Chronique
Chroniques :: Chronique de Mutter

Chronique de Mutter

Rammstein  - Mutter (Album)

Pop Rammstein



Cela devait arriver. A force de gagner en popularité et en renommée (auprès des jeunes Metalleux surtout), Rammstein devient l'un des groupes dominants du marché Metal. Cette nouvelle reconnaissance auprès du marché Américain entre autres coïncide avec une "popisation" du son du groupe, comme il l'assumera d'ailleurs plusieurs fois.

Mutter est donc un album en demi teinte, avec du bon et du moins bon. Pour l'instant rien de nouveau donc, c'est un album de Rammstein, les autres étaient déjà hétérogènes. Malheureusement le moins bon se constitue ici essentiellement de morceaux plus pop Metal et radiophoniques, voire parfois de remplissage. Les sons technos abondent, et Rammstein n'arrive pas à compenser sa nouvelle volonté à se rendre pop par un des riff Metal. Dommage. Le problème vient surtout de la seconde partie de l'album en fait, celle après Mutter (le morceau). Spieluhr alterne les berceuses et les sons mélodiques techno et c'est assez insupportable. Zwitter démarrait très bien mais est plombée rien qu'avec ses petits "Zwitter! Zwitter !" aigu et franchement niais. Donc en plus d'avoir un couplet pas franchement Metal et un refrain avec un très bon riff mais plombé par des touches niaises, Rammstein gratifie ce morceau avec des breaks très pops et légers. Le groupe a rarement fait mieux (ou pire) que cet breaks en musique radiophonique. Rein Raus n'est ni bonne ni mauvaise, c'est du Rammstein Mode Pilotage Automatique : un gros riff avec beaucoup de grave et un Till Lindemann qui parle plus qu'il ne chante. ça va, on connait. Adios est le pire morceau de l'album, Rammstein essaye de se montrer plus rapide en sortant un riff à la Metallica, mais n'arrive qu'à produire une chanson cliché avec un riff complètement naze tellement il est facile et des relents qui rappellent la vague Nirvana. Un morceau rebayl bien raté donc. L'album se termine par une ballade assez bien amenée, originale et pas déplaisante.

Heureusement, les 6 premiers morceaux sont bien meilleurs. Même si on pourrait toujours reprocher une petite volonté de faire des tubes accrocheurs sur Links 234 ou sur le brulot Feuer Frei, ces morceaux sont suffisamment Metal et ont leurs petites touches ingénieuses (les rythmiques de l'armée sur Links ou les sirènes de Feuer) pour être bons, surtout en live. Les meilleurs morceaux restent les autres, l'excellent Mein Herz Brent est l'un des meilleur morceau du groupe, Sonne déchire bien comme il faut, Ich Will est assez électro mais vraiment réussie et Mutter a quelque chose de particulier... Une ambiance originale chez Rammstein. Ces morceaux ont des riff solides toujours servis par cette production qui, admettons, est imparable. Un autre bon point pour l'album se trouve du coté de la production du chant. Till parait beaucoup plus proche, on dirait qu'il chante juste a coté de nous. Sa voix est chaleureuse, et on entend parfois tous les petits "défauts" (mais qui servent positivement ici), comme quand il reprend se respiration ou autres. Bien vu. Ces effets seront encore plus développés sur Reise, Reise.

Malheureusement ces quelques morceaux n'empêchent pas à Mutter de former une déception. On se retrouve avec une majorité de morceaux pas franchement mauvais, mais avec trop de touches pops qui rebutent pour y prendre plaisir tout du long, ou encore avec des morceaux plus remplissage, comme le sympathique Rein Raus mais très vite oubliable, ou même les semi-tubes Links 234/Feuer Frei qui prennent leurs ampleurs uniquement en live. C'est l'album typique du groupe qui se rend accessible et qui essaye de combler tout le monde : les fans de Metal, les émos, les plus jeunes et les fans des anciens albums. Et même, pourquoi pas, un nouveau public avec ses touches pops. Pourquoi pas donc, mais cet esprit et surtout cette musique trahi obligatoirement ce qui faisait l'attrait des anciens albums. Le début de l'américanisation pour Rammstein...

Les Plus :

- Quelques morceaux vraiment bons
- La prod toujours énorme
- Quelques brulots idéal pour les live
- Plus varié...

Les Moins :

- ... Mais du coup plus de choses qui ne plairont pas aux Metalleux.
- Des touches pops désagréables
- Du remplissage
- Le public visé et de moins en moins Metal

(0) Modifier l'article
par Int, le 14 août 2008
Voir toutes les chroniques de Int

Mutter, le meilleur album

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Mutter est sans doute le meilleur album de Rammstein, c'est en tout cas celui qui a permis au groupe de se faire connaître !!! De l'énergie, du bon son... tout pour plaire !!!
Mein Herz brennt, chanson d'amour (le titre signifie ''mon coeur brule"), une musique un peu lugubre, du chant un peu agressif, reflétant bien le groupe.
Feuer Frei a peu de chant, presque que de la musique, du bon metal pour les vrais fans de Rammstein.
Spieluhr (la boîte à musique), - ma chanson préférée soit dit en passant - son fond de musique sortant justement d'une boîte à musique donne un petit côté sympa, pas agressif. Les refrains sont supplées par le chœur, c'est une chanson réussie.

Album bien partagé, je dirais un début agressif et une fin pleines de sentiments (à partir de la chanson Mutter), un beau mélange de tout ce qu'on aime de Rammstein. Un 8.5/10 bien mérité !!!

(0) Modifier l'article
par DarkTears, le 11 août 2008
Voir toutes les chroniques de DarkTears


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 3 commentaires précédents
Pas le meilleur pour moi, loin de là, mais le début de la popisation du son de Rammstein. Mon préféré reste Sehnsucht. 7.5/10
mar. 12 août 08- 12:16  
Ouais, je suis d'accord avec Eric.

Senhsucht est également mon préféré sans compter le Live Aus Berlin. Herzeleid vaut le coup aussi.

7.5 pour moi aussi.

Tain, c'est rare qu'on soit d'accord aussi précisément.

mar. 12 août 08- 20:21  
Perso je suis une grande fan de Rammstein et j'aime tous leurs albums je suis très ouverte sur leur style et Mutter est l'un des meilleurs ^^
lun. 20 août 12- 12:16  


Mutter - Infos

Voir la discographie de Rammstein
Infos de Mutter
acheter sur Amazon
Sortie : 2 avril 2001
Genre : Metal Allemand
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Mein Herz brennt (4:39)paroles de Mein Herz brennt
2. Links 2,3,4. (3:36)à écouter en premierparoles de Links 2,3,4.
3. Sonne (4:32)à écouter en premierparoles de Sonne
4. Ich will (3:36)à écouter en premierécouterparoles de Ich will
5. Feuer frei! (3:08)à écouter en premierparoles de Feuer frei!
6. Mutter (4:27)à écouter en premierparoles de Mutter
7. Spieluhr (4:45)paroles de Spieluhr
8. Zwitter (4:17)paroles de Zwitter
9. Rein raus (3:09)paroles de Rein raus
10. Adios (3:48)paroles de Adios
11. Nebel (4:53)paroles de Nebel
écouter : Ecouter l'album



Rammstein

Albums chroniqués :
Chronique de Liebe Ist Für Alle Da
Liebe Ist Für Alle Da
2009

Chronique de Rosenrot
Rosenrot
2005

Chronique de Rosenrot
Rosenrot
2005

Chronique de Reise, Reise
Reise, Reise
2004

Rammstein
Rammstein
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Indus
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Monster
Monster
2008

Chronique de Monster
Monster
2008

Oomph!
Oomph!
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Indus
Origine : Allemagne


Deathstars
Deathstars
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Indus
Origine : Suède


Pain
Pain
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Indus
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Educated Horses
Educated Horses
2006

Chronique de Hellbilly Deluxe
Hellbilly Deluxe
1998

Rob Zombie
Rob Zombie
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de L'Hymne à La Joie
L'Hymne à La Joie
2007

Chronique de L'Hymne à La Joie
L'Hymne à La Joie
2007

The CNK
The CNK
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Indus
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Mechanize
Mechanize
2010

Chronique de Transgression
Transgression
2005

Chronique de Archetype
Archetype
2004

Chronique de Digimortal
Digimortal
2001

Fear Factory
Fear Factory
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Pink Panther Party
Pink Panther Party
2009

Punish Yourself
Punish Yourself
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Indus
Origine : France

Rapports de concerts: