Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de An Ode To Woe

Chronique de An Ode To Woe

My Dying Bride  - An Ode To Woe (DVD)

Messe Mélancolique



Après le très réussi “A Line Of Deathless Kings”, les piliers du doom mélancolique sont de retour avec cette fois-ci un album live, livré avec le dvd.

Comme le contenu musical reste le même, on s’attardera ici plus au dvd qui offre en plus une magnifique prestation visuelle.

Le décor est planté : la salle de concert ressemble vaguement à l’intérieur d’une église avec ses balustrades sculptées. Déjà qu’Aaron ressemble à s’y méprendre au Christ, ici la comparaison est inévitable.

Le titre qui ouvre la messe est « To Remain Tombless », titre qui ouvre également le dernier album en date, A Line Of Deathless Kings. Ce morceau pose tout de suite l’ambiance très sombre chère au groupe, un sentiment de malaise réconfortant nous attaque et nous empêche de vaquer à d’autres occupations avant d’avoir regarder ce live en entier.
Le son est brut, naturel, comme s’il n’avait pas été retravaillé et corrigé par la suite. On a donc vraiment l’impression d’être parmi la fosse. On entend même parfois les « pains » des guitares, ce qui pourrait en gêner plus d’un mais que je trouve parfaitement charmant et qui laisse à ce live tout le naturel d’un vrai concert.
Petit changement par rapport au dernier live vidéo de My Dying Bride : il n’y a pas de violoniste, mais une jolie claviériste à la place, ce qui n’est pas pour déplaire à nos yeux.

Les titres s’enchaînent et on ne se lasse pas, on se laisse même envoûter par un Aaron si charismatique et mystérieux à la fois. Les jeux de guitares sont excellents, les guitaristes s’en donnent à cœur joie (si on peut dire…) sur des morceaux un peu plus rapides que d’autres. La batterie donne le tempo de tout l’ensemble avec précision. Et ce que l’on retiendra sans doute, c’est le charisme fabuleux d’Aaron qui est le chef à penser de horde de la mélancolie.
La maîtrise avec laquelle les musiciens envoûtent la scène fait réellement de My Dying Bride bien plus qu’un simple groupe de studio, mais le groupe montre clairement comment le Doom peut « prendre vie », et donc donner un concert intéressant à un public metal bien souvent en recherche de musique brutal et violente sur scène.

Avec ce live, My Dying Bride ne fait pas la promotion que de son dernier album mais au contraire, pioche dans la majorité de sa discographie, déjà très imposante.
Les rares communications avec le public se limitent à des présentations de nouveaux musiciens ou des « Thank you very much » mais malgré cela, on sent que les fans sont ravis et après tout, on n’en attend pas plus de My Dying Bride.

En fait, cette prestation scénique est le meilleur témoignage live qu’un groupe de doom puisse nous offrir et c’est My Dying Bride qui nous l’offre. Voilà de quoi conserver son statut de groupe culte pendant encore longtemps !

(0) Modifier l'article
par Pit, le 4 juin 2009
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




An Ode To Woe - Infos

Voir la discographie de My Dying Bride
Infos de An Ode To Woe
acheter sur Amazon
Sortie : 28 avril 2008
Genre : Doom Metal
DVD

Playlist :
1. To Remain Tombless (07:43)
2. My Hope, the Destroyer (05:45)
3. For You (06:41)listen
4. The Blue Lotus (06:33)
5. Like Gods of the Sun (05:21)
6. Catherine Blake (06:18)
7. The Cry of Mankind (06:07)listen
8. The Whore, the Cook and the Mother (05:42)
9. Thy Raven Wings (05:22)
10. The Snow in My Hand (07:09)
11. She is the Dark (07:59)
12. The Dreadful Hours (12:55)
écouter : Ecouter l'album



My Dying Bride

Albums chroniqués :
Chronique de An Ode To Woe
An Ode To Woe
2008

Chronique de The Angel And The Dark River
The Angel And The Dark River
1995

My Dying Bride
My Dying Bride
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Horde
Horde
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Black Metal
Origine : Australie


Daylight Dies
Daylight Dies
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de A Rose for the Apocalypse
A Rose for the Apocalypse
2011

Chronique de No Greater Sorrow
No Greater Sorrow
2008

Draconian
Draconian
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Doom Metal
Origine : Suède


Albums chroniqués :
Chronique de Black Masses
Black Masses
2010

Chronique de Black Masses
Black Masses
2010

Chronique de Dopethrone
Dopethrone
2000

Electric Wizard
Electric Wizard
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Epicus doomicus metallicus
Epicus doomicus metallicus
1986

Candlemass
Candlemass
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Doom Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: