Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Héros Assassin

Chronique de Héros Assassin

The ARRS  - Héros Assassin (Album)

Troisième album. C'est pas encore...



La scène core (au sens large du terme) française manque de noms, c’est certain. Si la rage hardcore ou l’attitude peut atteindre certains groupes, il n’y en a pas en particulier à citer. L’un des groupes pouvant prétendre à cela c’est The A.R.R.S qui arrive avec Héros Assassin, son troisième album, deux ans après Trinité.

Héros Assassin est construit selon des thèmes récurrents. Tout au long de l’écoute, la rage est présente mais aussi la tristesse et la mélancolie. « L’empire, la femme, la mort » est une intro tout en musique classique, avec ces violons larmoyants. Une entrée en matière étrange pour un CD violent de bout en bout. « Cannibale » démarre incisif, puissant et les paroles (en français, à noter) sont distinctes, pleine de haine et de volonté de rédemption (« Ma miséricorde », « Héros assassin »). Un constat de départ intéressant qui laisse la place à une déception majeure.

« Cannibale », « Nihil est in homine », « l’emprise »…tous les morceaux de cet opus sont clichés. Pas un seul n’échappe à la régle du metalcore de base. Tout est prévisible, même les passages en chant clair (bel effort mais réussite moyenne, chant approximatif) sur « Sombre univers » ou « Héros assassin » sont sans saveur. La voix rappelle Eths par ce côté haineux et l’apport du chant en français. Véritable point noir de la musique : les riffs qui se ressemblent tous sans exception si bien que l’on a la désagréable impression de réecouter toujours le même morceau. Dommage.

On pouvait pourtant s’attendre à sortir des sentiers battus, le combo a fait des efforts, notamment sur le bel interlude « Martyres » qui rejoint l’intro en matière de classique. Le peu d’ambiance est tout de même assez cliché (le début de « Héros assassin » tout en cris et pleurs de femmes sur des arpèges) mais se laisse apprécier au milieu de toute cette similitude. A dégager du lot : « Vengeance » et ses passages lourds et assez lents qui foutent vraiment la péche, l’excellent « Seul contre tous » et ses rythmiques Death Metal surpuissantes. Les morceaux sont taillés pour le live, c’est certain. L’imagerie voulue par le groupe est elle, intéressante, l’ambiance est bonne, on ressent la tristesse haineuse (« Ma miséricorde ») et en écoutant bien les paroles, on se prend d’intérêt aux différents morceaux même si certains sont très dispensables, à l’image d’un « L’emprise » sans intérêt.


Grosse déception donc que ce Héros assassin. Bourré de clichés du début à la fin, répétitif au possible, parfois intéressant au niveau des idées (le côté Death) mais riche du point de vue des paroles et de l’ambiance, il laisse sur sa faim. En gardant comme particularité le chant en français, on ne peut qu’être déçu par The A.R.R.S en ce début 2009. Dispensable.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 1 commentaires précédents
C'est que l'originalité n'est pas ta quête l'ami. J'en attendais beaucoup plus.
mar. 29 sept. 09- 16:19  
Pas très ORIGINal, okay. Mais bien exécuté et foutrement efficace, surtout en live! Moi j'adhère.
jeu. 5 nov. 09- 06:28  
On peut dire la même chose de tas de groupes, ce n'est pas pour ça qu'ils font des merveilles. Mais bon vous avez le droit de l'aimer ^^
jeu. 5 nov. 09- 14:15  


Héros Assassin - Infos

Voir la discographie de The ARRS
Infos de Héros Assassin

Sortie : 4 mai 2009
Genre : Metalcore
Playlist :
1. L'empire, la femme, la mort
2. Cannibale
3. Nihil est in homine
4. Héros assassin
5. Sacrifice
6. Martyres
7. Sombre univers
8. Vengeance
9. L'emprise
10. Seul contre tous
11. Le ciel des uns est l'enfer des autres Ma
12. Miséricorde
écouter : Ecouter l'album

The ARRS


Albums chroniqués :
Chronique de Χρόνος/Khrónos
Χρόνος/Khrónos
2015

Chronique de Just Live
Just Live
2010

Chronique de Héros Assassin
Héros Assassin
2009

Chronique de Trinité
Trinité
2007

The ARRS
The ARRS
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Soul Collector
Soul Collector
2009

Vengeance
Vengeance
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : Pays-Bas


Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sempiternal
Sempiternal
2013

Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: