014
Genre : Heavy Metal
Label : Inner Wound Recordings
Playlist :
1. One Lifetime (4:26)
2. War (4:24)
3. The Fiction Maze (5:09)
4. Deep in the Dark (5:31)
5. InSect (4:06)
6. Son of Sodom (5:49)
7. Sent to the Grave (4:58)
8. Heathen (6:15)
9. Dagon Rising (1:27)
10. Worlds Collide (5:31)
11. Falling Faster (5:12)
écouter : Ecouter l'album



Persuader

Albums chroniqués :
Chronique de The Fiction Maze
The Fiction Maze
2014

Chronique de Evolution Purgatory
Evolution Purgatory
2004

Chronique de The Hunter
The Hunter
2000

Persuader
Persuader
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Heavy Metal
Origine : Suède




Groupes en rapport


Blind Guardian
Blind Guardian
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Of Doom and Death
Of Doom and Death
2009

Savage Circus
Savage Circus
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Power Metal
Origine : Allemagne


Grave
Grave
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Digger
Digger
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne