Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Effigy of the Forgotten

Chronique de Effigy of the Forgotten

Suffocation  - Effigy of the Forgotten (Album)

 9 
10



Il est certaine œuvres pour lesquelles la rédaction d'une chronique ne peut ressembler à autre chose qu'à l'expression consentis d'une démonstration admirative exposant d'évidentes évidences. Noircir alors des pages pour évoquer ces albums coupables, tout en tentant bien maladroitement de conserver une impartialité de rigueur, pourra ainsi s'avérer être d'une inextricable complexité.

Cependant même si la difficulté de l'objectivité défaillante, une des graves maladies honteuses dont souffre souvent les chroniqueurs, étreins nos esprits, qui pourrait raisonnablement ne pas succomber à l'excellence des travaux de ces américains de Suffocation? D'autant plus qu'en ces heures révolus, au son de ce Effigy of the Forgotten, premier véritable méfait sortis après seulement une unique demo, Reincremated (1990), et un EP, Human Waste (1991), Frank Mullen et ses comparses nous propose rien moins que d'établir les principes fondamentaux, d'une certaine manière toujours terriblement actuels, d'un Death à la brutalité extrême et à la technicité redoutable.

Pour développer ce nouveau concept, Suffocation va bouleverser les conventions tacites d'un Metal de la mort quelque peu sclérosé dans certaines attitudes coutumières. Ainsi les américains vont, tout d'abord, cesser de se complaire dans les méandres des rythmes incontestablement brutaux mais encore, à l'époque, bien trop souvent régulier de leurs concurrents. Le groupe échafaudes donc des titres aux constructions variées dans lesquels, d'emblée, ils ne sera pas nécessairement facile de s'immerger spontanément.

Ce premier élément ne constitue pas la seule singularité dans la démarche de ce groupe puisque qu'il va, ensuite, s'appuyer aussi sur les aptitudes particulières, et remarquables, de musiciens talentueux et innovateurs. Tant et si bien qu'aujourd'hui encore ces singularités demeurent références. Evoquons dès lors la voix particulièrement gutturale, profonde, caverneuse mais surtout inédite d'un Frank Mullen donnant à ce Effigy of the Forgotten une atmosphère terriblement sombre et délicieuse. Evoquons également les qualités de dextérité d'un Mike Smith, derrière les fûts, offrant à ce plaidoyer une précision et une efficacité superbe. N'oublions pas aussi de citer les duettistes Terrance Hobbs et Doug Cerrito dont les riffs, et les soli, de guitare viennent admirablement s'imbriquer dans ces composition aux structures alambiquées. Bien évidemment si ces admirables vertus peuvent apparaitre aujourd'hui comme des poncifs obligatoires et habituels, n'oublions pas, toutefois, qu'à l'époque elles n'avaient rien de communs.

Ordinairement il incombe à votre humble serviteur de mettre en exergue certains titres plus singulier d'une œuvre, cependant l'exercice ne peut être ici que vain, ou tout au moins source d'un extrême embarras tant l'équilibre dense et compact que dégage cet album demeure exemplaire. Et ce ne sont certainement pas les excellents Effigy of the Forgotten, Infecting The Crypts au break final malsain où l'on peut entendre les notes de cette basse groovy sur les bruits de ces pelles creusant ce que l'on suppose être une dernière demeure, mais aussi, par exemple, Reincremation, Mass Obliteration, Jesus Wept et leurs breaks plus posés, qui viendront entacher une telle perfection.

Il est également de rigueur dans l'exercice de l'analyse d'une oeuvre d'en relever les quelques défauts. Mais que dire de ce Effigy of the Forgotten? Sinon qu'il en est certains pour regretter cette production qui, leurs semble-t-il, aura vieillis. Si cet argument peut se concevoir, il est toutefois difficile de le comprendre tant il met de côté tout l'aspect contextuel d'une époque révolue ainsi faites. De plus ce traitement sonore sied parfaitement au climat à la fois sombre et brutal de ce disque.

Non, vraiment il n'y a rien qui puisses maculer la consécration méritoire promise à ce Effigy of the Forgotten. Novatrice et inspiré, cette œuvre, au son d'un Death brutal technique aux constructions complexes, s'inscrit donc définitivement comme la pierre fondatrice et fédératrice d'une ère nouvelle naissante.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Un album monolithique et dévastateur, à posséder absolument pour tout amateur de bon Death Metal !
lun. 23 mars 15- 23:03  


Effigy of the Forgotten - Infos

Voir la discographie de Suffocation
Infos de Effigy of the Forgotten
acheter sur Amazon
Sortie : 22 octobre 1991
Genre : Brutal Death Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Liege of Inveracity (04:30)listenparoles de Liege of Inveracity
2. Effigy of the Forgotten (03:50)listenparoles de Effigy of the Forgotten
3. Infecting the Crypts (04:49)paroles de Infecting the Crypts
4. Seeds of the Suffering (05:52)paroles de Seeds of the Suffering
5. Habitual Infamy (04:16)paroles de Habitual Infamy
6. Reincremation (02:54)paroles de Reincremation
7. Mass Obliteration (04:32)paroles de Mass Obliteration
8. Involuntary Slaughter (03:02)paroles de Involuntary Slaughter
9. Jesus Wept (03:42)paroles de Jesus Wept
écouter : Ecouter l'album

Suffocation

Suffocation
Suffocation
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis