Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Nemesis

Chronique de Nemesis

Stratovarius  - Nemesis (Album)



Pour rédiger la chronique de ce Nemesis, nouvel effort des finlandais de Stratovarius, épargnons-nous la tâche ingrate, et surtout inutile, consistant à rédiger ce sempiternel paragraphe détaillant les déboires mouvementés qui conduisirent le groupe et son guitariste emblématique à se séparer. Faisons le d'abord parce que l'épisode appartient maintenant à un passé relativement éloigné. Et faisons le ensuite, et surtout, parce qu'il apparait évident, fort de deux albums relativement réussies (Polaris (2009) et Elysium (2011)), que Timmo Kotipelto et ses complices ont définitivement tourné la page.

Puisque nous en sommes à évoquer les changements de line-up soulignons juste, et rappelons, que le départ récent de Jorg Michael, batteur mythique aux talents incommensurables, a été palier par l'arrivé de Rolf Pilve. Faisant, de ce fait, de Timmo Kotipelto et de Jens Johansson les membres les plus anciens de ce collectif. Mais cessons les bavardages inutiles et analysons dès à présent ce nouveau cru finnois.

Alors que l'EP Unbreakable nous laissait quelques peu circonspect sur les qualités de ce nouvel opus, Abandon vient d'emblée dissiper ces doutes. Très efficace et très séduisant, ce premier titre, au préambule et au final particulièrement vif, bouleverse un peu, de surcroit, ces confortables certitudes que d'aucuns pouvaient avoir concernant un groupe jugé trop mélodique. Etonnement, au delà de ce positivisme ambiant, et normal puisqu'après tout nous ne sommes pas ici en compagnie d'un groupe de Black Metal mais de Power Metal, il règne ici une profondeur et une gravité très intéressante. Un sérieux et une noirceur qui, sans égaler celle de certains de ces compatriotes dévoués aux arts noirs ou aux mouvances plus radicales, est terriblement attrayant. Ce phénomène est parfaitement symbolisé d'ailleurs par ces guitares qui, en des moments bien choisies, se font, toute proportion gardée, très agressives. Mais aussi par ces passages plus sombres, ou par d'autres soudainement spécialement intenses, ou également par certains très surprenants (Stand my Ground, Out of the Fog ou encore, par exemple, Halcyon Days et ses séquences électro). Loin de ce Power Metal parfois superficiel que nombres de formations nous sert, Stratovarius fait donc preuve ici d'une maturité tout à fait appréciable.

Même Unbreakable, malgré son classicisme, est bien plus plaisant ici. C'est dire.

Malheureusement ce beau tableau n'est pas totalement idylliques. Des morceaux tels que Fantasy et Castles in the Air, viennent, en effet, ternir un peu l'ensemble. Sans véritablement démériter, ils ne parviennent, en effet, pas à se démarquer suffisamment de cette signature symptomatique du quintette, à contrario de certains de certains autres ici. Tant et si bien qu'ils nous offrent une vision, sans doute, un peu trop coutumières perclus d'automatismes un peu trop familiers. Toutefois ce défaut mineur ne constitue rien de véritablement handicapant pour cette fresque convaincante malgré tout.

If the Story Is Over, ballade émérite, vient quant à elle, apporter une touche de douceur attachante à ce disque. Ce titre s'accompagne d'une certaine simplicité qui aura de temps à autre, autrefois, fait défaut à un groupe aux ambitions parfois, selon votre humble serviteur, un peu trop démesurées.

Nemesis est donc un album très appréciable pas exempt de défaut, notamment dans ces phases les plus traditionnelles, mais pourvu de suffisamment de qualité pour contenter ceux qui se laisseront séduire. Il est, de surcroit, également pourvu de suffisamment d'originalité pour éveiller la curiosité de ceux qui seront restés attachés à certaines convictions aprioristes concernant Stratovarius.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Miam, merci pour l'info...
mer. 20 févr. 13- 14:32  


Nemesis - Infos

Voir la discographie de Stratovarius
Infos de Nemesis
acheter sur Amazon
Sortie : 22 février 2013
Genre : Power Metal
Label : E-a-r Music
Playlist :
1. Abandon (4:52)
2. Unbreakable (4:36)
3. Stand My Ground (4:14)
4. Halcyon Days (5:30)listen
5. Fantasy (4:18)
6. Out of the Fog (6:58)
7. Castles in the Air (6:02)
8. Dragons (4:04)
9. One Must Fall (4:28)
10. If the Story Is Over (6:07)
11. Nemesis (5:40)
écouter : Ecouter l'album



Stratovarius

Albums chroniqués :
Chronique de Nemesis
Nemesis
2013

Chronique de Unbreakable
Unbreakable
2013

Chronique de Elysium
Elysium
2011

Chronique de Polaris
Polaris
2009

Stratovarius
Stratovarius
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Built To Last
Built To Last
2016

Chronique de (r)Evolution
(r)Evolution
2014

Chronique de Infected
Infected
2011

Chronique de Renegade
Renegade
2000

Hammerfall
Hammerfall
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Heavy Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie



Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: