Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de In the Arms of Devastation

Chronique de In the Arms of Devastation

Kataklysm  - In the Arms of Devastation (Album)

 8 
10

War !



Si on devait retenir un nom pour représenter le death metal au Canada, ce nom serait certainement Kataklysm ... Après Shadows & Dust et Serenity In Fire, la carrière de nos caribous a vraiment prit un coup de fouet ouvrant les portes du succès international.
The Arms Of Devastation est là pour enfoncer le clou.

Et ça commence bien avec Like Angels Weeping (The Dark). Morceau varié, mélodique et surpuissant d'efficacité, où le batteur, Max Duhamel, puise une énergie folle avec ses blast-beats rappelant Inferno de Behemoth...
Toujours aussi guerrier que sur les précédents opus, Kataklysm l'est autant sur cet opus. To Reign Again, conquérante, débute sur une intro acoustique émouvante avant que les troupes ne sonnent la charge. Titre terrible ! Le chant de Maurizio, alternant entre le death et le black, est d'un coffre impressionnant, profond et terrifiant. Il donne vraiment l'impression de se dédoubler tant le chant semble si différent ...
Comparé à Shadows & Dust et Serenity In Fire, le groupe se fait plus abordable, tout en restant extrême. Leur début était rythmé par leur brutalité sans concession, Kataklysm tente désormais d'ouvrir leur son à un public plus vaste. Mais attention, vous pourrez toujours headbanguer comme un fou en entendant Temptation's Nest, vous pourrez toujours brûler vif votre voisin grâce à Let Them Burn.
La patte Kataklysm est toujours présente, n'ayez pas peur !
Les riffs mid-tempo sont également présents. Crippled & Broken est un exemple parmi tant d'autres où les cordes sonnent grasses et coulantes.
On notera aussi qu'une amélioration technique de la guitare n'aurait pas été de refus. De bonne qualité certes, mais aurait eu un impact encore plus éclatant avec des soli digne de ce nom.
Les québécois ne laissent aucune chance de retour à la vie normale, cette véritable B.O. de films de guerre termine en beauté avec The Road To Devastation. Tout simplement écrasant !

In The Arms Of Devastation est un très bon skeud, qui marque l'avènement du groupe après les deux précédents opus. Cela confirme bien leurs ambitions.
Suite à cet album, les canadiens auront la chance de tourner avec Behemoth ou Dimmu Borgir. Ce qui les installera bien haut de leurs trônes (pas de mauvaises pensées voyons) sur la scène canadienne. Le groupe n'est pas prêt de s'arrêter et on espère tous qu'ils continueront à donner autant de plaisir.

La guerre est entre vos mains !

(0) Modifier l'article
par Choko, le 11 octobre 2009
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Je vois que c'est ta marque du moment mais mettre les titres d'albums dans cette couleur et police détruit le lien...
dim. 11 oct. 09- 22:25  
Tu pourrais pas dire, "Choko, je trouve que ce que tu as fais est cool" ou "Choko, tu t'appliques de mieux en mieux". Non, à la place, c'est pour me dire des trucs stupides et futiles, vous me désespérez les gars :'(
Snif, Snif.
Haha xD

dim. 11 oct. 09- 22:29  
Choko je trouve que ce que tu t'appliques de cool.
lun. 12 oct. 09- 09:18  


In the Arms of Devastation - Infos

Voir la discographie de Kataklysm
Infos de In the Arms of Devastation
acheter sur Amazon Table './nanoroux_bdd/images' is marked as crashed and should be repaired