Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Samantha

Chronique de Samantha

Eths  - Samantha (Album)

 7 
10

Macabre désespoir



Nombre de formations tendent vers le macabre et la symbolique sataniste. On ne compte plus le nombre d’essais souvent ridicules sur le thème, se rapprochant plus des clichés grotesques que de véritables réflexions ou allusions réussies. Eths sortait Samantha en 2002 après une première démo prometteuse. L’essai - souvent qualifié de maxi-démo ou EP – est le premier pas du groupe vers une musique morbide, pourtant loin des canons habituels.

A l’écoute de Eths, on ne sait quoi penser. La musique est redoutable, déstabilisante et surtout très glauque. Entre aspects néo évidents (les riffs), tournures Hardcore (le chant, plus que violent), sauvagerie Punk et côté barré, le son Eths est impossible à définir. La patte, elle, est décelable : la chanteuse Candice en est le pilier. Repoussant les limites de la violence intérieure par un chant hargneux et souffrant au possible (d’ailleurs impressionnant pour une femme) qui use tantôt de hurlements aux illusions de délire tantôt de chant clair plutôt murmuré, donnant à l’auditeur le plaisir d’écouter (en français) des textes très travaillés qui reposent sur le malaise du viol, de l’inceste et jouent sur un vaste plateau fait de légèreté sensuel morbide comme de satanisme boueux, Candice fait plus que chanter : c’est sa personnalité qui découle de ses cris.

La musique accompagne à merveille les paroles torturées de la chanteuse. Le titre « Samantha » par exemple, nous sert du riff basique mais efficace jusqu’à nous entrainer dans un ambient gênant où Candice récite un « Ave Maria » avant de mieux nous écraser dans un rouleau compresseur de sons stridents totalement aliénants. Là est le secret d’Eths : le mélange des genres. Étrange mais finalement cohérente, la musique des Français aspire la moelle osseuse de nombreux genres pour en tirer toute la substance effrayante. « Des Cendres » s'avère être un titre très particulier encore une fois, fait de rythmiques et de sons proche du Math-core avec du chant clair rappelant l’enfant qui chante dans sa chambre. Rien ne semble limiter le groupe : « le Projet humain » fait une entrée entrainante avec ses guitares Punk et ses aspects groovy obsédants. Les sons éparses sont légions, la basse – chose à noter – n’est pas qu’un accessoire, elle se fait violence, est souvent jouée au slap pour mieux surprendre encore.

Les six titres composant ce Samantha sont donc tous uniques, si l’on excepte un « Encore » très moyen où le chanteur de Tripod vient rapper au côté de Candice sur des scratchs vraiment ennuyants au possible. Seules les paroles viennent encore sauver le titre, le must restant encore des titres comme « Volée » (où la basse prend son ampleur et où un relent Doom se fait sentir dans la rythmique), « Samantha » et surtout « Animadversion », morceau très abouti qui laisse Candice libre de son chant et de ses textes sur de douces mélodies au violon et à la guitare. C’est lent, intimiste, mais voyeur, proche d’un chant rappé ou Hardcore, très personnel et vulgaire, soit un peu tout ce que Eths représente : un contraste des genres réussi. A noter la chanson cachée très intéressante basée sur une simple rythmique électro que viennent agrémenter des sons toujours aussi inquiétants.

Samantha reste encore à ce jour l’un des meilleurs essais d’Eths avant les deux albums qui vont suivre. Enclin à l’expérimentation sonore, fort de paroles toutes plus recherchées les unes que les autres et bénéficiant d’approche moderne dans le Metal (la basse, très en avant chez le groupe), l’opus est une vraie claque pour peu que l’on se penche dessus et que l’on analyse les textes riches de leur leader. Si le groupe aurait pu éviter ce "Encore" inintéressant, Samantha aurait gagné en qualité. Un groupe curieux, qui mérite que l’on s’attarde dessus.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 2 commentaires précédents
Oui, Samantha est vraiment intense. Le growl de Candice est tellement intense et puissant que je le trouvais aussi émouvant que le plus beau des chants clairs.
Voire même, plus touchant.

mer. 21 oct. 09- 21:00  
Cöté morceaux, je préfère quand même Sôma qui a plusieurs bons titres, mais aucun ne m'a fait la même impression que "Samantha".
mer. 21 oct. 09- 21:01  
Je viens de réécouter Samantha, après de longues écoutes répétées de Sôma et Tératologie. Si le fond est toujours aussi glauque, la forme l'est beaucoup dans Samantha que dans les deux suivants. À part les hurlements dans Infini, NaOCl ou les vomissements dans Bulimiarexia!
ven. 20 nov. 09- 14:02  


Samantha - Infos

Voir la discographie de Eths
Infos de Samantha
acheter sur Amazon
Sortie : 17 juillet 2002
Genre : Metalcore, Nu-Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Intro (0:00)paroles de Intro
2. Samantha (4:15)à écouter en premierécouterlistenparoles de Samantha
3. Des cendres (3:22)paroles de Des cendres
4. Encore (3:08)à écouter en premierlistenparoles de Encore
5. Volée (2:53)paroles de Volée
6. Le Projet humain (4:15)paroles de Le Projet humain
7. Animadversion (4:15)paroles de Animadversion
8. Entends tu les pasparoles de Entends tu les pas
écouter : Ecouter l'album

Eths

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Vertikal II
Vertikal II
2013

Chronique de Vertikal
Vertikal
2013

Chronique de Fire was born
Fire was born
2009

Chronique de Eternal Kingdom
Eternal Kingdom
2008

Cult of Luna
Cult of Luna
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Hardcore
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Tripod
Tripod
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Neo Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sempiternal
Sempiternal
2013

Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: