Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Through The Ashes Of Wolves

Chronique de Through The Ashes Of Wolves

Darkness Dynamite  - Through The Ashes Of Wolves (EP (Maxi))

Des débuts prometteurs.



Premier EP de Darkness Dynamite et première grosse baffe : c'est énorme.
Après une intro douce et langoureuse au son saturé, les hostilités commencent avec la très bonne « Save the Cheerleader », donnant le ton hardcore de l’EP. Le son est lourd, la rythmique lente mais marquée (de nos headbangs irrépréssibles), et le chant est net et travaillé. 5 minutes de plaisir auditif, ménagé par des passages doux (faisant écho à l’intro), solo, et alternance de growl et voix claire, haute, trainante et mélancolique, comme un écho lointain.
On retrouve d’ailleurs cette voix emocore (qui n’est pas sans rappeler celle de Mark de Pleymo) sur « Brand New Day » en duo avec le growl énergique, puissant et net de Zak, duo classique mais non surfait et qui passe étonnament bien.
A noter également la touche grind du chant d’Eddie, déjà perceptible sur la fin de « my Words are Knives », et qui ponctue les dernières pistes « Massacre» (interlude on ne peut plus grind) et « Evil Dead », en particulier sur sa piste cachée qui se termine d’ailleurs en rôt (merci Nelson).
Les titres sont très bien dosés et structurés et on ne s’ennuie pas une seule seconde, seulement déçu lorsque le CD s’arrête … on en oublierait en effet que ce n’est qu’un EP, vu la qualité de la production. Pas étonnant d’ailleurs vu la participation de Franck Bailleul de Pleymo: la production est très soignée, l’enregistrement propre et net, le tout déjà très professionnel pour un groupe en moyenne très jeune, malgré leurs précédentes expériences musicales.
L’artwork est également réfléchi (je leur souhaite juste une prochaine pochette d'album plus étoffée et plus lisible) et l'identité "Darkness Dynamite" est clairement définie, notamment par son visuel et son merch grâce à Eddieet sa marque Frenesia. Bref, le monde de Darkness Dynamite se met petit à petit en place (reste à faire un site aussi énorme que votre son, les gars ;-)), et on n’a aucun problème à les imaginer propulsés sur la scène internationale avec leur premier album à venir, produit d’ailleurs par l’excellent Stéphane Buriez (Loudblast).
En conclusion, un excellent deuxième EP aux allures d’album, très travaillé, pro, puissant et violent, nous rendant impatient de leur premier album dont on espère et imagine facilement un succès international.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
NanoRoux  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Attention fais attention, c'ets pas le deuxieme EP c'est une réédition.
Ya eu une premiere sortie simple autoproduite de l'ep (le bleu)
Puis la version avec le dvd sortie chez musicast "through the ashes of the wolves" (le violet!)

;)


ensuite c'est "my words are knives" et pas knifes, il y a eu une erreur de frappe du graphiste il me semble d'ailleurs.
De plus Frenesia n'a pas de rapport avec le mersh de darkness.
pourquoi 4.6 si tu as tellement kiffé? :(

lun. 16 juin 08- 22:59  
Salut Slipknot, merci pour ton commentaire.

Ok pour "deuxième EP", j'ai modifié. Je savais que "through the ashes of wolves" avait été réédité, mais je pensais que le premier EP était qd même différent.
Ca leur donne d'autant plus de mérite !

Pour "knifes", honte à moi pour cette faute de frappe. J'avais pourtant fait juste dans la playlist. Hum, j'espère que les anglicistes me le pardonneront :-p.

Pour Frenesia, la marque leur a permis de trouver des fonds et donc d'avoir un support supplémentaire pour Darkness Dynamite. Certes il n'y a pas de rapport direct (Frenesia ne fait pas de T shirt Darkness Dynamite), mais le groupe pose avec ces T shirts, tout de même ;-).

Quant à la note, c'est sur 5 et non sur 10, donc c'est une des meilleures notes pour EP et groupe français.

dim. 22 juin 08- 13:30  


Through The Ashes Of Wolves - Infos

Voir la discographie de Darkness Dynamite
Infos de Through The Ashes Of Wolves
acheter sur Amazon
Sortie : 12 novembre 2007
Genre : Emocore, Death
EP (Maxi)

Playlist :
1. Introduction To Ashes (0:34)
2. Save The Cheerleader (5:12)à écouter en premierlisten
3. My Words Are Knives (3:13)
4. Brand New Day (3:16)à écouter en premier
5. Isn't Enough To Die (4:06)listen
6. Massacre (0:36)listen
7. Evil Dead (6:04)culte !culte !listen
écouter : Ecouter l'album



Darkness Dynamite

Albums chroniqués :
Chronique de Through The Ashes Of Wolves
Through The Ashes Of Wolves
2007

Darkness Dynamite
Darkness Dynamite
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Underoath
Underoath
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sempiternal
Sempiternal
2013

Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: