Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Aftershock

Chronique de Aftershock

Motörhead  - Aftershock (Album)

 8 
10



Au moment où je rédige ces quelques lignes, Motörhead vient d’annuler sa tournée européenne censée présenter en live des titres de son dernier opus en date, sorti il y a quelques jours sur le label allemand UDR Music. Les soucis de santé rencontrés par son leader ont eu raison de sa volonté d’en découdre une fois de plus avec un public toujours nombreux à suivre le trio.

Qu’écrire de nouveau sur une formation comme Motörhead à la longévité plus que respectable ? Pas grand-chose à priori. Œuvrant depuis 1975, Lemmy Kilmister présente son vingt et unième album avec Motörhead. Géniteur d’un style unique, sorte de Rock N’ Roll puissant, sale et rapide, que peut encore offrir ce groupe en 2013 ?

« Aftershock » est au premier abord un disque de Motörhead très classique. On y trouve en effet des titres rapides et d’autres plus lourds. « Heartbreaker » se révèle être une magistrale entrée en matière. Les riffs enlevés s’inscrivent rapidement dans le crâne de l’auditeur, pour ne plus en ressortir. D’autres morceaux comme « Coup de Grace » ou « Going to Mexico » ne surprendront pas les connaisseurs du trio. Ce dernier est en forme, comme le prouve les très énergiques « End of Time » et « Do you Believe ».
Quant à « Queen Of The Damned», il n’est pas sans rappeler…un nombre incalculable de titres composés par Lemmy et sa bande. Qu’importe, il procure une irrésistible envie de bouger et de se casser la nuque, comme… un nombre incalculable de titres composés par Lemmy et sa bande !

Ce dernier offre une très bonne prestation, avec ses riffs de basse qui claquent et sa voix éraillée au possible, au grain inimitable. Mikkey Dee martèle ses fûts avec rage, tandis que Phil Campbell enchaine les passages violents sans oublier de parsemer la galette de quelques soli bien sentis.

Ce vingt et unième opus n’est pas sans apporter quelques petites variations. Comment ne pas être surpris par « Lost Woman Blues », qui comme son nom l’indique est un excellent blues dans lequel Lemmy s’exprime avec une voix plus douce qu’à l’accoutumée. Cette pièce est tout simplement excellente, bien qu’elle détone de l’ensemble, au même titre que le plus calme « Dust and Glass ».

Quelques morceaux sont plus anecdotiques, mais force est de constater que ces quatorze pièces s’enchainent avec une fluidité appréciable. En 2013, Motörhead fait se qu’il sait faire de mieux : un Rock’n’Roll vraiment réjouissant. « Aftershock » ne permettra pas aux britanniques de convaincre leurs détracteurs qui n’ont jamais su apprécier leur musique. Pour les amateurs et autres aficionados, il se trouve être l’une des meilleures livraisons de Lemmy and Co.

Ce dernier album prouvera cependant à tout le monde que la hargne est ici toujours présente. Le temps ne semble pas avoir de prise sur le trio. Les modes passent, Motörhead demeure et seule la mort semble capable de les faire taire. Espérons qu’elle fera son œuvre le plus tardivement possible.

(0) Modifier l'article
par Shamash, le 13 novembre 2013
Voir toutes les chroniques de Shamash


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Aftershock - Infos

Voir la discographie de Motörhead
Infos de Aftershock

Sortie : 10 octobre 2013
Genre : Hard Rock
Label : UDR Music
Playlist :
1.  Heartbreaker
2. 1. Heartbreaker
3. 2. Coup de Grace
4. 3. Lost Woman Blues
5. 4. End of Time
6. 5. Do You Believe
7. 6. Death Machine
8. 7. Dust and Glass
9. 8. Going to Mexico
10. 9. Silence When You Speak to Me
11. 10. Crying Shame
12. 11. Queen of the Damned
13. 12. Knife
14. 13. Keep Your Powder Dry
15. 14. Paralyzed
écouter : Ecouter l'album



Motörhead

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Hawkwind
Hawkwind
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Girlschool
Girlschool
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: