Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Armed to the Teeth

Chronique de Armed to the Teeth

Striker  - Armed to the Teeth (Album)

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


En se nourrissant de l'héritage du Heavy Metal traditionnel, du legs de la NWOBHM et de celui du Heavy Speed Metal, les Canadiens de Striker nous avaient enthousiasmé sur un admirable premier opus intitulé Eyes in the Night. Allaient-ils parvenir à réitérer un tel exploit en cette année 2012 sur ce second effort baptisé Armed to the Teeth?

Pour répondre à cette question simple détaillons les qualités de quelques-unes des compositions de cet opus dévolu, toujours encore, à une musique propre aux Enforcer, Steelwing ou Cauldron et rendant hommage aux illustres d'un autrefois aujourd'hui déchu. Citons en exemple l'excellence de certaines pistes de ce manifeste telle la très intéressante Let it Burn dont certains soubresauts, et notamment au cœur de son entame, nous évoquent le superbe Lord of the Flies des Anglais d'Iron Maiden (The X-Factor (1995)). Parlons aussi du remarquable Lethal Force, au préambule dépaysant, aux quelques riffs nous rappelant le redoutable Hell Patrol des Britanniques de Judas Priest (Painkiller (1999)) et au final nerveux qu'il ne serait pas totalement incongrue de qualifier de Thrash. Ou encore du sombre It Could Be Worse dont certains moments étonnement lourds et oppressants sont mis en exergue par ces refrains à la musicalité salvatrice dans une expression assez proche de celle usée par les Allemands d'Angel Dust sur certains de leurs travaux. Mais aussi de l'excellent Feed my Fire aux parfums similaires à ceux découverts à l'écoute de certaines œuvres des Américains d'Armored Saint.

Afin de poursuivre cet inventaire détaillé, il nous faudra aussi écrire quelques mots sur le splendide Wolf Gang qui, à l'instar d'un The White Knight particulièrement véloce et âpre sur le précédent effort de ce collectif, aura ici l'insigne honneur de revêtir de cette délicieuse rugosité et de cette savoureuse promptitude propre, toutes proportions gardées, aux Exciter et Riot.

Il va sans dire que l'ensemble des titres mentionnés sont somptueux et qu'ils constituent une liste bien évidemment non exhaustive de ce qui nous attendra ici. Une liste à laquelle d'autres, telles les admirables Forever, All the Way ou Can't Stop the Rush, pourraient être ajouté sans aucunement dénaturer nos excellentes impressions à l'égard de ce Armed to the Teeth.

D'ailleurs, en prenant un peu de ce recul indispensable à l'analyse, aussi sommaire fut-elle, il est intéressant de constater qu'il révèle clairement une facette plus sauvage à laquelle le groupe ne nous avait pas véritablement accoutumé. Et pour ce faire, le quintette originaire d'Edmonton y explore certains territoires hostiles extrêmes dans lesquels les Mille Petrozza, Ian Scott et Dave Mustaine sont passés maîtres. De manière certes succinctes, mais tout à fait assumés et notoires, certains instants particulièrement agressifs et nerveux seront, en effet, à mettre au crédit de mouvances plus radicales (Thrash Metal).

Soulignons aussi, une fois encore, l'excellente prestation de Dan Cleary dont la voix atypique et nuancée, explorant magnifiquement diverses contrés aigus, et s'alourdissant, de surcroît, de certaines teintes d'un autrefois aujourd'hui révolu. Une interprétation qui ne pourra clairement pas laisser indifférent les puristes du genre.

De la même façon louons, encore une fois, le talent de ces Canadiens pour la construction de ces méandres ni trop mélodiques, ni trop peu. En un équilibre parfait Striker aura toujours su, en effet, trouver une stabilité intéressante entre ces diverses aspirations.

En nous proposant un art un peu différent de celui que nous offrait son prédécesseur puisque un peu plus brutal par instants, ce Armed to the Teeth n'en demeure pas moi pour autant un excellent album de Heavy Speed Metal traditionnel.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Armed to the Teeth - Infos

Voir la discographie de Striker
Infos de Armed to the Teeth
acheter sur Amazon
Sortie : 7 juillet 2012
Genre : Heavy Metal
Label : Napalm Records
Playlist :
1. Forever (2:54)
2. Let It Burn (3:10)
3. Lethal Force (4:47)
4. It Could Be Worse (4:37)
5. Fight for Your Life (4:20)
6. Land of the Lost (4:24)
7. Wolf Gang (3:26)
8. Feed My Fire (4:33)
9. All the Way (4:22)
10. Can't Stop the Rush (3:34)
écouter : Ecouter l'album

Striker

Albums chroniqués :
Chronique de Armed to the Teeth
Armed to the Teeth
2012

Chronique de Eyes in the Night
Eyes in the Night
2010

Striker
Striker
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Heavy Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Saint
Saint
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis


Exciter
Exciter
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Thrash Metal
Origine : Canada


Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: