Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Violent Revolution

Chronique de Violent Revolution

Kreator  - Violent Revolution (Album)

Pas de géant en arrière



La pochette est un indice en soi. Le gros truc, que même Derrick n'aurait pas pu laisser passer. Une tête de démon proche de celle de Coma Of Souls de 1990. pour tout dire, c'est la même, avec l'ajout d'un copain esquissé sur le côté et un crâne moins ouvert. Violent Revolution annonce donc d'entrée de jeu un retour aux sources, après une décennie difficile pour Kreator, entre changement de style, de line-up, de personnalité, avec en point d'orgue un Endorama proche de l'excellence, mais définitivement trop en-dehors d'une marque de fabrique Kreator.

Puis il y a le premier morceau, au titre évocateur : Reconquering The Throne. Un aveu du groupe qui cherche à reprendre ce qui lui appartient de droit, à savoir le leadership d'une scène thrash allemande, voire européenne ? Il y a de cela, assurément; Sinon comment expliquer une telle déflagration, une telle violence après un album plus posé, réfléchi et inhabituel comme Endorama ? Mille Petrozza a compris qu'il provoquait une cassure dangereuse avec sa fan base et il a pris les mesures qui convenaient alors. Il se sépare d'abord de Thomas Vetterli, l'ancien Coroner, qui avait réussi à apporter un semblant de stabilité à Kreator. Son remplaçant est un jeune guitariste du nom de Sami Yli Sirniö, connu des amateurs de Waltari.

On pourrait penser que le son Kreator se débride encore plus avec cette arrivée inattendue, presque surprenante, mais il n'en est rien. C'est bel et bien à un retour en arrière que nous convie Petrozza et même si on a aimé, voire fantasmé sur Endorama, il y a quelque chose d'infiniment plaisant à retrouver les teutons dans un registre proche de celui de leur âge d'or, sans forcer le trait comme pour Cause For Conflict, sans sombrer dans un désespoir sans fond à l'instar d'un Outcast, sans revirement indus à l'image d'un Renewal par lequel était arrivé le scandale... Du thrash burné, capable de conserver une approche mélodique, notamment durant les soli, tandis que Petrozza n'est pas content et nous le fait savoir avec un chant très sec, malsain et violent.

La première partie de l'album est de grande qualité. Outre le fabuleux Reconquering The Throne, on assiste à d'autres grands moments, comme le vindicatif titletrack ou le mid tempo lugubre qu'est Servant In Heaven - King In Hell. Mais par la suite, l'ensemble commence à perdre en impact, les titres deviennent difficilement dissociables. Certes, on savoure le morceau de bravoure qu'est Replicas Of Life et son introduction doucereuse, mais il y a tout de même pas mal de redites, comme si Kreator jouait la carte de la facilité ou au contraire, n'osait pas approfondir son sujet de peur d'en dévier radicalement.

Pour les amateurs de thrash teuton, ce Violent Revolution est une bonne donne. Radical, puissant, arrogant par moment même, il ravive la flamme que le groupe avait laissé s'éteindre avec l'échec commercial de Renewal. Ceux qui ont aimé Endorama et connu Kreator par son biais risquent d'aller vers une déconvenue grand format. Pour ceux qui suivent la bande à Mille Petrozza depuis les débuts, ce sera un disque agréable, mais juste un disque de plus dans la discographie d'un groupe qui a forgé sa légende avec une violence audacieuse...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Ah ce "Ghetto war", même en mp3 (beuark!) je me le passe en boucle.
dim. 25 oct. 09- 02:16  


Violent Revolution - Infos

Voir la discographie de Kreator
Infos de Violent Revolution
acheter sur Amazon
Sortie : 25 septembre 2001
Genre : Thrash Metal
Label : SPV
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Reconquering The Throne (4:12)culte !culte !paroles de Reconquering The Throne
2. The Patriach (0:52)paroles de The Patriach
3. Violent Revolution (4:54)à écouter en premierlistenparoles de Violent Revolution
4. All Of The Same Blood (6:12)paroles de All Of The Same Blood
5. Servant In Heaven - King In Hell (5:07)à écouter en premierparoles de Servant In Heaven - King In Hell
6. Second Awakening (4:47)paroles de Second Awakening
7. Ghetto War (5:02)paroles de Ghetto War
8. Replicas Of Life (7:31)à écouter en premierparoles de Replicas Of Life
9. Slave Machinery (3:55)paroles de Slave Machinery
10. Bitter Sweet Revenge (5:22)paroles de Bitter Sweet Revenge
11. Mind On Fire (3:56)paroles de Mind On Fire
12. System Decay (4:34)paroles de System Decay
écouter : Ecouter l'album

Kreator

Kreator
Kreator
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Sodom
Sodom
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Day Of Reckoning
Day Of Reckoning
2011

Destruction
Destruction
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Coroner
Coroner
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Thrash Metal
Origine : Suisse

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Awaken the Reason
Awaken the Reason
2012

Chronique de Self Injected Reality
Self Injected Reality
2008

Outcast
Outcast
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Death Metal
Origine : France